Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Quelles sont les particularités de chaque pays en matière de séduction ?

Vous avez toujours fantasmé sur les Sud-Américains, mais ça n’a jamais marché? Votre amour de vacances avec un bel Italien a fait un flop en septembre? Vous vous demandez encore ce qui a pu faire capoter votre idylle avec cet Anglais si sexy que vous aviez rencontré lors d’une soirée chez votre amie Brigitte?

bernieshoot guide seduction lelo

LELO présente son guide de la séduction par pays

LELO, la marque suédoise leader mondiale des accessoires et produits intimes de luxe, a enquêté pour vous auprès de plus de 10.000 personnes, pour savoir quelles sont les particularités de chaque pays en matière de séduction…

 

On dit que l’amour - et le sexe - font tourner le monde. On pourrait donc croire à simple vue que les comportements humains en la matière sont universels… mais dans les faits, il n’en est rien. La culture et l’éducation jouent un grand rôle dans notre approche de la séduction, et même si chaque personne est unique, il se dégage indéniablement des tendances inhérentes à chaque région du monde.

Pour en savoir plus, LELO a lancé un sondage sur les habitudes sexuelles de plus de 10.000 personnes, pour savoir, entre autres, s’ils sont adeptes des aventures d'un soir, quelle est la fréquence de leurs ébats, quels sont les traits qui les attirent ou les rebutent...

Mais ne commettons pas l’erreur de nous baser sur les stéréotypes établis (les Italiens tombent amoureux plus vite et plus souvent, les Allemands sont froids et distants et ne comptez pas sur eux pour une histoire d’un soir…), car les résultats de cette enquête nous démontrent que la plupart de ces idées reçues sont aujourd’hui bien dépassées...

 

Le sexe sans lendemain a la côte.

Malgré la crise sanitaire et la distanciation, les coups d’un soir restent une valeur en hausse, avec son halo de mystère et de transgression. Il y a quelque chose et que l’on ne reverra sans doute jamais. Indépendamment de origines géographiques et culturelles, il semble que l’envie d’expérimenter ces sensations dépende plutôt de l’âge.

Le sexe occasionnel est particulièrement populaire entre les 31- 40 ans (28%), et dans ce groupe d’âge, ce sont les femmes (37%) qui le pratiquent majoritairement, contre 25% pour les hommes.

Pourtant, à la question « Avez-vous déjà eu une aventure d’une nuit au moins une fois dans votre vie? », le ratio hommes / femmes est uniforme (respectivement 64% à 65%).

 

Pour la plupart des répondants, les aventures d'un soir ne sont pas une norme, mais plutôt un ingrédient extra pour pimenter leur vie sexuelle.

En effet, les individus qui pratiquent régulièrement les relations sans lendemain sont rares. Cependant, et vous serez peut-être surpris de l'apprendre, 7% des Allemands interrogés affirment que c’est pour eux un mode de vie.

Alors, quid du stéréotype des Teutons un peu coincés ?

Copie à revoir ! Les Français, par contre, sont à la hauteur de leur réputation de chauds lapins, puisque 68% avouent se livrer sans complexe au sexe occasionnel, suivis de près par le Royaume-Uni avec 62%. Les autres pays ne sont pas loin derrière (57% pour les États-Unis, et 54% pour le Canada et les Pays-Bas).

 

L'apparence physique est la clé pour le casual sex.

Puisqu’il ne s’agit pas de trouver un partenaire pour la vie, c’est bien le physique qui compte le plus dans les rencontres éphémères. Et cela, indépendamment de votre origine géographique : de la France (64%) aux les États-Unis (58%), en passant par le Canada (56%), l'Allemagne (60%) ou le Royaume-Uni (58%), tous tombent d’accord sur l’importance du physique pour s’engager dans une aventure d’une nuit.

 

L'intelligence est sexy.

Nous ne sommes pas tous des « sapiosexuels », mais sachez que les qualités individuelles telles que l'intelligence vous rendront plus attrayant(e) et augmenteront vos chances, sexuellement parlant. C'est d’ailleurs un fait scientifique.

Mais saviez-vous que le sens de l'humour est un signe d'intelligence?

Dans tout le bassin méditerranéen, par exemple, savoir faire rire l’autre est un atout majeur. 21% des Italiens et 23% des Espagnols assurent que le sens de l’humour est une technique de séduction à part entière. Il en va de même dans le reste de l'Europe : pour 24% des Néerlandais, c’est la deuxième caractéristique la plus recherchée pour une rencontre occasionnelle.

 

Le coup de foudre amoureux ne fait pas l’unanimité, mais l'attraction au premier regard, si.

Le concept de tomber amoureux au moment même où vos yeux se croisent est peut-être un peu suranné de nos jours et les résultats sont divisés sur la question. Notamment en Espagne, où les adeptes et détracteurs du coup de foudre sont exactement partagés à 50%.

Sans surprise, en France, en bons romantiques que nous sommes, près de 53% des personnes interrogées croient dur comme fer au coup de foudre.

Par contre, la croyance en l'attraction physique au premier regard est beaucoup plus répandue : au Canada et aux États-Unis, 98% des gens sont convaincus qu’elle est bel et bien réelle, tout comme au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Allemagne avec 97%; L’Espagne et l’Italie sont relativement plus sceptiques avec "seulement" 96%.

En outre, certaines études démontrent que les personnes deviennent plus attirantes à mesure que l’on développe des sentiments à leur égard…

Alors même si 57% des Italiens et 58% des Espagnols affirment être capables d’avoir des relations sexuelles sans développer de sentiments, une grande majorité des participants confirme que les personnes deviennent plus attirantes lorsqu’il y a des sentiments en jeu : 90% des Italiens, 91% des Allemands, 92% des Français, 94% des Néerlandais et Britanniques, ainsi que 95% des Américains et Canadiens.

 

Cochons au lit ? Seulement en pensées, please!

Pas la peine de nous attarder trop sur ce point : il est évident que l’hygiène est une condition basique de la séduction. On pourrait s'attendre à ce que les gens aient surtout peur des MST ou autres maladies dérivées du manque d’hygiène, mais en fait, seulement 2% des personnes interrogées citent cette raison concrète.

Néanmoins, indépendamment du motif, 9personnes sur 10 assurent qu'une mauvaise hygiène est un facteur décisif pour refuser une relation, sans exception. Les pourcentages varient peu : 87% en France, 88% en Espagne, 89% en Allemagne et en Italie; 90% pour les Anglo-Saxons (Canada, États-Unis et Royaume-Uni) et 97% pour les Pays-Bas.

Cependant, rappelons que ces chiffres ne s'appliquent pas à un esprit sale. Des mots salaces et des idées cochonnes sont plutôt considérés comme un atout.

Quant aux techniques de séduction proprement dites, les réponses sont nombreuses : organiser une fête, inviter la personne à prendre un verre, simuler une rencontre « fortuite », raconter des blagues, maintenir le contact visuel…

Les répondants ont certes plus d’une corde à leur arc, mais ont-ils livré tous leurs secrets ?

Difficile à dire… les gens aiment garder leurs méthodes de séduction pour eux, surtout lorsqu’elles marchent. Ne négligeons donc pas les méthodes les plus inattendues - comme par exemple faire la sieste avec quelqu'un, comme le raconte un répondant Français - qui peuvent parfois conduire à des ébats torrides inespérées.

Comme nous l'avons vu à d’autres occasions, le sexe et les statistiques font bon ménage. Il est réconfortant de confirmer que nous partageons bien des choses avec les autres, c’est un bon prétexte pour dédramatiser et passer un bon moment.

Car le conseil ultime de LELO, c’est de vous amuser ! … bien sûr de manière responsable, mais encore et toujours… amusez-vous !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article