Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Crise sanitaire : point sur la situation au Portugal

Depuis plusieurs semaines, le coronavirus fait de plus en plus de victimes dans toute l’Europe. Le Portugal semble quant à lui plus épargné que ses voisins. En effet, à l’heure actuelle, on peut compter 345 décès pour 12 442 personnes infectées. Si le gouvernement a préféré décrété l’état d’urgence plutôt que le confinement, de nombreux commerces ont dû fermer.

coronavirus portugal bannière

Le Portugal face à la crise sanitaire

L’impact du coronavirus sur l’économie portugaise

Cet état d’urgence est un frein pour l’économie du pays, mais aussi pour son tourisme. Mais quel est l’impact réel du coronavirus sur le marché économique portugais ? Pourquoi Lisbonne est-elle la ville la plus touchée ? Aujourd’hui, intéressons-nous à l’impact du coronavirus sur l’économie portugaise.

 

Une crise économique qui touche tout le Portugal

Avec l’état d’urgence, un arrêt de toute activité commerciale non essentiel a aussi été mis en place. En évitant de regrouper les gens dans la rue, le Portugal a pu gérer rapidement la crise du coronavirus. En effet, la rapidité était de mise contre cette crise. L’Espagne, moins rapide, à sept fois plus de personnes contaminées que le Portugal.

Cet état d’urgence a totalement changé la face du pays. À Lisbonne, les rues sont vides et le métro tourne au ralenti. Le PIB du pays pourrait aussi souffrir de cette crise. Fin 2019, les estimations sur son évolution étaient au beau fixe. En effet, les estimations parlaient d’une augmentation de PIB à 1,9 % pour 2020. Aujourd’hui, les discours ont changé. En effet, si la situation de crise continue, le Portugal pourrait perdre 3,7 % de son PIB. 

Néanmoins, la réactivité du gouvernement a été exemplaire. Grâce à ce mouvement stratégique contre la pandémie, le Portugal à des chances de sortir rapidement de la crise et de reprendre son activité commerciale.  

Mais si l’économie est au ralenti, le travail l’est également. Ainsi, chaque jour voit arriver de plus en plus de chômeurs. Avec un taux de chômage correct à 6,5 % en 2019, le Portugal était un pays européen exemplaire. Malheureusement, la pandémie pourrait faire monter les chiffres du chômage à 10 % si celle-ci vient à continuer.

Coronavirus portugal

 

Le tourisme, le secteur le plus touché

Malheureusement, le tourisme a lui aussi été mis à l’arrêt. Lisbonne, 5e ville européenne la plus visitée, souffre de cet état d’urgence. Sans visiteurs, la ville pourrait connaître d’une perte économique exceptionnelle.

Heureusement, l’action rapide du gouvernement va grandement limiter la perte financière. En effet, une action rapide de mise en état d’urgence et de demande formelle aux habitants de rester chez eux permettra au pays de gérer la crise plus rapidement. Une gestion plus rapide signifie aussi une réouverture plus rapide du pays.

À noter que le tourisme est l’activité principale du Portugal depuis quelques années. Avec plus de 18 millions de touristes par an, le Portugal compte énormément sur le tourisme et cette situation peut rapidement devenir problématique dans les semaines suivantes.

 

Des mesures acceptées par la population

Côté gestion de la crise, le Portugal est le bon élève de l’Europe. En plus de compter sept fois moins de victimes que son voisin espagnol, le pays peut également compter sur sa population. Loin des protestations à la Française, les Portugais comprennent et respectent ce confinement.

La raison ? Les résultats probants de l’état ont convaincu les habitants de continuer leurs efforts. Si cette crise est inédite, la patience du peuple portugais paiera à la finalité.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ecureuilbleu 08/04/2020 11:39

J'avais lu des articles dans ce sens. Les Portugais respectent mieux le confinement que nous...

Bernie 08/04/2020 17:18

Oui comme les italiens et les espagnols