Le chat, félin domestique par excellence est adoré, ignoré ou refoulé. Il est présent au fil des jours avec ses attitudes, ses regards. Source d’inspiration il se décline en tableaux, livres ou photos.

Blue - Chat - @bernieshoot

Blue - Chat - @bernieshoot

Pensées de chat

Eloge du chat

Je ne peux rééditer cet article sans faire référence à cet excellent essai « l’éloge du chat » écrit par Stéphanie Hochet.

Pour vous qui connaissez ou ignorer l’univers du chat, en lisant ce roman vous comprendrez pourquoi une porte fermée n’a aucun sens pour un chat.

Nous pourrions nous demander d’ailleurs si cela à un sens pour nous les Hommes.

Le chat ou l’indépendante dépendance

La caractéristique qui me frappe chez le chat c’est sans doute son indépendance. Il sait trouver les places où sa tranquillité ne sera pas remise en cause. Qu’un intrus vienne dans la maison, il saura disparaître, s’éclipser sans jamais être très loin.

Il manifestera dès le départ de l’intrus son mécontentement, sa désapprobation qui n’a d’égal que l’amour de son foyer.

Le chat a ses habitudes et dans la meute chacun a son rôle. L’ordre est essentiel pour les repas. Chacun a sa place physique et un respect s’instaure, pire une hiérarchie se met en place avec chaque nouvel arrivant.

Le territoire est un sens très développé chez le chat. Il possède son territoire, son espace et nul ne doit y pénétrer. Les frontières sont-elles un sujet naturel et pas seulement le fruit d’une volonté d’appropriation des hommes. C’est une question qui mérite une vraie réflexion.

Sa dépendance le chat l’exprime dans ses attitudes. Il sait que c’est l’heure de manger, de sortir, de dormir. Il a cette dépendance qui est sans doute créée par la domestication de l’homme.

Pourtant les chats sauvages en aussi leurs heures de passage. Le temps horaire conditionnerait-il notre vie, sommes nous en totale dépendance de notre horloge biologique.

Il est clair que sans contrainte, tout comme les chats, notre rythme physiologique évolue très rapidement. D’une indépendance nait la dépendance à l’horloge biologique.

fet nat tu étais si douce rip

Chat de belbe

un chat
tout en pensée
tout en félin
félin au milieu des gazelles !
Bien à toi

 

Bernieshoot Webzine

Tag(s) : #Cats, #Chronique

Partager cet article