Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Kamel Sécraoui… Lumière sur la ville

Radars routiers, ascenseurs de métro, poubelles ou bancs publics… de New-York à Venise en passant par Paris ou Toulouse (sa ville natale), rien n’échappe à la griffe du designer Kamel Sécraoui. Une patte reconnaissable entre mille qui en s’attaquant au mobilier urbain, injecte de la couleur et de la vie dans nos villes.

kamel Sécraoui mobilier urbain

 

L’artiste designer, Kamel Sécraoui alias Chat Maigre met de la poésie dans nos villes !

Couronnées des prix les plus prestigieux, les créations de cet artiste protéiforme au parcours atypique revendiquent n’avoir pour seules ambitions que de rassembler, de faire sourire les passants et de proposer une nouvelle manière de vivre la ville… 

Autant dire dans la morosité de notre époque, de changer le monde !

 

Portrait de Kamel Sécraoui, designer hors norme

À 44 ans, l’artiste designer Kamel Sécraoui est né et a grandi à Toulouse. Dès son plus jeune âge il se découvre une passion pour le dessin, les jeux de formes et de couleurs. Il le sait… plus tard, il « décorera » sa ville !

Après avoir suivi une formation de graphiste, Kamel Sécraoui débute sa carrière à l’âge de 18 ans en intégrant l’agence de communication toulousaine « À la une » dans laquelle il se forgera une expérience et restera 12 ans.

kamel Sécraoui

En 2006, le designer décide de prendre son envol et de créer sa propre entreprise, KLD Design. À travers elle, Kamel Sécraoui imagine et confectionne notamment du mobilier urbain.

La nuit tombée, le designer enlève son « costume » de travail pour semer la couleur dans la ville sous son pseudonyme « Chat Maigre ». Il fera rapidement forte impression lorsqu’en 2011 il pixelisera un radar, quand il en ré-habillera entièrement un autre avec… des lego® en 2015 ou encore quand il customisera une poubelle de la 5ème Avenue à New York en 2016.

Reconnu pour son travail d’artiste, Kamel Sécraoui sème ses oeuvres colorées et ludiques à travers les villes et redonne vie aux objets urbains.

En insufflant une âme aux espaces publics, Chat Maigre réinvente le paysage citadin en chassant la grisaille et la morosité pour donner à voir aux passants un monde rempli de joie et de gaieté.

 

De Chat Maigre à KLD Design

Dans la continuité de son travail d’artiste, Kamel Sécraoui cherche à embellir le paysage urbain. Rassembler, faire sourire les passants, proposer une nouvelle manière de vivre la ville… le designer protéiforme envisage toutes ses créations dans leurs dimensions sociales et ludiques.

À travers ses œuvres, il replace l’art, les formes et la couleur au cœur de l’environnement urbain. Humaniser la ville, redonner l’éclat aux objets et aux espaces publics, telle est la volonté de Kamel Sécraoui.

Du banc Naelou - un banc public où l’on peut graver des mots doux - au banc Gisèle - une balancelle colorée et fleurie - en passant par les Chaises S-Cale - des chaises originales aux lignes graphiques et épurées – ou encore le banc Alexandre – dernière création en date -, le designer offre aux citadins de véritables lieux de pause, de rencontre et de découverte.

kamel Sécraoui Balancelle Gisèle
Balancelle Gisèle (Trophée de la Biodiversité Occitanie)

Exposées et installées aux quatre coins du globe, ses œuvres remportent aussi bien l’adhésion du grand public que les reconnaissances les plus prestigieuses.

Sélectionnés lors de la Biennale Internationale du Design de Saint-Etienne où ils ont reçu le prix « coup de cœur du public », les objets urbains du créateur ont notamment été exposé à New-York, au Salon « Wanted Design » et à la « French Wink », à Paris lors du Salon « Jardins, Jardin » aux Tuileries ou encore à Venise lors de la Biennale d’architecture « Venice Design ».

kamel Sécraoui Chaise S-Cale
Chaise S-Cale

Son travail, sa créativité et son audace ont également permis à Kamel Sécraoui d’être sélectionné en tant que l’un des meilleurs designers français par le VIA (Valorisation dans l’innovation de l’ameublement) pour représenter le « French Design » à l’international.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article