Au pays des "big five",
il m'est agréable de vous faire découvrir,
que nos félins
sont aussi présents

Bien à toi !
 

Avec le temps il est nécessaire de vous fournir quelques explications et compléments sur ce post paru le 22 août 2009, presque 5 ans jours pour jours.

Pourquoi parler des "Big Five" ? Tout simplement parce que je revenais de Namibie (lien vers ma page Namibie sous cet article). La Namibie est und es pays réputé pour ces "big five".

Les big five en swahili :

le rhinocéros est appelé "Kifaru",

l'éléphant "Tembo",

le lion "Simba", le léopard "Chui" (le tacheté),

et le buffle "Mbogo".

Lors notamment de mon séjour à Etosha, j'ai pu photographier 4 de ses big five ( à vous de trouver celui qui me manque en parcourant mon blog).

J'ai pru du plaisir à photographier cette minette là-bas. Je dis minette car c'est une "trois couleurs" ( une Isabelle dans le Sud-Ouest, écaille de tortue ailleurs ou simplement 3 couleurs) et les "trois couleurs sont toujours des femelles.

Pourquoi ?

Voici une explication trouvée sur le web :

"La couleur de la robe de ces chattes résulte d’influences génétiques complexes. Un des gènes entrant en compte porte deux allèles : l’allèle Orange (O) qui est la forme dominante (XO) et qui produit une fourrure rousse, et le gène Noir (o) qui est la forme récessive (Xo) et qui produit une fourrure noire. Pour être tricolore, un chat doit exprimer simultanément les deux allèles, O et o, qui sont les deux versions du même gène, situé au même endroit du chromosome X.

Les mâles ne peuvent pas accomplir cela puisqu’ils ne possèdent qu’un seul chromosome X et donc un seul allèle. De ce fait, plus de 90% des tricolores ou écailles sont des femelles. Très exceptionnellement un mâle tricolore naît s’il est atteint du syndrome de Klinefelter, il possède de ce fait un chromosome X surnuméraire (XXY). Ce mâle est très majoritairement stérile. "

 

images

D'une signature l'autre de Belbe à Bernieshoot.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

@Bernieshoot

@Bernieshoot

Tag(s) : #Cats

Partager cet article