Le harcèlement de rue est aujourd’hui avec raison dénoncé tant il est devenu monnaie courante. Le plaisir des yeux est-il le début du harcèlement ?

plaisir regard harcèlement @bernieshoot

plaisir regard harcèlement @bernieshoot

Brave monsieur,
Sachez,
qu'il n'y a pas d'age
Pour admirer
J'ai dit : admirer, pas mater.
Bien à toi !

Harcèlement

 

Respect

Cette photo qui au départ semble anodine prendrait un tout autre sens si était publié le ou les sujets observés à la jumelle.

En réécrivant cet article j’ai repensé à la prise de vue de cette photo et aux quelques mots ajoutés. Ce brave monsieur sans doute père et grand-père de bonne famille avait sortie ses jumelles, et donc une forme de préméditation, non pas pour observer les oiseaux ou le paysage.

Ses jumelles étaient braquées sur la plage où vous l’imaginez se trouvaient des femmes dont certaines d’ailleurs en topless, des jeunes filles.

Donc ce brave monsieur matait en se cachant quand même,  nous sommes là pour moi dans du voyeurisme pur sans respect  de la femme.

 

Un look provocant

Voilà une belle excuse, la femme provoque. C’est sans doute pour cela que ce brave monsieur n’avait surtout pas oublié ses jumelles pour les prendre sur le fait.

Mais comment lui en vouloir puisqu’elles étaient topless comme tous les jours et que lui à l’œil nu il n’y voit plus rien.

Cet exemple peut paraître ridicule et j’entends déjà ceux qui s’élèveront pour prendre la défense de ce brave monsieur. C’est ainsi que nait l’acceptation du harcèlement de rue : « mais ce n’est pas grave », « il ne fait rien de mal ».

Et si sur cette plage c’était votre fille, votre femme considéreriez-vous que ce monsieur a le droit de mater ainsi ?

Ne restez pas indifférent au harcèlement de rue !

 

vote hellocotonRendez-vous sur Hellocoton !

 

bernieshoot blogueur photographe chroniqueur

 

Tag(s) : #Badauds, #Banc

Partager cet article