Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Le Festival Convivencia à nouveau sur le pont | 19 au 31 juillet 2020

Ces longues semaines confinées en fond de cale nous ont bien remués (de la houle sur le canal ?). Elles nous ont aussi obligés à ralentir, à (re)penser nos pratiques et à (re)interroger  notre action. Tous nos cadres de pensée, de travail, de vie sont bouleversés par cette crise sanitaire. Personne n'est épargné, tous les territoires proches comme lointains sont touchés.

convivencia 2020

Festival Convivencia

Si l'urgence est de contenir la pandémie, il nous faut aussi imaginer l’après. Un après bouleversé, différent où la culture, selon nous, tient un rôle majeur pour re-tisser du lien social et renouer avec une convivialité de proximité.

Parce que Convivencia est avant tout une expérience humaine, artistique, patrimoniale qui va au-delà du simple concert sur les berges du canal du Midi, nous voulons agir et proposer un événement réinventé qui s’adapte aux contraintes imposées par le contexte sanitaire.

La navigation sur le canal reprend fin mai et pour nous, impossible de penser que la péniche reste à quai tout l’été.

 

Le voyage 2020 sera plus court (du 19 au 31 juillet) mais tout aussi intense !

La péniche Tourmente habituellement transformée en scène de concerts, deviendra une péniche radiophonique chargée d’ondes positives. La navigation sera rythmée par des escales en musique, où des concerts uniques réservés en priorité aux plus confinés seront organisés dans un cadre intime.

Au fil de ce parcours, on découvrira des créations originales d’art contemporain produites par les Abattoirs, Musée-Frac Occitanie Toulouse, en partenariat avec le Frac Occitanie Montpellier. L’une de ces œuvres sera embarquée à bord de la péniche du festival et visible de tous.

Vous l’avez compris nous travaillons ardemment pour que cet été, le canal du Midi soit à la fête et reste un vecteur de lien intemporel.
Restent encore de nombreuses incertitudes et questions quant aux modalités d’organisation de ce festival « nouveau format », car bien évidemment la priorité pour nous est de garantir des conditions d’accueil en toute sécurité pour toutes et tous (équipe, artistes, publics, bénévoles, partenaires…).

L’équipe Convivencia

 

Dans un contexte bouleversé et bouleversant, Convivencia se réinvente.

Le Festival Convivencia célèbre dans sa 24e édition cette année. C'est dans un esprit de fête, de partage et de rencontres autour de musiques du monde plurielles et actuelles que nous avons conçu cet événement jusqu'alors.

La crise sanitaire que nous vivons actuellement bouleverse tous nos cadres de pensée, de travail, de vie. Personne n’est épargné, tous les territoires sont touchés. Mais nous savons que les plus fragiles, les plus isolés le sont encore davantage dans ce contexte. L’isolement, la rupture des liens du quotidien avec nos voisins, amis, collègues, familles sont difficiles à vivre, propices au repli sur soi. Le numérique a permis à certains de garder le contact mais pas partout ni avec tout le monde.

Si l’urgence est de contenir la pandémie, il nous faut dès à présent penser à l’après. Un après bouleversé, différent, où la culture, selon nous, tient un rôle majeur pour re-tisser du lien social, renouer avec une convivialité de proximité, réinvestir nos espaces de vie et stimuler notre créativité.

Parce que Convivencia est avant tout une expérience humaine, artistique, patrimoniale qui va au-delà du simple concert sur les berges du canal du Midi, nous voulons agir et proposer un événement réinventé qui s’adapte aux contraintes imposées par la crise sanitaire (respect des gestes barrières). Nous voulons soutenir ces solidarités spontanées qui s’expriment autour de nous, mettre en valeur les territoires de la région, réactifs et créateurs de solutions.

Parce que nous vivons un moment singulier, nous imaginons des solutions singulières ancrées dans nos espaces de vie, en lien avec les habitants et les artistes.

 

Des concerts uniques pour les plus confinés re-tisser du lien

Des concerts sont proposés dans la cour intérieure d’un hôpital, dans le jardin d’une résidence pour personnes âgées ou au cœur d’un quartier. Depuis leurs balcons ou leurs fenêtres, le personnel soignant, les résidents, les patients, les personnes en difficulté (familles isolées, individus en situation de handicap, jeunes déscolarisés…) profitent d’un concert et d’une rencontre avec des artistes.

Cette période de confinement peut être synonyme d’isolement, de repli sur soi. Par des concerts de musiques du monde nous souhaitons ramener de la vie, de l’humain, en donnant la priorité aux publics les plus longtemps confinés ou les plus mobilisés en ce temps de crise ; ceux qui ont le plus besoin de solidarité et de soutien.

Ces concerts sont organisés dans un cadre privé (pas d’ouverture au public), des lieux choisis avec nos partenaires territoriaux. Bien évidemment, au vu du contexte, nous ne prévoyons pas de proximité physique entre artistes et public. Nous sommes convaincus qu’un éloignement physique, pour l’instant nécessaire, n’empêche qu’un lien social se fasse.

Après cette période confinée où le virtuel a tenu une place importante dans notre quotidien, il faut désormais proposer des actions réelles qui permettent de voir, d’entendre, d’échanger et de découvrir avec la chaleur des interactions humaines.

Convivencia s'attache à défendre les musiques du monde dans ce qu'elles ont de plus éclectique, novateur et actuel . Ces musiques traditionnelles ou revisitées, sont porteuses d'identités, de sens, d'ouverture, des valeurs plus importantes en ce temps de reconstruction.

Avec l’incertitude de l’ouverture des frontières cet été, la programmation met en lumière l’interculturalité musicale en France ; des musiques de nos mondes qui contribuent à la découverte de l’autre et au mieux vivre ensemble. Nous avons choisi de construire cette édition avec des artistes dont nous nous sentons proches, qui adhèrent à la démarche et bien sûr qui acceptent de s’adapter à ce format.

La programmation est en cours.

 

Une série radiophonique sur le canal du midi

La péniche Tourmente habituellement transformée en scène de concerts sur le canal du Midi devient pour cette édition exceptionnelle, une péniche radiophonique chargée d’ondes positives

Une édition particulière où le festivalier est invité à vivre le Festival Convivencia sur les ondes hertziennes sous forme de série radiophonique.

Chaque escale du festival est un épisode de cette série. Le festivalier navigue de chez lui en écoutant les sons fluviaux comme le passage d’une écluse, la corne de brume ou encore les voix agitées du capitaine et de la matelote en pleine manœuvre. Lors de l’escale à terre, l’auditeur découvre un territoire : la parole des habitants, l’histoire du patrimoine et des richesses gastronomiques locales (vignobles, producteurs), des initiatives citoyennes, la création artistique de musiciens d’ici et d’ailleurs, une œuvre d’art contemporain, des sons de la nature…

A chaque épisode, on vit, on éprouve des émotions à l’écoute des musiciens, on imagine les résidents aux fenêtres d’une maison de retraite, on partage les éclats de rire du capitaine à la barre. Ce contenu sonore étant invisible, il renforce notre imaginaire.

7 escales / 3 départements : Tarn et Garonne, Haute Garonne, Aude)

 

Live sessions : a la découverte du patrimoine

Cette année, Convivencia organise des concerts privés dans des lieux exceptionnels, comme par exemple au bord d’une double écluse, sur un pont de pierre datant du XVIIIe siècle ou encore au cœur d’un port typique du canal du Midi.

Ces live sessions permettent de réaliser des vidéos inédites qui mettent en lumière les artistes programmés et la richesse des sites patrimoniaux du canal du Midi.

 

Des œuvres d’art contemporain embarquées

Pour la 4e année consécutive, le Festival Convivencia est partenaire d’Horizons d’eaux.
Ce parcours d’art contemporain installé tout l’été le long du canal du Midi est produit par les Abattoirs, Musée - Frac Occitanie Toulouse en collaboration avec le Frac Occitanie Montpellier.
Dans ce cadre, une nouvelle œuvre d’art contemporain est embarquée sur la péniche Tourmente pendant toute la durée du festival.
Lors des escales, on découvre des créations originales d’art contemporain installées dans l’espace extérieur.
Ces œuvres sont visibles par les riverains, habitants, usagers et employés du canal, pendant la navigation et les étapes du Festival Convivencia.

 

Aftermovie 2019

Boatrip 2019 - Aftermovie Festival Convivencia #23

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article