Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Prendre soin de son corps

Pourquoi devons  nous pratiquer une activité physique quotidienne pour entretenir notre corps qui nous accompagne toute notre vie et est une vraie richesse.

maria sharapova
©Bernieshoot

Bien dans son corps, bien dans sa tête

Tout d’abord, il est important de faire la différence entre la pratique d’une activité physique et d’un sport. Un sport est une activité physique encadrée par une fédération française ou une fédération internationale, et dont la pratique est soumise à des règlements sportifs et administratifs. Un sport peut être pratiqué sous la forme d’une activité physique dès lors qu’il n’y a pas d’objectif de compétition, mais une volonté de prendre soin de corps.

Néanmoins, au-delà des problèmes de sémantique, dans une société qui nous pousse de plus en plus à la sédentarité, il est important de pratiquer un sport tout au long de sa vie et de manière régulière. Je vais prendre deux exemples, un dans le sport, l’autre dans une activité physique, pour vous démontrer que cela est possible même quand on avance en âge.

 

Et pourquoi pas le culturisme ?

C’est certainement autour du culturisme qu’il existe encore aujourd'hui de nombreux préjugés. Cette discipline est pourtant un sport à part entière, bodybuilding en anglais, a pour objectif de développer sa masse musculaire (hypertrophie) avec comme objectif d’être capable de soulever des poids, mais aussi la volonté de pouvoir montrer un corps parfaitement sculpté.

Si je choisis cet exemple, c’est que dans ma famille, j’en parle rarement, mon oncle Pierre a été champion du monde de développé couché, et a pratiqué ce sport même en vétéran et faisant admirer ses beaux biceps même en étant papy.

Déjà lorsque j’étais enfant, il s’entraînait trois fois par semaine dans la salle de sport qu’il s’était aménagée. Il déchirait les bottins d’un seul coup, ou pliait les clous. Lorsque j’avais une question sur ce domaine, c’est à lui que je la posais, comme par exemple a quoi sert le bcaa.

A plus de 85 ans, il continue à s’entrainer, à son rythme, sans forcer mais son corps reste sain, et son esprit aussi. Cela impose une vraie hygiène de vie.

 

Les bienfaits du vélo d’appartement sur le corps

Le second exemple sera le mien. J’ai pratiqué en compétition le tennis, le handball, et de manière plus courte le badminton. Ces trois sports ont un point commun : ils sont traumatisants pour les articulations. Ils sont aussi basés sur des démarrages vifs. Vous pourrez entendre que ce sont des sports que l’on peut pratiquer toute sa vie. Ce choix n’a pas été le bien, j’ai préféré passer à autre chose de moins traumatisant pour mon corps.

Longtemps, j’ai pensé qu’une activité comme le jardinage était une activité suffisante pour prendre soin de mon corps. C’est une vraie erreur. Nous avons besoin d’une activité physique régulière qui peut se quantifier autour de 40 minutes de marche, ou de 20 minutes de vélo. Il existe aujourd’hui des montres connectées, ou des applications sur les smartphones qui permettent de compter ses pas. Ceci est tout sauf un gadget, c’est pour moi un lanceur d’alerte contre la sédentarité.

D’ailleurs, un petit sondage m’a montré que peu de gens sont capables de dire combien ils font de pas par jour. C’est vraiment inquiétant quand on voit comment l’obésité progresse.

A titre personnel, j’ai choisi le vélo d’appartement pour prendre soin de mon corps et quelques exercices de gainage.

nordine-attab-bernard-arini-abdos

Se déplacer en vélo lorsqu’on habite en campagne, même si c’est possible, est assez accidentogène. Quelque soit la météo, je peux rouler au moins 4 fois par semaine. Je me suis fixé un minimum de 40 minutes, mais il m’arrive que je roule plus d’une heure. Je travaille l’endurance, il est donc important de maîtriser le rythme cardiaque et de ne pas être dans le rouge.

Afin d’arriver à ce rythme, il faut y aller progressivement : 10 minutes, puis 20 minutes, 30 et enfin 40 minutes. Mon conseil pour y arriver, trouver vous une occupation pendant votre entraînement. Moi, j’en profite pour trier mes e-mails, et être actif sur les réseaux sociaux en utilisant ma tablette, ou mon smartphone : je ne vois pas le temps passé. C’est très vite addictif dans le bon sens du terme.

maria-sharapova-rg
©Bernieshoot

 

Et vous, êtes-vous adepte d’un corps sain dans un esprit sain ? Pratiquez-vous un sport ou une activité physique ?

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ecureuilbleu 07/03/2020 09:23

Je pratique le tennis de table en compétition, soit environ 6h par semaine et j'utilise mon vélo pour me déplacer : nous avons beaucoup de pistes cyclables. Bonne journée

Bernie 07/03/2020 18:27

quelle chance d'avoir des pistes cyclables, en campagne il n'y en a pas.

trublion 07/03/2020 07:57

le fameux mens sana in corpore sano !
à ne pas bouger, on s'ankylose, alors même à 75 ans mieux vaut bouger !

Bernie 07/03/2020 18:29

Je suis totalement en phase avec ce que tu dis, plus on avance dans l'âge, plus il faut continuer à se bouger. Les marches descendues ne se remontent plus.