Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

L'impression 3D : un atout majeur pour l’aviation.

L’arrivée de la technologie 3D a complètement chamboulé plusieurs secteurs, dont l’aéronautique est le plus concernée. Mais il s’agit heureusement d’une effervescence plutôt positive. D’ailleurs, l’aéronautique a été le premier secteur à avoir été secouée par la fabrication additive avant que celle-ci ne vienne innover complètement le monde de la médecine, de la science et bien d’autres. Désormais, cette nouvelle technologie tient une place nettement majeure dans le secteur de l’aéronautique.

Allons découvrir pour quelles raisons.

bernieshoot impression 3 d aviation

L'impression 3D dans l'aviation

Atouts majeurs de l’ impression 3d pour l’aéronautique

Employant un nombre considérable de salariés, elle constitue de l’un des piliers majeurs de l’économie hexagonale. Mais les sommes investies dans le fonctionnement de ce secteur ne sont pas moindres non plus. Heureusement qu’elles se trouvent désormais plus ou moins allégées, grâce à la fabrication additive.

Effectivement, depuis que cette technologie a pris une telle ampleur dans le monde de l’aéro, les pièces de dimensions petites et moyennes peuvent être conçues à l’aide de l’impression. C’est une innovation très spectaculaire et qui se révèle nettement avantageuse pour le secteur.

De ce fait, on peut réduire de manière considérable le budget alloué à la fabrication de ces pièces pour la bonne raison que les petites pièces sont relativement nombreuses à être candidates à la fabrication additive. Ainsi, l’arrivée de cette technologie moderne est très bénéfique du point de vue financier, mais pas que !

 

Indispensable pour la performance des appareils

L’utilisation de la fabrication additive dans le cadre de l’usinage est très bénéfique sur plusieurs points. Effectivement, des études ont clairement montré que les structures latices permettent d’apporter non seulement de la résistance, mais aussi de légèreté à l’appareil.

 C’est un atout non négligeable, car cela permet d’amoindrir les poids des avions afin de les rendre plus efficaces et plus sécuritaires encore.

On se souvient encore des embouts d’accoudoirs des sièges d’avion qui ont emporté le prix de l’innovation lors d’un salon notamment dédié au secteur de l’aéronautique en Allemagne en 2015. On a fait recours à la fabrication additive en réalisant ces embouts d’accoudoirs et le poids de la pièce était divisé par trois. Ce fut l’innovation de l’année, mais la technologie a continué d’avancer.

Actuellement, la fabrication additive est largement utilisée dans la conception des pièces beaucoup plus importantes encore des avions.

 

Un grand nombre de pièces concernées par la fabrication additive

Si les embouts d’accoudoirs ont été les premières pièces imprimées rendues publiques, force est de constater qu’ils ne sont pas les seuls. Effectivement, la plupart des pièces de petites taille et de taille moyenne dans l’aéronautique sont concernées par cette innovation.

C’est justement le cas des sondes de Pitot, d’innombrables supports d’antennes et de systèmes de contrôles, des pièces de refroidissement et bien d’autres encore.

Soyez prévenu, l’utilisation de la fabrication additive dans le secteur de l’aéronautique ne va pas s’arrêter là. Elle va encore nous surprendre à l’avenir et plusieurs secteurs vont être concernés également.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article