Nuit Debout

Nuit Debout

Nuit du 32 mars

Sommes-nous à l’aube d’un mai 2016 qui entrera dans l’histoire comme mai 68 ?

Le mouvement #Nuitdebout est inédit et les médias classiques ne pourront masquer son existence très longtemps. Le parallèle avec mai 68 est facile sur ce point, le gouvernement de l’époque qui muselait la chaîne nationale n’avait pas compris ce qu’une révolution était en train de naître.

L’occupation de la place de la République de manière spontanée après la manifestation contre le projet de loi travail est le symbole de cette naissance.

Ni drapeaux, Ni brassard, Ni mots d’ordre seulement  une libre expression des participants qui se tiennent en rang serrés et ont une allure qui ressemble à celles des indignés espagnols.

Un mégaphone circule pour que chacun puisse s’exprimer, les idées fuses, les positions  s’exposent avec le respect de l’écoute et des signes codifiés d’approbation sans perturber l’orateur.

Le liant de ce mouvement c’est le ras-le-bol du système actuel, du monde politisé. La jeunesse est aussi dans la rue, tout cela donne une véritable lueur d’espoir.

Des appels sont lancés pour que les #nuit debout se déploient en province. Il est question d’assemblée générale loin des syndicats.

Vous avez dit mai 68 ?

 

Nuit de Belbe

Comment les arbres se lèvent-ils du bon pied ?

Ah là ...

L’eau la ...

Pas de pied pour la gauche molle

Pas de pied pour la droite dure

 

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Tag(s) : #Tribune, #Toulouse

Partager cet article