Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Retour sur le premier raccordement Fibre Optique ce vendredi 10 juillet à Labastide-Saint-Pierre

Moins d’un an après l’installation du premier nœud de raccordement optique du réseau « 100% Fibre » à Labastide-Saint-Pierre, le Président du Syndicat Mixte Tarn-et-Garonne Numérique, Jean-Philippe BESIERS, le Président d’Altitude Infrastructure, David ELFASSY, et le Directeur d’Octogone Fibre, Laurent AVERSENG, ont symboliquement soudé le dernier brin de fibre optique du raccordement du premier client du réseau départemental, au Domaine viticole de Lescure, à Labastide-Saint-Pierre ce vendredi 10 juillet.

bernieshoot 1er-abonne-fibre-tarn-et-garonne De gauche à droite : Fabien CARDETTI (Domaine de Lescure), élue de Labastide-Saint-Pierre, Marie-Claude NEGRE (maire de Campsas et présidente EPCI), Sarah GHOBADI (Sous-Préfète de Tarn-et-Garonne), Jean-Philippe BESIERS (Président du Syndicat Mixte Tarn-et-Garonne Numérique), David ELFASSY (Président d’Altitude Infrastructure), Patrice GARRIGUES (représentant Carole DELGA, Présidente de la Région Occitanie), Laurent AVERSENG (Directeur d’Octogone Fibre), Michel JANNIN (Orange), Ilham DJEHAÏCH -MEZOUAR (DG d’Altitude Infrastructure)
De gauche à droite : Fabien CARDETTI (Domaine de Lescure), élue de Labastide-Saint-Pierre, Marie-Claude NEGRE (maire de Campsas et présidente EPCI), Sarah GHOBADI (Sous-Préfète de Tarn-et-Garonne), Jean-Philippe BESIERS (Président du Syndicat Mixte Tarn-et-Garonne Numérique), David ELFASSY (Président d’Altitude Infrastructure), Patrice GARRIGUES (représentant Carole DELGA, Présidente de la Région Occitanie), Laurent AVERSENG (Directeur d’Octogone Fibre), Michel JANNIN (Orange), Ilham DJEHAÏCH -MEZOUAR (DG d’Altitude Infrastructure)

 

Premier raccordement Fibre Optique le premier raccordement Fibre Optique

À leurs côtés, la présence des délégués de Tarn-et-Garonne Numérique qui portent collectivement le pilotage public, ainsi que de Jérôme BEQ, Vice-Président du Conseil Départemental, représentant Christian ASTRUC, Président du Conseil Départemental, accompagnés de Conseillers Départementaux, de Marie-Claude NEGRE, Présidente de la Communauté de communes Grand Sud Tarn-et-Garonne, de Patrice GARRIGUES, représentant Carole DELGA, Présidente de la Région Occitanie, et de Sarah GHOBADI, Sous-Préfète de Tarn-et-Garonne, souligne le soutien sans faille des acteurs publics à cet ambitieux projet.

Pour ce premier raccordement fibre optique, c’est le fournisseur d’accès Orange, représenté par Michel JANNIN, Directeur des relations collectivités de l’opérateur en Tarn-et-Garonne, qui a été choisi par Fabien CARDETTI, propriétaire du Domaine de Lescure.

 

Un jalon important de la réalisation du réseau

Ce premier raccordement est un jalon important de la réalisation de ce réseau qui a pour objectif dans les 3 ans qui viennent de rendre 100% des foyers, entreprises et sites publics tarn-et-garonnais éligibles à la fibre optique (hors 8 communes du Grand Montauban : Montauban, Bressols, Saint-Nauphary, Corbarieu, Montbeton, Villemade, Albefeuille-Lagarde et Lamothe-Capdeville).

« C ‘est une nouvelle étape dans la concrétisation de notre ambition 100% Fibre qui s’écrit avec l’ouverture du service au Domaine de Lescure, à Labastide-Saint-Pierre : j’y associe l’ensemble des délégués de Tarn-et-Garonne Numérique qui ont oeuvré à mes côtés pour y parvenir.

Après l’épisode de crise sanitaire que nous avons traversé, le déploiement de la fibre optique pour tous les Tarn-et-Garonnais est plus que jamais un enjeu majeur pour nos territoires, à qui nous donnons rendez-vous au fil des prochains mois pour y ouvrir ce nouveau service Très Haut Débit. »

 

Jean-Philippe BESIERS, Président de Tarn-et-Garonne Numérique

« Altitude Infrastructure est fier de porter ce projet industriel majeur au côté de Tarn-et-Garonne Numérique. La prouesse de ce grand chantier sera de hisser très vite la fibre optique sur tout le territoire au rang des commodités, au même titre que l’eau ou l’électricité. »

 

David ELFASSY, Président d’Altitude Infrastructure

« Depuis l’automne dernier, les opérations s’intensifient sur tout le territoire et atteignent aujourd’hui un rythme de croisière soutenu qui permettra progressivement à tous, dans les 3 ans qui viennent, de souscrire aux offres fibre optique. Plus de 7 000 km de câbles optiques sont en cours de déploiement, et plus de 103 000 prises seront raccordables. »

 

Laurent AVERSENG, Directeur Général d’Octogone Fibre

« Une bonne attractivité de nos territoires est essentielle pour relever de nombreux défis : maintenir et développer l’emploi et l’économie locale, offrir des services performants et assurer une équité. En finançant 10M€ du programme 100% Fibre en Tarn-et-Garonne, la Région Occitanie s’implique concrètement dans la construction d’un nouveau modèle de développement et de rééquilibrage territorial. »

 

Carole DELGA, Présidente de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée

« À travers l’aboutissement de ce programme d’aménagement numérique, les Communautés de communes évoluent pour faire face aux enjeux et aux crises de notre temps avec pour principal mot d’ordre de garantir équité et qualité des services pour tous. L’arrivée du Très Haut Débit accessible à tous est le résultat d’un travail collectif et financier auquel GRAND SUD TARN & GARONNE a pris part à hauteur de 470 000 € et dont elle va veiller à récolter les fruits. »

 

Marie-Claude NEGRE, Présidente de la Communauté de communes Grand Sud Tarn-et-Garonne

« En participant à la définition du programme d’aménagement numérique au sein de Tarn-et- Garonne Numérique, le Conseil Départemental de Tarn-et-Garonne a voulu assurer un traitement juste et équitable des territoires et y a consenti des moyens conséquents (près de 5M€). L’ouverture du service Fibre Optique sur la commune consacre cet élan et conforte ce choix. »

Jérôme BEQ, Maire de Labastide-Saint-Pierre, Vice-Président du Conseil Départemental

 

« Le déploiement de la fibre optique est fondamental pour l’aménagement durable du territoire et pour l’accès de tous à des services dématérialisés de plus en plus nombreux. Pour permettre cette transition en Tarn-et-Garonne, l’État contribue au programme public d’aménagement numérique à hauteur de 20M€ et s’investit au côté de Tarn-et-Garonne Numérique et des collectivités locales pour développer les usages et les services numériques. »

Sarah GHOBADI, Sous-Préfète de Tarn-et-Garonne

 

« Orange est très heureux de célébrer le premier client d’Orange sur le réseau d’Octogone Fibre - Tarn-et-Garonne Numérique. C’est la concrétisation de l’accord annoncé entre Orange et Altitude Infrastructure en septembre 2019. Orange réaffirme aujourd’hui sa volonté de rendre accessible le meilleur des usages et services numériques au plus grand nombre, particuliers comme entreprises, dans tous les territoires. »

Michel JANNIN, Directeur Orange des relations avec les collectivités locales du Tarn-et-Garonne.

 

LES PREMIERS MILLIERS DE FOYERS SONT DÉSORMAIS ÉLIGIBLES

Malgré les contraintes sanitaires du printemps dernier, et dans le respect des règles en vigueur, l’ensemble des entreprises partenaires s’est mobilisé sur le terrain ces derniers mois pour permettre l’arrivée de la fibre optique. La souscription aux offres fibre optique est déjà possible chez certains opérateurs pour près de 3000 foyers sur les communes de Labastide-Saint-Pierre, Campsas et Nohic.

Les foyers de Montech, Monbéqui, Finhan, Escatalens qui seront progressivement éligibles aux offres fibre optique à partir du mois d’août, puis ce seront ceux de Castelsarrasin dès la rentrée. Le service fibre sera ouvert sur les secteurs de Moissac, Valence, Caussade ou encore Mirabel dans le courant de l’automne. Plus de 15000 foyers supplémentaires pourront ainsi bénéficier du Très Haut Débit d’ici la fin de l’année.

 

APPORTER À TOUS LA TECHNOLOGIE REINE : UN ENJEU STRUCTUREL MAJEUR POUR LE TARN-ET-GARONNE

Trois ans après sa création, le syndicat mixte Tarn-et-Garonne Numérique (qui regroupe le Département et 191 communes via 9 intercommunalités) a franchi une nouvelle étape dans la mission qui lui est confiée d’aménager les réseaux numériques pour apporter le Très Haut Débit à tous les territoires.

Après la réalisation de 79 opérations de montée en débit de l’ADSL initiée en 2017 pour assurer le désenclavement numérique de près de 15 000 foyers, place à la fibre optique pour tous !

Le syndicat mixte Tarn-et-Garonne Numérique et l’opérateur aménageur Altitude Infrastructure ont conclu un accord historique pour permettre à chacun d’accéder à la technologie fibre optique en tout point du territoire (hors 8 communes de l’agglomération de Montauban qui font l’objet d’un déploiement d’initiative privée : Montauban, Bressols, Saint-Nauphary, Corbarieu, Montbeton, Villemade, Albefeuille-Lagarde et Lamothe-Capdeville).

L’objectif est de déployer la fibre pour tous en 3 ans et demi, pour répondre rapidement et durablement à la problématique de la desserte numérique, facteur d’attractivité, de développement et de vitalité des territoires.

 

UNE AMBITION INÉDITE POUR LE DÉPARTEMENT

À l’issue de la consultation menée par Tarn-et-Garonne Numérique, l’objectif est rempli avec 100% des 103 000 prises que compte la zone d’intervention publique qui seront équipées en fibre optique !

Depuis 2012, date de la première version du projet départemental, l’ambition de celui-ci n’a cessé d’évoluer :

  • 2012 : objectif de créer 35 000 prises de fibre optique (et 4000 prises de montée en débit ADSL) à échéance 2025 pour un coût public total estimé à 55 millions d’euros
  • 2016 : création du syndicat mixte Tarn-et-Garonne Numérique et révision du programme avec l’objectif de créer à coût public constant 50 000 prises de fibre optique (et 15 000 prises de montée en débit à échéance 2023)
  • 2019 : fin du programme de montée en débit de l’ADSL (15 000 prises impactées, 12 millions d’euros), signature du programme fibre avec 100% des prises équipées à échéance 2022 avec une participation publique de 22 millions d’euros

 

SUR 191 COMMUNES : 100% DES PRISES ÉQUIPÉES PAR LE PROGRAMME

La zone d’initiative publique concernée s’étend sur 191 communes dont 187 communes du département et 4 communes situées hors département mais membres d’une intercommunalité tarn-et-garonnaise :

  • Clermont-Soubiran (Lot), Grayssas (Lot), Saint-Antoine (Gers) (Communauté de communes des Deux-Rives)
  • Montrosier (Tarn) (Communauté de communes du Quercy Rouergue et des Gorges de l’Aveyron)

 

En parallèle, 8 communes de l’agglomération de Montauban font l’objet d’un déploiement d’initiative privée (Montauban, Bressols, Saint-Nauphary, Corbarieu, Montbeton, Villemade, Albefeuille-Lagarde et Lamothe-Capdeville).

Ces 191 communes de la zone d’initiative publique bénéficieront de la fibre optique sous 3 ans et demi, selon un déploiement en deux phases et un rythme annuel de production soutenu :

  • phase 1 : 28 000 prises de mars 2019 à février 2021
  • phase 2 : 75 000 prises de mars 2021 à fin 2022

 

Au total, plus de 103 000 prises sont à équiper sur le territoire auxquelles s’ajoutent plus de 1 000 prises existantes (à Golfech et Montbartier notamment) ce qui représente le déploiement de plus de 7 000 km de fibre optique.

LA FORMATION, L’INSERTION ET L’EMPLOI LOCAL AU COEUR DU PROJET

Ce programme d’envergure va mobiliser de nombreuses ressources notamment dans la phase de construction où un volume d’heures de travail correspondant à près de 170 emplois sera engagé localement au plus fort des travaux.

 

Afin que les Tarn-et-Garonnais bénéficient de l’appel d’air du secteur des réseaux télécoms, qui recrute aujourd’hui à travers des profils de métiers variés et durables, Tarn-et-Garonne Numérique a souhaité intégrer au contrat des clauses en matière d’insertion et de formation pour les publics locaux.

Ainsi, au moins 75 000 heures seront effectuées par des publics en formation ou en insertion durant les 3,5 années de construction du réseau, puis 125 000 heures sur des tâches de maintenance et d’exploitation jusqu’à la fin de la délégation de service public.

 

LE TRÈS HAUT DÉBIT POUR TOUS, POUR QUOI FAIRE ?

Avec un débit d’au moins 100mbit/s (et souvent bien plus en fonction des FAI) dans chaque foyer, chaque entreprise et chaque site public dans le département, c’est la disparition annoncée du petit sablier qui tourne depuis 20 ans sur nos écrans !

Une navigation ultra fluide et sans latence, quel que soit le nombre de connexions simultanées dans le foyer : téléchargements de lourds fichiers, domotique, streaming, TV Haute Définition, jeux vidéo en ligne, visioconférence, télétravail facilité, télémédecine, etc.

Tarn-et-Garonne Numérique prévoit d’accompagner le développement des usages du numérique auprès de l’ensemble des acteurs du territoire afin de valoriser ce nouveau réseau. L’élaboration dès cette année d’un Schéma de Développement des Usages et des Services Numériques à l’échelle du département par le syndicat mixte va servir de base à la conduite de politiques publiques à venir sur le volet numérique.

 

LE DÉPLOIEMENT DE LA FIBRE OPTIQUE : MODE D’EMPLOI

La fibre optique se matérialise par un mince fil de verre et représente à ce jour la technologie la plus performante pour transmettre des données numériques à la vitesse de la lumière.

Déployée en parallèle du réseau ADSL existant, qu’elle a vocation à remplacer à terme, elle permet un débit Internet beaucoup plus important (a minima 100 Mbit/seconde), quelle que soit la distance qui sépare le foyer des centres névralgiques du réseau.

La distance entre l’équipement d’émission du signal et l’équipement de réception de celui-ci peut être ainsi beaucoup plus importante s’agissant de la fibre optique que pour l’ADSL dont le signal s’affaiblit au fil des kilomètres sur le réseau cuivre ce qui diminue le débit disponible.

L’architecture des deux réseaux n’est donc pas la même puisque 27 centraux optiques qui ouvriront progressivement en 3 ans et demi suffiront à héberger les équipements des opérateurs sur l’ensemble du département (hors zone d’investissement privé) contre près de 180 centraux ADSL.

Le mode de déploiement du réseau fibre optique s’établira principalement via les infrastructures existantes : en souterrain, en aérien ou en façade. Lorsqu’il n’existe pas d’infrastructures d’accueil disponibles, la création d’infrastructures souterraines sera privilégiée.

 

L’ACCÈS À UN SERVICE UNIVERSEL – LE LIBRE CHOIX DE SON FOURNISSEUR D’ACCÈS À INTERNET

La construction du réseau fibre optique vise avant tout pour Octogone Fibre à amener cette technologie « à la porte » des futurs abonnés. Dès qu’elle sera « disponible », c’est-à- dire que le réseau sera dans l’immeuble (pour l’habitat collectif), dans la rue (pour l’habitat intermédiaire) ou au bout du chemin (pour l’habitat isolé), il appartiendra au futur abonné de solliciter l’opérateur de son choix pour souscrire un abonnement fibre et déclencher l’intervention d’une équipe technique pour tirer la fibre optique à l’intérieur du bâtiment concerné, comme en son temps, le téléphone ou l’électricité.

Quel que soit le point du territoire, le programme prévoit une disponibilité de la fibre optique sous 3,5 ans et la prise en charge du raccordement chez l’opérateur de son choix selon les mêmes conditions. Seuls les délais de raccordement pourront s’allonger de quelques semaines lorsque le raccordement du bâtiment est particulièrement distant ou technique.

Chaque abonné fibre pourra faire son choix parmi l’ensemble des fournisseurs d’accès à Internet selon les mêmes grilles tarifaires que partout ailleurs en France.

 

LE RACCORDEMENT À LA FIBRE – UNE INTERVENTION LE PLUS SOUVENT GRATUITE, LAISSÉE À LA MAIN DES FOURNISSEURS D’ACCÈS À INTERNET

Le réseau déployé, chacun est « éligible » à la fibre optique. À ce stade la fibre optique est disponible dans la rue, au bout du chemin (ou dans la cage d’escalier s’agissant des immeubles).

Lorsque l’on est « éligible », il reste une dernière opération : le raccordement du logement (ou de l’entreprise). Cette intervention est déclenchée lors de la souscription d’un abonnement fibre par l’usager final et se réalise sous 4 semaines (cette durée peut être doublée pour des raccordements très longs) et est entièrement gratuite lorsqu’il existe déjà un cheminement utilisable (souvent le câble téléphonique).

Il sera utile si besoin de bien vérifier et localiser cette disponibilité (conduite souterraine notamment) avant l’intervention du technicien, afin d’éviter toute mauvaise surprise (fourreau bouché ou cassé, chambre obstruée, etc.)

Le raccordement consiste à déployer la fibre optique sur les derniers mètres depuis l’espace public (où elle est présente en poteau, en façade ou dans une chambre enterrée) jusqu’à l’intérieur du bâtiment. Puisqu’elle n’est imposée à personne, cette intervention qui se déroule pour la plus grande partie en domaine privée, s’organise lors de la souscription auprès d’un opérateur.

Lorsque la souscription de la fibre optique se fait auprès de Free, Orange, SFR ou Bouygues Telecom, c’est directement avec l’opérateur que s’organise cette dernière étape, notamment la prise de rdv, pour des raisons de simplicité. Ce sont les équipes de l’opérateur choisi (ou l’un de ses partenaires) qui réalise l’intervention.

Pour tous les autres opérateurs, nombreux à proposer leurs offres sur le réseau (voir sur http://www.octogone-fibre.fr ), c’est Octogone Fibre ou l’un de ses partenaires qui réalise le raccordement chez le client, pour le compte de l’opérateur auprès duquel ce dernier a souscrit.

 

FINANCEMENT DE L’OPÉRATION

Le coût global de l’opération est évalué à plus de 244 millions d’euros dont :

  • 127 millions d’euros spécifiquement pour l’établissement du réseau principal sur les 3,5 premières années
  • 117 millions d’euros pour couvrir les coûts du raccordement final des abonnés, les frais de maintenance et d’exploitation mais aussi le coût des besoins d’extension du réseau dans les 30 prochaines années (près de 40 000 prises supplémentaires à créer dans les décennies à venir)

 

Le financement de ce projet est assuré par Altitude Infrastructure, mais aussi grâce à une subvention publique à hauteur de 21,7 millions d’euros répartis entre l’État, la Région Occitanie, le Département et les Intercommunalités et communes concernées.

La délégation de service public prévoit la concession du réseau à Octogone Fibre pour une durée de 30 ans, pour permettre aux financeurs privés d’équilibrer l’opération en se rémunérant sur la location des lignes aux fournisseurs d’accès à Internet qui commercialiseront leurs offres auprès des Tarn-et-Garonnais (sans coûts supplémentaires pour l’abonné).

À noter qu’à l’issue des 30 années d’exploitation, le réseau Octogone Fibre reviendra à l’actif des collectivités locales via Tarn-et-Garonne Numérique.

 

LES ACTEURS DU PROJET

Tarn-et-Garonne Numérique a été créé en 2016 à l’initiative du Conseil Départemental et des intercommunalités de Tarn-et-Garonne pour pallier l’insuffisance des opérateurs privés. Le syndicat mixte est une structure publique qui a pour mission d’assurer l’aménagement numérique du territoire et de promouvoir et développer les usages numériques.

Altitude Infrastructure est l’un des leaders français de l’aménagement numérique et accompagne les collectivités depuis 2001 pour concevoir, déployer, exploiter et commercialiser des réseaux de télécommunications.

L’opérateur aménageur est présent sur 17 Réseaux d’Initiative Publique : 1 région (9 départements), 21 départements (dont la Haute-Garonne, l’Aude et les Pyrénées-Orientales) et 4 agglomérations et compte près de trois millions de prises FTTH (Fibre To The Home – Fibre optique jusqu’à l’abonné) contractualisées.

Octogone Fibre est la société de projet créée par Altitude Infrastructure pour gérer la Délégation de Service Public lancée par Tarn-et-Garonne Numérique, destinée à couvrir le département par un réseau 100% fibre optique. Octogone fibre aura pour mission la construction, l’exploitation, la maintenance et la commercialisation du réseau 100% fibre optique. Octogone Fibre est aussi la marque du réseau public de Tarn-et-Garonne.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article