Monument aux morts

Un monument aux morts est un monument érigé pour commémorer et honorer les soldats1, et plus généralement les personnes, tuées ou disparues par faits de guerre.

Il en existe de plusieurs types :

  •     les cénotaphes (monuments mortuaires n’abritant aucun corps), généralement dans le centre d’une ville ou d’un village, mais qui ont aussi été, après la Première Guerre mondiale, élevé dans les entreprises, les écoles, les foyers fréquentés par les disparus de leur vivant ;
  •     les mémoriaux, monuments nationaux élevés sur les champs de bataille (par exemple, à Douaumont) où les cimetières militaires abritent les tombes de soldats, parfois de centaines de milliers d’entre eux.

 

Monument aux morts

Une statue …

En France …

Pour la mémoire …

Quelle mémoire?

Quelle Ville ?

Mais Oucéti …

 

Pour rejoindre  la commuanuté Oucéti

ouceti

Pour s’amuser à faire découvrir au travers d’une photo que vous aurez prise

une ville, une église, une place, un bar, un théatre, un pont, un clocher, l’origine d’une recette …

soyez inventif !

Vous devez avoir pris la photo vous même,

vous pourrez donner des indices à vos visiteurs et vous pourrez publier une réponse.

alors Oucéti vous tente?

Pour celles et ceux qui ne sont pas sur OB il suffira d’ajouter le logo de la communauté pour participer.

J’ai également créé sur mon blog une page spéciale Oucéti

où figureront tous les blogs participants.

monument aux morts villeneuve sur Lot

 

Un clic et la photo s’agrandit.

 

 

vote hellocotonRendez-vous sur Hellocoton !

 

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Spread the love
Bernie
Bernie

Moi, c'est Bernie. Incubateur d'actualités pour vous informer autrement.

Articles: 11305

77 commentaires

  1. ah bah du coup jfais l’circuit à l’envers, c’est malin… je me fais rire toute seule… jcommence bien la journée tu m’diras…

  2. bisous du vendredi …. entre deux séance de bois a scier … le froid continue …

    bisous

    Le serpent qui danse

    Que j’aime voir, chère indolente,
    De ton corps si beau,
    Comme une étoffe vacillante,
    Miroiter la peau!

    Sur ta chevelure profonde
    Aux âcres parfums,
    Mer odorante et vagabonde
    Aux flots bleus et bruns,

    Comme un navire qui s’éveille
    Au vent du matin,
    Mon âme rêveuse appareille
    Pour un ciel lointain.

    Tes yeux où rien ne se révèle
    De doux ni d’amer,
    Sont deux bijoux froids où se mêlent
    L’or avec le fer.

    A te voir marcher en cadence,
    Belle d’abandon,
    On dirait un serpent qui danse
    Au bout d’un bâton.

    Sous le fardeau de ta paresse
    Ta tête d’enfant
    Se balance avec la mollesse
    D’un jeune éléphant,

    Et ton corps se penche et s’allonge
    Comme un fin vaisseau
    Qui roule bord sur bord et plonge
    Ses vergues dans l’eau.

    Comme un flot grossi par la fonte
    Des glaciers grondants,
    Quand l’eau de ta bouche remonte
    Au bord de tes dents,

    Je crois boire un vin de bohême,
    Amer et vainqueur,
    Un ciel liquide qui parsème
    D’étoiles mon coeur!

         Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal

  3. A ROME PEUT ETRE 

     PAS  EN BRETAGNE JE NE CROIS PAS LOLL

     ET IL DOIT ETRE SOUS LA NEIGE LOLL

     BONNE JOURN2E bERNARD 

  4. Bonjour Bernard, je reviendrais voir ou c’est ti !  

    Encore -10 ce matin, le soleil est déja la

    et l’annonce d’un weekend doux réjouit !

    belle journée et a bientôt ->v

  5. Hello Bernard ! je dirais qu’il s’agit de Jason (et la toison d’or)…. je suis sur la bonne voie ? … bonne journée à toi !

  6. Pour le Oucéti aucune idée!!

    Mais si je pouvais le  voir de face ce beau monsieur, je le reconnaîtrais peut être…..

  7. les mecs en statue ce n’est pas mon truc et les statues imposantes non plus.. alors j’ai perdu à ton jeu! ..

    à Rome ou à Madrid..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *