Bullshit que dire de plus face à la barbarie humaine à laquelle nous faisons face partout dans le monde. Ce titre traduit la révolte face à l’innommable. L’Homme détruit sans compter avec chaque jour un peu plus d’imagination.

Traces de l'Homme à Etosha

Traces de l'Homme à Etosha

Pour exprimer ce Bullshit ...
Exceptionellement deux photos
la nature et sa splendeur

lac à Etosha

La connerie humaine

Bien à toi !

traces humaines à Etosha

belbe

Bullshit à la Barbarie

Le soleil se lèvera encore

Ces traces de l’Homme dans un endroit où la nature devrait être reine résonnent comme un symbole  même si l’acte est sans commune mesure avec la barbarie perpétrée à Paris.

Nous restons hébétés à l’heure où la vie reprend. Face à l’unité de la Nation, les politiques devront prendre la mesure des attentes de cette jeunesse qui a vu les siens tués par d’autres jeunes. Cette génération est différente de celle de 68, elle a un idéal simple : vivre.

Les calculs géopolitiques auront vite leurs limites, désormais cette jeunesse attend de pouvoir continuer à aller boire un pot, au concert sans craindre de voir un autre jeune dont la tête a été vidée venir les tuer.

C’est sans doute une des choses frappantes de l’après 13 novembre 2015 de voir la conscience de cette jeunesse. C’est une lueur d’espoir immense qui ne pourra être récupérée par les politiques de tout bord.

Cette jeunesse n’est pas dupe et ne tombe pas dans les amalgames simplistes qui laissent penser qu’une religion est responsable. Elle sait qu’il n’y a pas de religion dans cette barbarie.

Voir que les terroristes auraient pu être sur les mêmes bancs d’école qu’eux, donne à ces jeunes une force, une lucidité et une unité beaucoup plus puissante qu’après les évènements de Charlie hebdo.

C’est une source d’espoir, ils resteront debout pour celles et ceux qui sont tombés.

 

 

vote hellocotonRendez-vous sur Hellocoton !

 

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Tag(s) : #Namibia, #Paname

Partager cet article