Cécile ma ville, oh mon Toulouse, Toulouse qui respire encore les paroles et musiques du grand Claude. Flâner dans la ville rose est un havre de plaisir.

Toulouse Ville Rose

Toulouse Ville Rose

Mes badauds du bord de Garonne,
vous ont amené à me parler
des bords de seine...
de la promenade des anglais ...
avez-vous entendu ces quelques accords ?
Bien à toi !

Bords de Garonne à Toulouse

Belbe

Toulouse

Chronique Rose

Nous avons découvert Toulouse en 1980. Trente cinq ans déjà et si la ville a changé elle a gardé ses allures de ville rose.

L’association Toulouse et Ville Rose n’a pas toujours existée mais la citée des violettes a choisi cette ligne pour avoir une meilleure visibilité sur le plan national et international.

Le rose fait bien sûr référence à la couleur des briques qui ont été utilisées pour construire ces maisons. Elles sont d’ailleurs nommées des Toulousaines, es maisons pas les briques.

Le centre ville toulousain est des plus agréables, certes les transports en commun ont encore du retard et le choix d’avoir un métro n’a peut-être pas été des plus judicieux amis à l’époque il fallait faire comme à la capitale.

 

Nougaro

C’est sans doute dans mes plus grands souvenirs de l’avoir croisé dans les rues de Toulouse à proximité et dans le marché Victor Hugo.

Et même un dimanche matin, descendant d’une voiture pour aller retirer de l’argent boulevard de Strasbourg.

Sa chanson Cécile raisonne toujours dans ma tête lorsque je suis centre ville que ce soit à la Halle aux grains, place Wilson, place du Capitole ou sur les bords  de Garonne.

Peut –être devrais je vous inviter plus souvent à découvrir Toulouse au travers de chronique toulousaine.

 

Article réédité le 8 octobre 2015.

 

bernieshoot blogger photographe chroniqueur
Tag(s) : #Badauds, #Ô Toulouse

Partager cet article