Murs de votre ville

Street Art à Naples (Italie)

Street Art à Naples (Italie)

Les murs de votre ville

Les murs de votre ville

Leur histoire, leur mémoire, ce qu’ils disent, ce qu’ils cachent, ce qu’ils dévoilent; leur art, leur regard sur le monde…

Mon mur

Je ne suis pas très en avance pour publier ma participation mais ma réflexion à bloquer sur « ma ville ». J’ai beaucoup voyagé, déménagé aussi j’ai du mal à m’identifier à « ma ville ».

Finalement j’ai décidé de choisir un participation où je vous présente un mur que j’ai croisé et qui a évoqué le désir, l’émotion d’un déclic. Car une photo sans émotion c’est sans doute juste un cliché.

Street Art

Le Street Art fait partie des murs de nos villes. Art de rue pour les défenseurs de la langue française. C’est en tout cas un art à part entière qui trouve les murs de nos villes comme support artistique car il s’agit bien pour moi d’un art à part entière.

Trace sur les murs

D’ailleurs dans la préhistoire l’homme a orné les cavernes de véritables œuvres qui restent un témoignage du paléolithique. Souvent ils sont d’ailleurs comparés aux plafonds de la chapelle Sixtine. C’est sans doute un trait d’union de l’humanité cette nécessité de laisser une trace sur les murs. Les styles et techniques ont évolué mais le sens reste le même laisser un message de son temps sans forcément le signer. Même si le style peut être reconnu et parfois l’auteur identifié sans regarder la signature.

Vinyle sur le mur

Ma participation symbolise pour moi l’ambiance des années 60-70 avec les 33 tours ou les 45 tours et les mouvements de danse très bien symbolisés sur ce mur. Nous entendons presque la musique et sentons l’ambiance, c’est aussi ça que j’attends des murs de ma ville.

Votre mur

- Appréciez-vous le Street Art ?

- Que symbolise le mur pour vous ?

- L’Homme a-t-il raison de laisser sa trace ?

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
J'aime bien le street art, c'est un plage de liberté pour les artistes, même si ça a été récupéré. En général le lieu s'adapte à l'expression (il ne s'agit pas de taguer partout!). Et raison ou pas l'homme laisse toujours une trace ( dessins préhistoriques) on a peut être envie de persister au delà de sa propre vie...
Répondre
B
je partage totalement cette idée.
P
Je trouve que le street art prend de l'ampleur et dans le bon sens du terme. Après une profusion de tags sans vraiment sens ni valeur qui à mon sens dévaluait la ville, on retrouve maintenant des œuvres engagées, créatives, respectueuses de l'environnement dans lequel elles s'insèrent, belles, qui font réfléchir ou rêver, qui donnent des émotions. Bref, on peut effectivement parler d'art !
Répondre
B
totalement d'accord
S
J'aime bcp découvrir des artistes de rues au détour d'une balade
Belle affiche
Bises
Répondre
B
moi aussi !
C
J'aime beaucoup le street art, les graf, etc... Après j'aime quand les murs des villes sont décorés mais il faut que cela reste raisonnable et dans le respect des monuments anciens et historiques.
Répondre
B
effectivement le respect est important
M
Très sympa ce choix (article et photo) pour le thème, les murs de votre ville.
Oui, j'apprécie le Street Art, je trouve que c'est un excellent moyen de stimuler la créativité des jeunes et de les pousser à développer leurs talents. Les œuvres murales sont souvent très élaborées et étoffée.
La Grande Muraille de Chine, le mur de Berlin, ou encore le « mur de sécurité » mis en place par Israël, les murs construits par les peuples à travers l'histoire ont tour à tour servi à se protéger, à diviser, à enfermer ou à détruire. Le mur symbolise donc un conflit qui serait devenu envenimé à tel point que la seule solution entrevue est d'élever une barrière entre les populations.
Pour répondre à la dernière question l'homme à t-il raison de laisser sa trace, je Citerais Brassaï, qui avec une extrême lucidité philosophique disait ceci, « si l’on devait vivre éternellement, tout deviendrait monotone. C’est l’idée de la mort qui nous talonne. C’est la hantise et le désir de l’Homme de laisser une trace indélébile et de son éphémère passage sur cette terre qui donne naissance à l’art. D'où l’importance accordée à cet acte projectif qui porte en lui la possibilité de sublimation, qu’il soit de l’ordre de l’écriture, de la peinture ou du simple graffiti »
Répondre
B
la sublimation n'est pas toujours au rendez-vous
G
Belle découverte, en cherchant bien on peut monter une collection originale.
Répondre
B
tout à fait, le moins évident pour moi est de retrouver le nom des artistes
P
Bella l'iniziativa di Mary e molto bella la foto che hai scattato!
Ciao, Patrizia
Répondre
B
Grazie Pat !
L
Oh yes. me too.
But it's good to have some farms in the city too, so little kids can play with mud! Ha!
Répondre
B
yep
L
En tout cas l'affiche est magnifique
A bientôt
Répondre
B
c'est une peinture
C
J'aime bien l'art des rues (c'est mieux que street art, non ?) si c'est bien fait, et c'est souvent le cas.
Bonne soirée.
Répondre
B
qu'importe la sémantique c'est beau
K
Effectivement, on est raccord aujourd'hui ! J'aime le street art qui redonne vie à des murs souvent en ruines ou très laids...
Répondre
B
joli raccord
R
C'est vrai qu'avec le monde moderne nos villes ne le sont plus mais malgré tout la ou on vit c'est notre ville et on apprend à l'aimer la détester aussi parfois mais jamais une ville ne laisse indifférent elle à son histoire parfois joliment écrite sur les mur.Joli ce thème
Répondre
B
oui j'ai bien aimé
P
J'aime le street-art quand il est bien fait, quand il est insolite, qu'il apporte quelque chose à l'environnement, c'est le cas ici.
Quand un mur ne symbolise pas "prison", territoire... j'aime.
Quand à savoir si l'homme à raison de laisser sa trace, si elle se limitait à cela, ce serait parfait ;-)
Bonne journée
Répondre
B
oui il y a des traces dont nous n'avons pas à être fiers
J
Oui, de quelle est ma ville ? et bien si j'en avais eu une depuis 20 ans que je l'ai quittée, elle fini par s'estomper mais ici, ce n'est pas ma ville, juste avant non plus..; alors ? je suis de nul part...
sincèrement
Jean
Répondre
B
je suis un peu comme toi ..;
N
hello Bernie

chouette la photo du vinyl ;)

j'adore le street art
a priori il m'inspire une séparation ou une incompréhension au sens figuré..
au propre j'aime le voir comme support artistique

bien sûr qu'il a raison de laisser sa trace..mais ses traces ne sont pas toujours des meilleures ;)
bonne journée
bisesd *
Répondre
B
oui certaines traces sont même une vraie horreur
L
J'adore le street art ! Il n'y a rien de plus agréable de tomber sur une œuvre en marchant dans la rue et de prendre le temps de l'observer quelques instants.
Répondre
B
oui c'est souvent de belles surprises
C
Le street art me plait beaucoup, souvent éphémère, beau et quand il devient pérenne sur une grande surface, cela égaye la ville. Je dois dire qu'à Lyon nous sommes gâtés de ce côté là.
@mitié
Répondre
B
oui c'est devenu un élément urbain
C
coucou
bonne journée
bisousssss
Répondre
B
as tu vu la photo ?
T
les constructions modernes ne dureront pas ce qu' ont duré les constructions anciennes, c' est du moins mon avis.
Le street art est pour moi, comme tous les arts, il y a du bon, et du mauvais !
Ce que j' apprécie le plus, c' est quand les artistes se donnent à fond, tout en sachant que les supports sont destinés à être abattus.
Bonne journée
Amitié
Répondre
B
oui nous sommes dans une période de l'éphémère
L
le lien ne fonctionne pas
Répondre
B
c'est réparé, merci de me l'avoir signalé
L
on va de ce pas visiter Marie (cela dit sans jeu de mot ni connotation religieuse)
Répondre
B
le lien était brisé, il est rétabli
E
C'est marrant, en lisant ce que tu disais sur les villes, j'ai la même sensation : je n'arrive pas à m'identifier non plus à un endroit en particulier.
Le Street Art est pour moi de l'art à part entière. J'adore voir un artiste dessiner sur de grandes surfaces, faire des représentations magnifiques en prenant si peu de recul... Enfin, je ne sais pas si je me fais comprendre, mais cela me fascine !
Un mur peut nous protéger ou nous limiter, suivant le point de vue où l'on se place.
Lorsque nous marchons, ce qui reste de nous après notre passage sont les traces de nos pieds sur le sol. Quoi que nous fassions, qui que nous soyons, nous laissons toujours des traces quelques part...
À bientôt.
Répondre
B
ce sentiment vis à vis des villes est assez courant finalement
A
J'ai vu de magnifiques œuvres sur les murs mais aussi de vulgaires tags alors je ne suis ni pour , ni contre ( parole de normande, rires) . On a tous plus ou moins envie de laisser une trace dans ce monde, c'est humain, maintenant, il faut que cela au moins potable :)
Répondre
B
la normande a parlé
L
J'aime bien le street art, l'homme a raison de laisser sa trace :D !! Bon, depuis que je regarde Game of Throne, le mur, ça évoque pour moi un grand machin neigeux presque infranchissable :D :D :D !! Merci pour ton article, biz !
Répondre
B
la série te marque !
L
Et bien moi aussi j'aurais beaucoup de mal à choisir un mur de ma ville car 20 déménagements et pas seulement dans le Maine et Loire alors ?
Pour ma part je trouve cela bien d'y laisser quelques traces, mais il faut que cela soit joli quand même
Bonne journée Bizzz Lucia
Répondre
B
ah oui en bougeant on n'a finalement plus de port d'attache
S
Merci Bernie
Felice Pasqua
Bisous
Sentimental
Répondre
B
felice pasqua !
grazie
M
Certains graffitis sont de véritables œuvres d'art, d'autres des gribouillis infâmes. Et si ce besoin d'écrire ou de dessiner sur les murs n'était qu'une façon de les faire oublier, de les gommer ?
Répondre
B
c'est une possibilité
J
Bon ben dans ma campagne les murs sont neutres ah ah ;)
Répondre
B
parfois on a des surprises même en campagne
F
J'ai commenté sur un autre blog hier à ce sujet... pour moi, le street art, c'est la vraie démocratisation de l'art... Certaines réalisations sont époustouflantes ! Quand j'étais enfant, on parlait de tag... le tag est devenu art à part entière !
Répondre
B
oui le tag a fait place à l'art
L
bisous a toi, et bonne journée
Répondre
B
merci
J
Ah oui quand c'est bien fait.... le mur, rempart, maison, prison.... quelque chose qui délimite....cache,enferme, depuis l'homme des cavernes pas nouveau donc... et il nous laisse des traces de sa vie sur terre... du barbouillage, je suis contre par contre !!! ;-)
Répondre
B
nous avons le même avis
C
Belle découverte et belle initiative. Je n'aime pas tellement les graphitis sur les murs du moins les moches, mais je reconnais que quelquefois ce sont de véritables oeuvres d'art. Et pour répondre à ta question Oui l'homme a raison de laisser sa trace. Nous prenons un tel plaisir à visiter des musées , des châteaux, des bâtiments construits par ces personnes qui ont bâti des merveilles sans toute la technologie actuelle. Les oeuvres d'art quelqu'elles soient font partie de notre patrimoine culturel.
Répondre
B
et le patrimoine culturel est essentiel
S
C'est magnifique et puis c'est des artistes !!
Bonne debut de journée
Répondre
B
tout à fait !
D
J'aime bien. Il y a de vrais artistes chez les street arteurs ! ;-)
Répondre
B
tout à fait d'accord
N
C'est sympa cette idée de réflexion. =)
Je te souhaite une bonne journée. A bientôt Bernard.
Répondre
B
oui j'aime beaucoup
N
(^‿^)✿

Hello Bernie et merci pour ce post ! Super !

J'adore le street art ! :)

BISOUS de l'autre bout du monde
Bon mardi !!!
Répondre
B
merci !
M
Bonjour Bernard, oh oui, j'aime beaucoup le street art, je trouve ça magnifique! Bise et bon mardi tout en douceur!
Répondre
B
à Montréal il y en a de magnifiques
E
J'ai une très vieille maison où on trouve le poinçon du maçon fait, on nous a dit, au XVIIIe siècle, je n'aimerai pas qu'on y mette autre chose. Je n'aima pas les tags sur les murs mais la trace du maçon me plaît. Bon mardi !
Répondre
B
j'ai aussi cette marque sur ma maison