Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Vaiteani dévoile un nouvel extrait de son second album Signs

Vaiteani dévoile un nouvel extrait de son second album Signs annoncé pour le 20 novembre 2020. Le duo de Tahiti a d'abord sorti Homai, cet été, nous emportant avec une basse hypnotique, du rythme et un clip où la danse est le seul mot d'ordre.

bernieshoot Vaiteani signs

Signs second album de Vaiteani

Avec leur deuxième album, les Vaiteani évoluent et font glisser leur « folk polynésien » originel sur les sentiers de la pop fluorescente. Des chansons comme les îles d'un archipel, qui nous invitent à monter sur une pirogue double et naviguer dans les eaux chaudes du Pacifique pour les découvrir.

 

Aujourd'hui, Vaiteani nous fait découvrir le single Signs. On quitte l’île de Homai pour aller découvrir l’île de Signs !

La sortie de ce nouvel extrait marque une nouvelle étape dans l’exploration de l’archipel des Vaiteani. La mer est calme, le voyage sera paisible…

Vaiteani nous offre un bijou folk qui évoque l’invisible qui nous entoure. Depuis le cœur de l’île de Tahiti, dans la vallée sacrée de La Maroto, les Vaiteani nous racontent l’invisible et évoquent ceux qui nous ont quittés. Des images qui laissent humblement la place à la nature grandiose et apaisante.

Vaiteani - Signs (Official Video)

Écouter les Vaiteani c'est comme voir de la neige tomber sur un lagon.

C’est inattendu et c’est beau.

Avec leur premier album, ils nous ont conviés dans leur monde : des chansons folk en tahitien et en anglais, loin de tout cliché. Un timbre de voix et des mélodies dont il est impossible de douter de la sincérité. Des textes forts mis en valeur par des arrangements qui rappellent la dentelle des élégantes robes que porte la chanteuse lors de ses concerts.

La scène a d'ailleurs révélé que le couple savait partager son univers avec un public souvent conquis dès les premières notes.

Aujourd’hui, les Vaiteani évoluent et font glisser leur « folk polynésien » originel sur les sentiers de la pop fluorescente. Une transposition accomplie avec beaucoup de grâce qui demeure fidèle à l’adn du duo. Toujours l’anglais parfait et le tahitien ancestral pour parler. Des chansons comme les îles d'un archipel, qui nous invitent à monter sur une pirogue double et naviguer dans les eaux chaudes du Pacifique pour les découvrir.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article