Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Immofix, start-up toulousaine qui repense la transaction immobilière

Afin de permettre aux maisons anciennes de trouver plus facilement un acquéreur, la startup toulousaine Immofix les valorise avant leur vente en proposant aux vendeurs un service de rénovation énergétique intégré.

IMMOFIX-Guillaume ANGLES

Immofix

Immofix devient l’interlocuteur unique de ces derniers et coordonne l’intervention des professionnels essentiels à la réussite du projet : experts immobiliers, architectes, organismes de financement ...

L’objectif ? Accompagner les propriétaires vendeurs de A à Z grâce à une offre clé en main.

La phase d’expérimentation grandeur nature débutera ce printemps à Toulouse et à Narbonne, en partenariat avec l’AREC (Agence Régionale Énergie Climat).

 

La rénovation énergétique : un levier pour faciliter la vente des maisons anciennes

Les biens immobiliers qui nécessitent de lourds travaux de rafraîchissement et de remise aux normes sont souvent difficiles à vendre. Même s’ils présentent un beau potentiel, les délais de vente sont plus longs et les prix obtenus inférieurs à ceux espérés par les vendeurs.

En effet, que ce soit par manque de budget, par manque de temps ou pour des raisons pratiques (démarches lourdes), les travaux de rénovation sont un frein pour de nombreux acquéreurs. Ces derniers préfèrent trouver un bien dans lequel ils puissent facilement se projeter lors des visites, et qui leur permette d’emménager rapidement après la remise des clés.

«Chez Immofix, nous voulons redorer l’image de ces maisonsanciennes etl es rendre séduisantes, à la fois modernes et éco-responsables. Dans ce contexte, nous avons intégré une étape dédiée à la rénovation énergétique dans le parcours de vente. C’est ce qui nous différencie d’une agence immobilière classique» déclare Guillaume ANGLES, le président et fondateur de Immofix.

«D’une part, lors de leur mise en vente, les maisons sont souvent libres de toute occupation, ce qui facilite la réalisation des travaux. D’autre part, rénover un bien avant de le céder à son nouveau propriétaire profite à tous: cela permet au vendeur de le vendre plus facilement et jusqu’à 30 % plus cher, tout en augmentant les chances de provoquer un coup de cœur chez l’acquéreur. Ce dernier peutvivre dans un bien remis à neuf, confortable, économe en énergie, et sans gros travaux à prévoir lors des 10 prochaines années. Le retour sur investissement est immédiat et les économies réelles.»

 

 

Une offre tout-en-un pour simplifier les démarches du vendeur

Pour faire de ses objectifs une réalité, Immofix réunit et mobilise, dans un même écosystème, les acteurs clés de trois marchés distincts :

  • Le marché de la transaction immobilière (experts immobiliers, diagnostiqueurs, notaires) ;
  • Le marché du crédit immobilier (banques, courtiers en crédit) ;
  • Le marché de la rénovation (architectes, artisans).

 

Immofix coordonne l’intervention de ces professionnels et agit en tant qu’interlocuteur unique pour que les différentes étapes du parcours de vente se déroulent en toute sérénité : étude du projet, expertise du bâtiment, suivi des travaux, recherche d’un acquéreur, accompagnement administratif jusqu’à la vente, obtention des aides et subventions de l’État.

L’objectif est de permettre au vendeur de faire rénover son bien conformément aux exigences du label Bâtiment Basse Consommation (BBC)1 pour ensuite trouver un acquéreur en toute simplicité. Si le vendeur envisage de réaliser une nouvelle acquisition, Immofix intervient également en tant que courtier et se charge de trouver un prêt pour financer cette dernière.

« Sélectionner les bons partenaires a pris du temps, car il s’agissait d’une étape essentielle à la réussite du projet. En effet, ce sont eux qui vont permettre à nos clients de recevoir des garanties, que ce soit en termes de coûts, de qualité ou de délais. Architectes, experts immobiliers, diagnostiqueurs, banques, organismes de certification BBC : nous savons précisément quels professionnels nous allons faire intervenir et à quel moment. »

 

Immofix pose ses fondations en Occitanie grâce à un partenariat avec l’AREC

L’Occitanie affiche la volonté de devenir la première région à énergie positive d’Europe. Or, selon l’Observatoire Régional de l’Énergie, l’habitat résidentiel consommerait 30 % de l’énergie finale occitane. Pour atteindre son objectif, la région doit donc massifier la rénovation énergétique des logements. Ce dernier point est également au coeur des priorités nationales, puisque l’État souhaite éradiquer les 7 à 8 millions de passoires thermiques du territoire (20 % du parc immobilier) à horizon 2025 grâce à son plan de rénovation énergétique des bâtiments.

« Contribuer à la concrétisation de cet objectif nous tenait vraiment à coeur. Dans ce contexte, nous avons signé un partenariat avec l’Agence Régionale Énergie Climat (AREC), l’expert de la région Occitanie sur les politiques et les projets territoriaux de transition énergétique. Cette dernière vient de lancer un service public qui accompagne les propriétaires financièrement, techniquement et administrativement tout au long de leurs travaux. Grâce à elle, nous allons obtenir des prêts dédiés à la remise aux normes énergétiques des biens immobiliers de nos clients. »

Le principal atout de cette nouvelle forme de financement ? Le vendeur n’a pas à s’en préoccuper. Les fonds débloqués par l’AREC sont virés sur un compte séquestre géré par Immofix, qui s’occupe de régler l’architecte et les artisans. Au moment de la signature de l’acte authentique, le coût des travaux est directement déduit du prix de vente et remboursé à l’AREC par l’intermédiaire du notaire. Cela permet de réaliser l’ensemble des travaux nécessaires sans que cela ne pèse sur le budget du vendeur.

« Les rénovations globales, qui demeurent les plus performantes, doivent être multipliées si nous voulons améliorer significativement la consommation énergétique des bâtiments », déclare Guillaume ANGLES. Il termine : « Chez Immofix, nous pensons que la vente d’un bien immobilier est un moment à privilégier pour mener à bien ces transformations ».

Immofix entame sa phase d’expérimentation grandeur nature. Elle débutera ce printemps sur des maisons anciennes, en région toulousaine et à Narbonne.

 

 

1Label BBC : Label attribué aux bâtiments qui ont une basse consommation d’énergie pour le chauffage, la climatisation, l’éclairage, l’eau chaude sanitaire et la ventilation

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

trublion 19/03/2020 08:42

la question est est ce que les frais valent la peine, et sont largement compensés lors de la vente
Bonne journée Bernie

Bernie 19/03/2020 18:25

C'est une question à étudier, je pense que la réponse est oui.

jill bill 19/03/2020 07:49

En mai 2018 nous avons eu la chance de vendre notre maison (1960) en une journée, rénovée aussi... à un prix correct, mon frère qui lui en demande trop reste avec depuis un an... ,-)

Bernie 19/03/2020 18:26

Il m'est arrivé la même chose en 2012, il faut savoir être lucide.