Les panneaux de signalisation, d’interdiction, publicitaires ont depuis très longtemps pris place dans notre mobilier urbain quotidien. Le message est traduit par une image ou du texte.

Coming Going Nowhere

Coming Going Nowhere

les insolites de mes humeurs,
des insolites d'ici et d'ailleurs,
croquer avec plaisir, amertume, colère ...
Pour le jour ...
halte au feu.

Bien à toi !
barbecues Prohibited

belbe

ILLETRISME

 

Lire un panneau

C’est un constat qui malheureusement ne date pas d’hier mais contrairement aux deux photos présentées dans cet article. La première a été prise à Toulouse et la seconde à Edimbourg et toutes deux ont un message est textuel.

Comme il est en anglais, vous allez me dire tout le monde ne parle pas anglais donc une image aurait été bienvenue.

Pour le second je vous l’accorde une image aurait pu traduire le même message et l’information aurait pu être décodée sans parler anglais.

Pour le premier qui est un message artistique voir philosophique là il est essentiel de pouvoir le lire mais surtout de le comprendre.

Lire un panneau ou file du temps est devenu regarder un panneau pour en comprendre la signification.

Cette évolution est de plus en plus criante depuis l’apparition du langage sms.

 

Incapacité à comprendre

Des études ont montré qu’une  grande majorité des français utilisent à peine 300 mots pour s’exprimer et n’en maitrisent pas forcément totalement le sens. Depuis déjà longtemps un certain nombre de journaux utilisent des logiciels pour vérifier que ce sont bien des mots usuels qui sont utilisés afin d’éviter toute difficulté de lecture.

Cette volonté de limiter la difficulté à comprendre un texte ou un message amène un nivellement par le bas de notre culture.

Il est plus simple aujourd’hui de mettre des simleys pour indiquer si c’est bien ou mal ou une couleur pour dire oui ou non.

Les 300 mots de vocabulaire utilisés correspondent à ce que devrait savoir un enfant au collège. Il est impossible pour un adulte de pouvoir prétendre s’en sortir avec des d »marches administratives ou plus simplement apporte une aide aux devoirs des enfants.

Le phénomène est difficilement réversible. Les médias télévisuelles l’ont bien compris et , sauf quelques rares exceptions, ne proposent aucune émission de culture ou de films avec des dialogues évoluées à un heure de grande écoute.

 

Comprendre c’est être libre

Donner la capacité de compréhension et d’analyse d’un sujet devrait être une priorité de  notre société. En tirant le niveau vers le haut et en proposant des sujets qui ne seront souvent jamais abordé dans le domaine familial, l’école a un rôle fondamental à jouer.

Il est stupide et dangereux de considérer que certaines matières sont inutiles, la soif d’apprendre devrait être l’objectif quotidien.

Alors nous venons de nulle part et nous allons nulle part.

 

bernieshoot blogger photographe chroniqueur

Tag(s) : #Incredible, #Scotland, #Voyage

Partager cet article