Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

La collection de Gino Di Maggio s’expose aux Abattoirs de Toulouse jusqu’au 15 novembre 2020

Les Abattoirs Musée - Frac Occitanie Toulouse présentent pour la première fois des œuvres acquises au cours du temps par Gino Di Maggio (né en 1940), collectionneur italien qui a côtoyé et promu des artistes qui ont bouleversé la scène artistique internationale à partir des années 50-60. Cette exposition s’inscrit dans l'une des trois grandes orientations artistiques des Abattoirs, à savoir la relecture des avant-gardes de la seconde moitié du XXe siècle.

bernieshoot exposition Viva Gino di maggio

Viva Gino! Une vie dans l'art

Dans le cadre de leur 20e anniversaire, les Abattoirs Musée - Frac Occitanie Toulouse présentent pour la première fois des œuvres acquises au cours du temps par Gino Di Maggio (né en 1940), collectionneur italien qui a côtoyé et promu des artistes qui ont bouleversé la scène artistique internationale à partir des années 50-60.

Cette exposition s’inscrit dans l'une des trois grandes orientations artistiques des Abattoirs, à savoir la relecture des avant-gardes de la seconde moitié du XXe siècle.

 

Jusqu’au 15 novembre, elle réunit 50 artistes, de Yoko Ono à César, de John Cage à Kazuo Shiraga, de Lee Ufan à Robert Filliou et de Daniel Spoerri à Ben Vautier, autour d'une centaine d'œuvres.

Elle marque ainsi une collection mue par le soutien à la création et à l'édition, et non pas par l'accumulation ou la spéculation. Voici une figure longtemps discrète du monde de l'art qui est révélée au public.

 

Suivant un parcours historique, l'exposition raconte la constitution d'une collection développée au gré des rencontres. Elle raconte Gino Di Maggio à travers son engagement vis-à-vis des artistes, par ses travaux d’édition et par les activités de sa fondation milanaise, Mudima, créée en 1989, la première en Italie pour l’art contemporain.

Viva Gino! Une vie dans l'art

La collection de Gino Di Maggio s’expose aux Abattoirs de Toulouse :

Futurisme, Fluxus, Nouveau Réalisme, Affichistes, Mono-ha, Gutai, Cinétisme italien, ...

Cette proposition présente la constante évolu­tion d'une collection qui témoigne d’un goût particulier pour la performance, la recherche sur l’interdisciplinarité dans l’art, l’expérimentation musicale qui sont l’expression à la fois de l’humour et de l’ingénuité, un goût pour la forme plus que du contenu.

La grande nef des Abattoirs est transformée en grande Halle Fluxus où résonne le son des pianos les plus détournés. L'ensemble est complété par des œuvres picturales, photographiques, des dessins, des sculptures, des installations, des vidéos…

bernieshoot futurisme gino di maggio

Le Futurisme fut le point de départ pour Gino Di Maggio, ce qui déclencha chez lui toute sa curiosité pour l'art. Sicilien d'origine, ingénieur de formation, il croise à la fin des années 1950 le chemin de ce courant artistique italien apparût en 1909. Il le considère comme la forme la plus radicale et la plus révolutionnaire de la jeune avant-garde, permettant d’explorer les innovations linguistiques par une approche progressive et expérimentale.

L'exposition présente ainsi l'ensemble des manifestes futuristes collectés de par le monde, pour faire découvrir et dépasser les limites de l’art avec les gestes radicaux.

bernieshoot artistes gino di maggio

Dès lors, la collection met en avant les parcours de près d’une cinquantaine d’artistes, que Gino di Maggio a pu côtoyer tout au long de sa vie : Arman, John Cage, César, Marcel Duchamp, Erró, Esther Ferrer, Allan Kaprow, Yoko Ono, Nam June Paik, Marinella Pirelli, Lei Saito, Lee Ufan, Ben Vautier, Wolf Vostell, etc.

Bien plus qu'un simple collectionneur, car également dénicheur de talents, Gino Di Maggio se laisse guider par les amitiés qu'il développe au fil des ans avec les artistes.

 

Bien sûr l'Italie n'est pas absente. Mais, grâce à Gino Di Maggio, nous rencontrons une autre Italie. Au-delà de ses amitiés avec les célèbres Mario Merz, Cy Twombly ou Alighiero Boetti, nous découvrons une histoire de l'art du XXe siècle italien souvent masquée par le succès de l'Arte Povera.

duo n°2 / Présentation de l'exposition "Viva Gino ! Une vie dans l'art"

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

London Caller 07/10/2020 13:19

Good use of this great space.

Bernie 07/10/2020 18:29

Yes it's an amazing place

ecureuilbleu 07/10/2020 11:10

La vidéo est intéressante pour mieux comprendre. J'aime bien les pianos colorés sur tes photos

Bernie 07/10/2020 18:30

Les explications sont toujours utiles pour comprendre la démarche artistique.

tiot le mineur 07/10/2020 10:45

Salut, C'est toujours intéressant ces expositions.

Ouf, pas de pluie ce matin en se levant et pas d'averses prévues pour cette journée.
On va faire les courses car demain la météo est terrible.

Bonne journée

Bernie 07/10/2020 18:30

Oui et il faut absolument qu'elles existent surtout dans la période que nous traversons.

missfujii. 07/10/2020 08:31

Cette expo rend bien dans les lieux de l'abattoir. Dommage que ce soit loin de chez moi

Bernie 07/10/2020 18:31

Oui le cadre est vraiment adapté.

broutilleb 07/10/2020 07:52

la déjante artistique, j'aime le débridé

Bernie 07/10/2020 18:32

Je te suis dans cette démarche

biker06 07/10/2020 07:12

Di Maggio ? je connaissais l'ex à Monroe...
Bon Mercredi

Bernie 07/10/2020 18:33

Celui dont tu parles se prénommait Joe. Gino est beaucoup plus intéressant

trublion 07/10/2020 07:00

avant -garde, futurisme, ça n' est pas pour moi !
Bonne journée Bernie

Bernie 07/10/2020 18:34

Même après avoir regardé la vidéo ?