Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Madly, l'application de rencontre qui permet de jouer tout en préparant la fin du confinement.

L'application de rencontre Madly qui compte aujourd'hui près de 200 000 utilisateurs en France a enregistré 31 200  nouveaux inscrits depuis l'annonce du confinement. Les cœurs à prendre confinés ont trouvé dans Madly l'opportunité de créer du lien de façon ludique. En effet, le concept développé par la startup toulousaine repose sur la découverte de l'autre à partir d'échanges de questions préétablies. L'appli se veut une alternative au "Salut sa va? » en incitant les utilisateurs à engager des discussions sur ce qu'ils partagent…ou pas !

madly question rencontre
© Madly

Madly, l'application de rencontre de la startup toulousaine

Le jeu comme révélateur de la personnalité

Les questions du jeu, qu'elles soient amusantes ou sérieuses, relatives au style de vie, à la relation rêvée, aux passions ou encore aux péchés mignons, dévoilent inévitablement le tempérament des participants. Madly utilise ce jeu de questions pour permette aux utilisateurs d'apprendre à se connaître et augmenter la qualité des rencontres.
Un algorithme compare les profils et affiche le pourcentage d'affinité.

Plus ce taux est important, plus les utilisateurs auront de chance de bien s'entendre et plus les prétendants auront répondu à des questions plus cet indice sera précis.
Les inscrits peuvent même utiliser certaines questions comme des préalables à la discussion : par exemple, une personne acceptera d'échanger avec celles qui préfèrent les films de Xavier Nolan à ceux de Steven Spielberg.

madly jeu rencontre


Pour en savoir plus : www.madly.io

 

Madly, la jeune startup toulousaine qui voit loin

Née en 2018 à Toulouse, Madly a fait du chemin : Lyon puis Bordeaux, Paris, Montpellier, Marseille… pour finir par se déployer sur toute la France. Madly cherche maintenant les fonds nécessaires pour s'exporter à l'international, en commençant par les capitales européennes.
Lauréate du concours StartMeUp du Crédit Agricole, la startup est soutenue par la Région Occitanie.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ZALMA 30/04/2020 22:38

En tous cas, l'idée est futée… ;D !! (ça donnera peut-être des mariages et des bébés, après le confinement ;) )

Bernie 01/05/2020 18:27

je trouve aussi, aurons nous un coronaboom ? ou un covidboom?