Battle Vanel d'Or - cinq Chefs s'opposent pour le prix qui mène à l'étoile

Compétition très attendue, huit lauréats distingués par l’Académie Lucien Vanel ont reçu dans l’année une étoile Michelin. C’est dire la qualité du prix Vanel d'Or, hautement suivie par les professionnels de la restauration.

vanel d'or 2018

 

Vanel d'Or

Le Vanel d’Or organise la rencontre de cinq Chefs, lauréats du prix Lucien Vanel édition 2018/2019. Un palmarès marqué par la jeune génération et symbolisé notamment par Simon Carlier, chef de Solides, gagnant de la catégorie « Grande Table ». Ce 3ème prix du Vanel d’Or, qui clôture le prix Lucien Vanel maintenant bisannuel, se tient les 26 et 27 janvier 2020 au SMAHRT.

 

La « battle » des Chefs : dimanche 26 janvier à 14h au SMAHRT, Parc des expositions Toulouse

Cette compétition de quatre heures, réservée à un public de professionnel·les, donne lieu à la réalisation d'une entrée et d'un plat principal pour quatre personnes, dressés à l'assiette et soumis à un jury de douze professionnel·les de la gastronomie et de la restauration.

Afin de pouvoir s'entraîner à cette épreuve, les Chefs ont eu un mois pour constituer leur propre panier à partir d'une liste de trente ingrédients imposés.

Les cinq chefs en lisse * :

Simon Carlier - Restaurant SOLIDES

Valérie Cohen - Restaurant Le Saint Sauvage

Mo Bachir - Restaurant M de Bachir

Hervé Bourg - Restaurant La Verrière

Camille Baggio - Restaurant La Parenthèse

*Morgane Helvadijan - Une Table à Deux, a dû abandonner la compétition    pour des raisons de santé

vanel d'or

 

Remise du Vanel d'Or : lundi 27 janvier à 19h au SMAHRT, Parc des expositions

« Le Vanel d'Or mène vers l'étoile ! Simplement parce que le public qui participe au vote ainsi que l'Académie Vanel, ont l'art de détecter les bons restaurants » explique Guy Pressenda, président de l'association Lucien Vanel.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
É
Moi non plus je ne fréquente pas ces restaurants mais que le meilleur gagne ! Bon dimanche
Répondre
B
Effectivement, même en ne fréquentant pas ces restaurants, c'est un défi qui peut donner envie de se faire plaisir et d'en tester un.
J
Je ne suis pas une adepte des étoilés, y 'en déjà pas par chez moi, et puis un coût à prévoir aussi, quant au Michelin... Jean qui rit et Jean qui pleure ,-) Et bien que le meilleur des meilleurs gagne !
Répondre
B
Il est vrai que le coût est à prendre en compte, mais on peut avoir des bonnes surprises sur cet aspect et c'est surtout une découverte gustative inoubliable.
T
une occasion de se faire connaître et reconnaître
Bonne journée Bernie
Répondre
B
Aujourd'hui il est essentiel d'être connu et encore plus reconnu, et ce n'est pas le plus facile.
B
C'est vrai que Charles Vanel etait un type en or à Mouans Sartoux....
Bon Samedi
Répondre
B
Tu auras noté, j'en suis certain, qu'ici nous parlons de Lucien Vanel qui a été le premier chef toulousain a avoir décroché deux étoiles Michelin en 1977, Lucien Vanel était l'un des maîtres de la grande cuisine de produits.