Les trompes l’œil sont une discipline artistique urbaine qui vise à habiller une architecture pour lui donner un équilibre et une esthétique en harmonie avec le contexte qui l’entoure.

Fenêtre sur rue

Fenêtre sur rue

Un regard ...

Une ombre ...

Un mouvement...

Un feulement...

Un grincement ...

Entrouverte

Ouverte

Sans volet ...

Là je suis

Beaubourg en trompe l'oeil

 

Trompe l'œil

 

Faire comme si

Je suis un très grand admirateur de ces façades où nous pouvons découvrir ces tableaux d’artiste, car pour moi c’est un véritable art de rue, dont le travail consiste à faire croire que.

Au lie d’avoir des façades ingrates, ces artistes s’imprègnent de ce qui entoure la partie à habiller et livrent une fresque presqu’intemporel aux passants.

A l’occasion de la réécriture de cet article je vous en livre deux exemples. La seconde en photo qui en fait est celle de l’article d’origine est un trompe l’œil qui se trouve à Paris juste en face du centre Pompidou. Si vous ne l’avez jamais remarqué je n’en serais guère surpris tant il se fond de le décor. C’est pour moi le plus ancien et le plus beau que je connaisse et à chaque fois que je suis dans ce quartier je prends le temps de venir l’admirer.

La photo de couverture que je viens donc d’ajouter est un trompe l’œil qui se trouve à Cahors. Là encore j’apprécie ces personnages sortis de l’imaginaire de l’artiste mais qui sont plus vrais que nature et qui nous livrent des scènes de vie quotidienne. Bien sûr le temps peut atténuer la force du trompe l’œil si par exemple les vrais volets ou fenêtres sont repeints et que le trompe l’œil est lu laissé en l’état.

C’est donc une œuvre qui donne vie à la voie à l’architecture et au quartier mais aussi qu’il se doit de faire vivre pour lui donner une cohérence constante avec son milieu afin qu’elle se fonde dedans pour notre plus grand émerveillement, le mien en tout cas.

 

 

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Tag(s) : #Paname, #Photos, #StreetArt

Partager cet article