Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Conseils pour préparer un repas gastronomique à la maison

Au pays de la gastronomie, le plus dur pour une grande partie d’entre nous c’est de ne plus pouvoir aller au restaurant pour s’offrir un gueuleton pendant la période de confinement en raison du Covid-19.

gastronomie conseils menu

Conseils pour préparer un repas gastronomique à la maison

Heureusement, nous avons l’autorisation de faire des courses et vu qu’on a largement le temps, pourquoi ne pas se concocter un menu gastronomique à déguster seul ou avec ses proches ?

Voici quelques conseils pour se faire plaisir et se remonter le moral autour de plats de haut vol.

 

Un menu en plusieurs temps

Les habitués des grandes tables savent qu’en général un menu dégustation est servi en quatre, cinq voire sept temps. A la maison il n’est pas nécessaire d’aller jusque-là, le trio entrée/plat/dessert est plus que suffisant surtout si l’on fait des portions adéquates.

Cependant rien n’empêche, vu qu’en ce moment nous avons du temps, d’accompagner le menu de différentes bouchées à servir entre les plats. De la mise en bouche en passant par la pré-entrée et le pré-dessert ainsi que les mignardises, tout est envisageable dans un menu gastronomique pourvu de le réaliser avec passion et minutie.

Il ne s’agit pas d’un « vulgaire repas » mais une véritable symphonie dans laquelle chaque mets joue sa partition.

 

Les bons ingrédients

Qui dit menu gastronomique ne dit pas forcément explosion de budget avec investissement dans des produits de luxe. On peut très bien s’en sortir avec des produits simples que l’on trouve dans le catalogue Carrefour ou dans n’importe quelle autre grande surface, magasin alimentaire de proximité ou au marché (pour ceux qui ont la chance d’en avoir un ouvert près de chez eux).

Avec des œufs, de la volaille, des légumes et des fruits on peut faire de merveilles pour pas cher. Bien sûr du homard, du foie gras ou de la truffe rajoutent un certain cachet au menu mais ne sont pas indispensables à moins que l’on veuille vraiment se remonter le moral !

 

Une question d’équilibre

De la même manière qu’une tenue, un menu s’envisage dans sa globalité. Associer trop de protéines, de préparations à base de pâtes ainsi qu’une flopée de crème ou de fromage, peut sembler gourmand mais aussi déséquilibrer le tout. C’est bon d’être généreux mais il faut faire attention aux associations !

Autre élément à prendre en considération lors de la préparation d’un menu gastronomique c’est l’ordre des saveurs. D’ordinaire, il est d’usage de commencer par les plus subtiles pour terminer par les plus corsées. Par exemple on ne commencerait pas la dégustation avec un pigeon à la sauce vigneronne pour poursuivre ensuite par un carpaccio de Saint-Jacques...

Ainsi le poisson dont le goût est en général plus doux est servi avant la viande qui est réputée pour avoir une saveur plus intense.

Cependant, à dire la vérité, comme on est à la maison on fait comme en veux, ce qui compte c’est d’équilibrer le repas.

Pour la composition des menus, le site cuisineactuelle.fr donne des recettes faciles à faire avec des ingrédients que l’on trouve facilement en grande surface. Bon régal !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

London Caller 14/04/2020 17:38

That looks like a tasty meal.
No, I don't anything about the european en route control center in Masstricht.
But I remember the town centre is very different to other Dutch towns.
Cos there ware no canal routes in the city centre.

Bernie 14/04/2020 17:46

Yes it is ! That's true for Maastricht