Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Payote offre le masque de protection assorti à ses nouveaux modèles d'espadrilles !

Et si les masques de protection étaient stylés, agréables à porter, lavables à l’infini et gratuits ? Pour inciter à se protéger et à protéger les autres, mais sans faire l’impasse sur ses envies de mode, Payote lance une opération inédite : pour chaque espadrille achetée parmi une sélection de la nouvelle collection, un masque assorti est glissé lors de la préparation de la commande.

payote article
©Payote

Être looké de la tête aux pieds cet été avec Payote

Avec, toujours, la garantie de profiter jusqu’au bout des orteils d’un savoir-faire Made in France.

Idéal pour aborder le déconfinement du bon pied !

payote espadrille masque
©Payote

Oser un été stylé, protégé et solidaire

Payote, la marque française de Perpignan, a mobilisé son équipe de bénévoles et ses couturières pour fabriquer toute une gamme de masques en polyester, lavables à l’infini (à 60°).

Avec un objectif : démocratiser le port du masque de protection, en le transformant en accessoire mode que l’on a plaisir à porter.

Alors que les Français viennent de vivre une période particulièrement stressante avec le confinement, et que la vie au temps du virus peut être angoissante, l’idée est de leur redonner le sourire, de les aider à se sentir bien, et de leur offrir une solution économique très concrète pour se protéger.

Roxane et ses têtes de mort
Roxane et ses têtes de mort ©Payote

Les (grands) petits plus des masques Payote :

  • Masque réutilisable et lavable en machine jusqu’à 60° :
  • Adapté à un contact direct avec la peau ;
  • Tissu imperméable faisant barrière aux micro gouttelettes pouvant se trouver dans l’air ;
  • Masque de protection adapté à un usage personnel : il permet de réduire les risques en faisant barrière aux projections d’air (toux, éternuement, parole…) et en limitant les contacts visage et mains ;
  • Offerts pour toute commande d’espadrilles parmi une sélection de modèles de la nouvelle collection été ;
  • Esthétiques et tendance, avec de beaux motifs identiques aux espadrilles ;
  • Résistant à plus de 50 lavages (à 60°) : au-delà du gain financier, ces masques sont donc plus respectueux de l’environnement (ils évitent la pollution causée par les masques jetables) ;
  • Qualitatifs : contrairement aux masques produits en Chine, il y a une vraie garantie de confort et de qualité, jusque dans les moindres détails, car ils sont fabriqués par des artisans passionnés ;
  • Made in France : les masques sont fabriqués dans le petit atelier de couture de Payote à Perpignan.

 

Une initiative née de l’aventure #soyons solidaires

Au départ, il y a eu ce constat, partagé par tous : le personnel soignant, en première ligne face au virus, n’est pas assez équipé pour être bien protégé.

Emmanuelle, l’espadrille féminine et élégante
Emmanuelle, l’espadrille féminine et élégante ©Payote

Olivier Gelly, le fondateur de Payote, est alerté de cette situation par une amie infirmière qui lui raconte qu’à l’hôpital, elles sont obligées de se confectionner des masques en papier.

Dès le 16 mars, Olivier lui confectionne un masque à partir de ses toiles d’espadrilles. Il poste ensuite une photo du masque sur les réseaux sociaux de Payote en proposant de créer gratuitement un masque à tous les “héros du quotidien” qui en ont besoin.  Il dispose à ce moment-là de 17 000 € de toiles en stock.

Son message suscite un réel engouement ! C’est une explosion de partages, de demandes, d’appels…

Olivier souligne :

« Nous ne pouvions pas rester là sans rien faire ! Nous avons donc transformé notre bureau en petit atelier de couture pour fabriquer des masques de protections non homologués avec les chutes d’espadrilles. Et nous avons la chance de travailler aux côtés de 8 couturières bénévoles. 

payote equipe
©Payote

Un énorme élan de solidarité se crée alors autour de Payote, et toute l’équipe a la fierté de se sentir utile !

Tous sont encouragés par les témoignages positifs qu’ils reçoivent, comme ces infirmières qui leur racontent que leurs patients n’ont plus peur et sont rassurés par les motifs à fleurs, à flamants roses…

Aujourd’hui, ce sont plus de 22 000 masques qui ont été fabriqués et donnés au corps médical, aux aides-soignants, aux aides à domiciles, aux pompiers, à la police, à la gendarmerie, aux caissières, aux Restos du Cœur à la demande de Romain Colucci (le fils de Coluche), à l’association Apprentis d’Auteuil…

Mickaël et son ambiance fleurie
Mickaël et son ambiance fleurie ©Payote

En parallèle, Payote a aussi participé à une action contre les violences conjugales (avec un message d’alerte détourné, à poster sur les réseaux sociaux) et à des livraisons alimentaires, achetée par l’entreprise auprès de producteurs locaux pour aider les familles en difficulté.

Et ce n’est qu’un début ! Payote a bien l’intention de continuer à donner des masques pour soutenir tous ceux qui peuvent en avoir besoin.

payote logo

La marque propose plusieurs gammes d’espadrilles toutes saisons, pour hommes, femmes et enfants, avec des produits innovants comme l’espadrille recyclée et le parfum pour espadrilles.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Renée 12/05/2020 15:59

c'est fun certes mais j'avoue détesté ce genre de chaussure ça sent très vite mauvais dedans....Et pourtant je ne transpire pas des pieds plus qu'un autre

Bernie 12/05/2020 17:31

As tu testé des vraies espadrilles fabriquées en France ?

jill bill 12/05/2020 08:07

Payote, made in France, je la découvre.... le masque cette année une affaire qui roule ;-)

Bernie 12/05/2020 17:32

Et assorti aux espadrilles, ça va être tendance.

trublion 12/05/2020 07:58

si on se dit qu'il y en a pour un moment avec l'obligation de porter des masques, cette initiative est bienvenue, une touche de gaité et de pratique !
Bonne journée Bernie

Bernie 12/05/2020 17:32

Je pense que c'est une tendance qui va devenir notre quotidien désormais.

biker06 12/05/2020 06:28

Il ne devrait pas y avoir de business sur les masques...
Bon Mardi
Pat

Bernie 12/05/2020 17:33

Sur le fond je te rejoins. L'idée que le masque fasse partie de notre look peut aussi permettre de toucher les jeunes, et moins jeunes d'ailleurs, donc j'adhère.