Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Illustrer un article de blog : les erreurs à éviter

La photo de couverture est souvent le premier élément que voit le futur lecteur avant même de cliquer pour lire l'article: savoir éviter les vraies erreurs.

bernieshoot heure bleue stockholm suede juillet 2011
Heure bleu outremer à Stockholm Suède prise en juillet 2011

L’illustration des articles : les erreurs à éviter

Pour aborder cet article, je ne vais pas vous refaire l’histoire de la poule ou de l’œuf, à savoir dans le cas présent, est-ce qu’il y a d’abord le texte ou la photo ? Est-ce que le texte vient soutenir la photo ? Est-ce que la photo vient après le texte ?

 

Ce sont qui certes sont très intéressants, mais qui ne sont pas mon choix pour cet article. Comme c’est moi qui est le privilège d’écrire ce sujet, je l’aborde comme bon me semble, et je vous invite à réagir en commentaire si vous pensez qu’un autre angle serait plus intéressant.

 

De même, je ne vous parlerais pas du cadre juridique, à savoir les droits d’auteurs, et de savoir si une image est soumise aux droits d’auteurs ou si elle est libre de droits, ou si vous avez le droit de publier une photo prise par vous (droit à l’image ou droit de propriété intellectuelle). Ce sont des sujets juridiques qui méritent des articles complets.

 

La photo hors sujet, une erreur courante.

Parfois par manque de temps, ou plus exactement parce que nous ne prenons pas le temps, nous choisissons une photo qui sans être inappropriée, se révèle hors sujet ou induit un complément d’information incorrect.

 

Néanmoins, je préfère prendre un exemple pour clarifier mes propos. Si le sujet est une grève des contrôleurs aériens, des aiguilleurs du ciel si vous préférez, et que l’article est illustré par une photo d’un avion d’une grande compagnie nationale, ou du hall d’un terminal d’un aéroport, le rédacteur est dans l’erreur. Il est dans l’erreur, car les aiguilleurs du ciel sont des fonctionnaires d’État, et que la compagnie, comme le gestionnaire d’aéroport, subissent les conséquences de la grève sans pour autant en être des acteurs.

C’est une image véhiculée vers le grand public qui conduit par exemple à l’affirmation suivante : « vous êtes contrôleurs aériens, vous travaillez pour Air France alors », alors qu’il n’en est rien.

 

La photo oriente la pensée du lecteur, c’est comme ça, l’amalgame se fait très vite. Si le choix est lié à une erreur de débutant, ou de stagiaire, c’est explicable, mais sinon, c’est tout simplement une manipulation par l’image, et ça ne fait pas partie de mes valeurs. Choisir une photo idoine se révèle donc essentiel au-delà des qualités graphiques de celle-ci.

 

Bien sûr, si la photo est le cœur de l’article, la question ne se pose pas, et cette erreur, qui pour moi est majeure, ne peut pas se produire. Une photo neutre vous évitera de tomber dans ce piège, et pour reprendre le thème de la grève des contrôleurs aériens, lorsque je publie un article sur le web journal Aerobernie, j’utilise une photo de ciel, alors que j’ai dans ma galerie photos j’ai de nombreuses photos d’avions, de centre de contrôle en route, ou encore de tous de contrôle.

 

Avant de partir en reportage, je me pose les mêmes questions :

  • format que je vais utiliser (paysage ou portrait)
  • l’angle de l’article pour déterminer le message photographique
  • photo d’ensemble ou rapproché
  • le lieu

Naturellement, sur place, je vais prendre plusieurs plans d’une photo, éventuellement en plongée ou contre plongée.

 

Une photo sans légende, c’est un livre sans titre…

D’accord, cette erreur, je la fais très souvent, et je comprends la frustration du lecteur qui aimerait bien souvent en savoir plus sur la photo. Je vous parle bien de la description sous la photo, et non de l’attribut d’une image pour les besoins de référencement (balise alt).

 

Promis, je vais essayer de m’améliorer sur ce point, d’autant que finalement ce n’est pas chronophage et que ça permet de donner du contexte à la photo. La légende minimale pourrait être de préciser mon copyright, mais je crois que ce serait encore plus frustrant.

 

La légende permet de situer le lieu, le contexte, et elle permet aussi d’éviter une erreur d’interprétation. Est-ce qu’une photo sans légende peut s’apparenter àun livre sans titre, ou à un film muet ?

La question me fait réfléchir, car une photo sans texte peut aussi ne pas orienter le lecteur, et le laisser se créer lui-même son image cognitive ? Il n’existe pas qu’une seule réponse, l’essentiel est de s’être posé la question, et d’avoir apporté sa réponse.

 

Quand trop de photos font fuir…

Nos photos, que nous les prenions avec un appareil photo ou un smartphone, sont de plus en plus volumineuses parce que la résolution des capteurs s considérablement améliorée. C’est une excellente chose pour la qualité d’impression, mais c’est tout le contraire pour la publication en ligne.

 

Tout d’abord, il est important que votre photo soit adaptée en taille au thème de votre blog, et il faut également réduire son poids en :

  • réduisant la taille de l'image
  • diminuant la résolution
  • ajustant la qualité

Bien sûr, tout ceci en vérifiant que le rendu garde une bonne qualité visuelle. En évitant l’erreur d’utiliser le format original de la photo, et en effectuant ce post-traitement, le poids de la photo va diminuer de 80 %.

Cela veut dire que celle-ci s’affichera instantanément : la lenteur d’affichage fait fuir les visiteurs. Si vous n’avez pas de logiciel de post-traitement, ou si vous voulez vous simplifier la vie, je vous conseille de créer votre design en ligne avec Canva.

 

Pour terminer cet article, je voudrais parler du nombre de photos dans un article, et pour aborder ce point commencer par une petite histoire.

Le paradis, c’est quoi ? Une soirée entre ami
L’enfer, c’est quoi ? La même chose en regardant des photos de voyage

Avez-vous vécu ce retour de vacances où votre collègue vous montre les centaines de photos prises pendant ces vacances et qui ne signifient rien pour vous ?

Pour un article, ma vision est la même. J’ai le sentiment, et je peux me tromper, qu’une multitude de photos dans un article est là parce que l’auteur n’a pas su choisir…

 

Certes, il s’agit d’un choix (ou d’un non-choix justement) éditorial, mais quel est l’intérêt d’aligner une dizaine voir plus de photos, qui souvent ne sont pas au bon format et sans légende ? Honnêtement, je ne sais pas.

Et même si je peux comprendre la volonté de montrer sous tous ces angles un leu de voyage, je pense que le résultat est contre-productif.

bernieshoot ice bar stockholm suede juillet 2011
Ice bar à Stockholm (Suède) photo prise en juillet 2011

En conclusion, j’espère que cet article vous sera utile, et qu’il ouvrira le débat. Comment choisissez-vous vos photos pour vos articles ? Avez-vous déjà regretté de publier une photo ?

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jazzy57 09/06/2020 15:32

En général mes photos sont directement liés au texte , je ne mets pas de légende car elles illustrent directement mes propos avec une référence photo ci dessus ou ci - dessous quand il s'agit de parler d'une espèce de fleurs par exemple ou d'un insecte. Parfois c'est la photo qui inspire le poème , j'y attache beaucoup d'importance . Par contre pour le nombre je me laisse aller parfois à en mettre beaucoup , pour les visites d'exposition, les sorties . Il faudrait peut être que je songe à scinder le billet en deux parutions .
Merci pour tes conseils
Bises

Bernie 09/06/2020 17:25

Je pense que ce serait une bonne idée de scinder le billet en deux parutions

Evelyne GD 08/06/2020 23:33

J'avais écrit un commentaire ce matin, mais je ne le vois pas. Tu ne l'as pas eu ?

Bernie 09/06/2020 17:34

Je suis en retard pour la validation des commentaires :)

missfujii. 08/06/2020 20:16

Tout d'abord je commencerais mon com en disant qu'une image vaut mille mots, c'est pourquoi je pense que le choix d'une photo est primordiale. Et puis nous sommes dans le monde de l’hyper communication visuelle, alors, les photos doivent être très accrocheuses. Comme tu le dis dans ton article c'est une des toutes premières choses qui attirera nos abonnés, elle doit donc avoir une âme et raconter une histoire. Plus ma photo sera insolite et plus elle aura d'impact sur le lecteur, mais elle devra bien entendu garder un lien étroit avec le sujet de mon article. Ensuite la qualité de la photo a également une grande importance, je poste toujours une photo techniquement réussi.. Enfin, je choisi d'abord une photo et seulement après j'écris l'article, c'est la photo mon fil rouge.

Bernie 09/06/2020 17:35

Et quand le fil rouge est la photo, le choix est extrêmement important.

lemenuisiart 08/06/2020 19:19

Pas toujours facile, car sur fb il faut que la photo en petit soit parlante, et sur mon blog, c'est un bandeau au milieu, alors pas facile toujours à choisir

Bernie 09/06/2020 17:36

C'est pour cela que je ne fais pas de partage automatique. En mode manuel tu peux choisir les dimensions de la photo. Tu peux changer de thème pour ton blog ?

Caroline Ida OURS 08/06/2020 18:59

Bonsoir Bernie
Tu me fais penser que parfois je ne mets pas de légende sous la photo par contre je mets un titre
A bientôt
bises

Bernie 08/06/2020 19:05

j'oublie aussi très souvent...

CathyRose 08/06/2020 15:58

Alors pour moi la question ne se pose même pas ! Mon blog est un blog photo, je choisis celles que je veux mettre et après seulement j'écris. Donc absolument aucun risque d'être hors sujet ! Dans chaque billet j'ai entre 5 et 8 photos, mais jamais la même chose prise sous plein d'angles différents. Sur certains blogs, qui présentent par exemple des créations couture, tu vois exactement le même sujet pris à droite, à gauche, dessus, derrière ... ça je ne supporte pas, je trouve que ça n'apporte rien. Personnellement je prends toujours plusieurs photos d'un même sujet, et une fois mises sur l'ordi je choisis la meilleure pour mon blog. Voili, voila !!!
Bel après-midi
Cathy

Bernie 08/06/2020 19:08

Je te rejoints totalement sur les photo qui n'apportent rien. Merci de nous avoir livrer tes secrets.

Renée 08/06/2020 15:18

Petite question qu'en est-il des montage vidéo photo car là le lecteur peut arrêter a tout moment le visionnage c'est lui qui a le choix donc pour ma part j'en déduit que c'est bien et toi? merci bonne semaine

Bernie 09/06/2020 17:37

Je ne fais pas vraiment de montage vidéo photo, mais effectivement c'est mieux que d'avoir une suite de photo, en tout cas je préfère en temps que consommateur de contenu.

Evelyne GD 08/06/2020 11:52

Ah oui, il est utile cet article.. et me rassure ! Je vois tellement de photos "hors sujet" dans les groupes sur lesquels je publie que parfois je me demande si ce n'est pas moi qui "chipote" trop.. ???? Bonne journée !

Bernie 09/06/2020 17:38

Alors nous chipotons de la même façon ^^

Esthelle 08/06/2020 09:17

Coucou.
Comme toi, je ne suis pas assidue sur le titre le la photo. D'ailleurs, je ne les lis jamais. Ou si, je dois les lire quand l'article m'ennuie.
Je trouve qu'une bonne photo n'a pas besoin d'un titre, sauf pour les articles de voyage. Elle doit parler d'elle-même. Mais je vois que je suis à côté d cela plaque!
Belle journée.

Bernie 09/06/2020 17:39

Non non, tu n'es pas à côté de la plaque, c'est avant tout un choix qui est respectable.

Elena800 08/06/2020 09:16

Merci pour tous ces conseils, ton article est très intéressant !

Bernie 09/06/2020 17:40

merci !

ZALMA 08/06/2020 09:08

Un excellent article… qui souligne, entre autres choses, à quel point la photo peut manipuler la pensée (on le voit dans la presse, les médias en général… )

Sinon, pour la légende, j'ai du mal… mais concernant la qualité des photos, je me suis améliorée sur le blog (enfin, je crois… ) ;D !

Bernie 09/06/2020 17:40

Oui tu t'es améliorée pour la qualité des photos.

luna 08/06/2020 08:44

Je crois que je fais pas mal d'erreurs en matière d'illustrations sur mon blog!!
Merci pour ce partage!!
bonne journée

Bernie 09/06/2020 17:41

avec plaisir

trublion 08/06/2020 08:29

C' est bien sur le sujet de l'article qui doit inspirer la photo !
Le titre aussi doit accrocher, et donner l'envie d'aller plus loin !
Bonne journée Bernie
Amitié

Bernie 09/06/2020 17:41

Sauf si le fil rouge est la photographie.

covix 08/06/2020 07:54

Bonjour Bernard
Un bon sujet cet article. Je passe vite.
Amitiés

Bernie 09/06/2020 17:42

Merci Bernard.

biker06 08/06/2020 07:52

Hello Bernie
Si tu es tres ancien chez ob , tu dois te souvenir des débuts de cet hébergeur qui n'accordait à l'époque qu'une cinquantaine de MO à chacun de ses blogs avec un système d'admin qui était la V1 puis passage à la V2. Pour avoir plus de capacité on pouvait ouvrir un blog avec autant d'adresse mail que l'on possédait et on reliait le tout entre eux. Le blog principal servait de couverture et de résumé à l'article.... Puis OB décida de donner plus de stockage à ses blog, pratiquement en illimité sans prendre le pretium. Par contre l'interface administrative à changer et n'est pas aussi simple qu'avant. Je préférai le CSS qu'il y avait avant que maintenant. J'ai donc décider de rester sur l'ancienne version d'OB....C'est pourquoi que l'article passe sur la suite en cliquant sur la photo ou on atterri sur une autre adresse. Evidemment pour laisser un com, il faut revenir en arrière...mais beaucoup l'ont compris depuis !
Bon Lundi

Bernie 09/06/2020 17:45

Je vais fêter mes 11 ans chez OB, donc un ancien je pense. Tout a beaucoup évolué. Pour ma part j'utilise la dernière version pour profiter de toutes les fonctionnalités. Au début je n'avais pas saisi comment mettre un commentaire chez toi, maintenant je suis rodé.

jill bill 08/06/2020 06:21

De bons conseils, merci Bernie !

Bernie 09/06/2020 17:45

Avec plaisir.

celine 08/06/2020 06:16

encore un bel article, j'avoue que c'est intéressant, j'essaie de faire comme tu le dis, mais je ne mets pas tout le temps des légende aux images, j'y penserai. bises. celine ma participation : http://www.aquarellement-votre.com/2020/05/lundi-soleil-8-juin.html

Bernie 09/06/2020 17:45

Après ne pas mettre une légende peut être un choix.