Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Des trésors de grands maîtres que vous ne verrez nulle part ailleurs...

Le Salon du dessin au Palais Brongniart (25 au 30 mars 2020), la maison mère du dessin dans le monde a fait de Paris, la capitale mondiale du dessin depuis 29 ans déjà. Créé en 1991 par neuf marchands, le salon du dessin a redonné ses lettres de noblesse à ce médium au point que le cercle d’amateurs s’est largement agrandi et que les artistes contemporains en font une fin en soi !

Affiche-Salon-du-Dessin

 

Le Salon du dessin

Une foire unique au monde par son esprit et sa méthode qui présente de l’Antiquité à nos jours les plus belles pièces au monde. L'ADN de ce salon intimiste et feutré : qualité, diversité, convivialité en un lien ténu avec nos plus grands musées.

Rendez-vous incontournable du paysage des foires d'art internationales, véritable condensé de l'histoire des arts, les 39 exposants dont 4 nouveaux venus dévoileront dès l'arrivée du printemps les trésors méconnus de grands maîtres, et leurs plus belles feuilles toutes périodes confondues. Un florilège de pépites accessibles juste quelques jours dans l'année !

 

Décryptage de cette édition 2020…

Cette année, une ode à la nature se dessine au sein du Salon, autour d'œuvres de Gustave Doré, Georges Seurat, de Palézieux, Sam Szafran ou Le corbusier ; avec les Rencontres internationales dédiées à « L'Art des Jardins de papier : concevoir, projeter, représenter » ; de l'exposition muséale des Musées de Marseille «  la nature dans tous ses états » ou de magnifiques feuilles du Musée des Arts Décoratifs « L'art des jardins selon Achille Duchêne », cet architecte paysager de la fin du XIXe siècle, qui a fait revivre les jardins à la française de Le Nôtre à travers le monde tout comme au sein des déambulations de son parcours hors-les-murs, La Semaine du dessin au Centre Pompidou, à la Bibliothèque musée de l'Opéra, de la BNF, de la Manufacture de Sèvres ou du Musée d'Orsay.

L’exposition muséale sera confiée aux Musées de Marseille qui publieront à cette occasion leur catalogue de dessins du XVIIIème siècle. Pour faire écho au thème retenu cette année par le salon, l’art des jardins et de la botanique, un choix a été fait parmi les fonds anciens conservés dans les différents musées de marseille sur le thème de la nature, pris dans ses aspects les plus divers.

Autres temps forts, la remise du 13ème Prix du dessin contemporain de la Fondation d’art contemporain Daniel & Florence Guerlain et les Rencontres internationales du salon du dessin qui s’intéresseront à « l’Art des Jardins de papier : concevoir, projeter, représenter ».

La Semaine du dessin, un parcours hors-les-murs très couru organisé par le salon du dessin depuis 21 ans, proposera des visites inédites de cabinets d’art graphique dans plus de 20 musées et institutions tels que le Musée du Louvre, le Musée d’Orsay et le Centre Pompidou. Cette année, plusieurs musées y participeront pour la première fois : le musée de l’armée, le musée Roybet-Fould, le musée Jean-Jacques Henner et la Fondation Jean et Simone Lurçat.

Par ailleurs, le salon du dessin renouvellera son décor, tout en conservant sa structure, sa sélection et ses qualités intimistes si appréciées des visiteurs.

Les autres grandes tendances de cette édition : l'attrait du dessin ancien, les grands noms de l'art moderne, les avant-gardes et les dessins de femmes.

Gustave Doré (1832-1883) Soleil couchant en haute montagne, Vers 1870 Aquarelle et gouache 400 x 270 mm Signé et dédicacé en bas à gauche à la gouache blanche : À Madame … / affectueux souvenir / G. Doré© Galerie Terrades
Gustave Doré (1832-1883) Soleil couchant en haute montagne, Vers 1870 Aquarelle et gouache 400 x 270 mm Signé et dédicacé en bas à gauche à la gouache blanche : À Madame … / affectueux souvenir / G. Doré© Galerie Terrades

 

Une ode à la Nature

Plus végétal que jamais, le salon du dessin consacrera ses deux prochaines Rencontres internationales à l’art des jardins et à la botanique. en effet, le dessin est un outil indispensable dans ces domaines où il permet de comprendre, de progresser et de développer des visions en perspective.

Plusieurs galeries présenteront aussi des dessins sur ce thème.

Randonneur aguerri, Gustave Doré, peint successivement les alpes, les collines d’écosse, les côtes bretonnes… l’importance du paysage chez l’artiste va de pair avec son goût profond pour l’aquarelle comme en témoigne ce Soleil couchant en haute montagne, présenté par la galerie Terrades.

La galerie new yorkaise W.M. Brady and Co, présentera un très beau dessin au crayon de Georges Seurat représentant La pluie qui fit partie de la collection de l’américain John Quinn (1870-1924).

Georges Seurat, fou de dessin, mène aussi loin que possible l’étude sur le noir et le blanc. En se servant du crayon conté, gras et tendre, sur un papier ingres à gros grain, il traduit les dégradés de l’ombre et de la lumière.

Gérard de Palézieux est un artiste suisse resté secret et révélé au public parisien grâce à la très belle exposition de la Fondation Custodia en 2019. Dessinateur hors pair, Palézieux excelle dans la nature morte et il est aussi un grand paysagiste.

La galerie suisse Ditesheim & Maffei présentera un ensemble d’œuvres de cet artiste, infiniment délicates, qui s’inscrivent dans le sillon d’un Corot.

Les rendus atmosphériques impressionnent autant que la maîtrise technique que ce soit chez Seurat, Palézieux ou Degouve de Nuncques. Cette représentation d’un petit canal de Venise, présentée par Lancz Gallery est un très bel exemple du symbolisme à la fois silencieux et envoutant de Degouve de Nuncques. Chaque œuvre de cet artiste, originaire des Ardennes françaises et qui a beaucoup voyagé dans toute l’Europe, est une ode à la nature. le pastel est son moyen d’expression favori dans lequel il trouve une suavité propre à rendre les moindres nuances de l’atmosphère, à saisir les lumières les plus fines.

Jusqu’en 1899, Degouve ne cessera de représenter une nature embrumée, vaporeuse, qui dépouille le réel de son évidence en dissipant le contour des choses pour faire de l’image l’expression d’un doute.

 

Éclectisme et qualité

Fort de son éclectisme et de sa qualité le Salon a su établir depuis 21 ans une passerelle avec nos institutions en créant la Semaine du dessin, un parcours hors-les-murs aux visites inédites de cabinets d'art graphique dans plus de 20 musées et institutions telles que le Musée du Louvre, le Musée d'Orsay et le Centre Pompidou, le Petit Palais, la Maison de Victor Hugo, les Beaux-Arts de Paris, le Musée des Arts Décoratifs, Bibliothèque nationale de France, Bibliothèque-musée de l'Opéra, Bibliothèque des Arts et Métiers, Musée Condé de Chantilly, Sèvres-Cité de la céramique, Musée Collection Hermès, Musée national Eugène Delacroix, Musée Rodin, La Fondation des Artistes, Musée de Montmartre.

 

Une occasion unique de découvrir autrement fin mars les collections inédites de dessins du Musée des Arts décoratifs, 500 dessins du 15ième s à nos jours ou « Les Chefs-d'œuvre du dessin français de la Collection Prat » du Petit Palais, ¾ de siècles d'art français avant 1900 autour de Le brun, David, Ingres, Poussin, Delacroix, Redon, Cézanne, Toulouse Lautrec…, celle de la Manufacture de Sèvres qui possède 30 000 feuilles de dessins et d'estampes liées à la production de la Manufacture depuis sa création au 18ième siècle soit 280 ans de création, souvent les seuls témoignages conservés de pièces produites, ou de se pencher sur cette artiste contemporaine de talent, Christelle Téa qui dresse en un geste vif et subtil, le portrait de 12 de nos musées parisiens au musée Cognacq-Jay ou même la possibilité de se délecter en avant-première au musée Victor Hugo sur de très belles feuilles de l'écrivain…

héodore Géricault (1791-1824) Rouen 1791-1824 Paris Quatre hommes retenant un cheval  Crayon et encre brune, avec des touches de rehauts de blanc 226 x 321 mm ©Stephen Ongpin Fine art
héodore Géricault (1791-1824) Rouen 1791-1824 Paris Quatre hommes retenant un cheval Crayon et encre brune, avec des touches de rehauts de blanc 226 x 321 mm ©Stephen Ongpin Fine art

 

Concours de dessin d’enfants

Thématique pour le 29ème Salon du dessin : « Dessine un métier en rapport avec la nature ! »

Depuis neuf ans, le magazine Le Petit Léonard est partenaire du salon du dessin. il organise à cette occasion un concours pour ses lecteurs(1) et reçoit chaque année des centaines de créations d’enfants et d’écoles, départagées par un jury qui sélectionne les dix plus belles réalisations.

Les dessins gagnants sont exposés au salon du dessin aux côtés des œuvres des grands maîtres et leurs auteurs seront récompensés par des abonnements au magazine et du matériel de dessin.

Créé il y a plus de 20 ans, Le Petit Léonard est le magazine mensuel de référence d’initiation à l’art pour les enfants de 8/14 ans, dans les écoles et les musées. Son but est d’éveiller les jeunes lecteurs à l’histoire de l’art et au patrimoine, de la Préhistoire à nos jours, de manière ludique : dossiers, bandes dessinées, reportages, actualités…

Tous les domaines de l’art sont abordés : la peinture, la sculpture, l’architecture, la gravure, les arts décoratifs… il est publié par les éditions Faton, spécialisées dans les revues culturelles et éducatives pour le jeune public et qui, après Arkéo, Virgule, Cosinus, Histoire Junior, ont lancé il y a bientôt 4 ans Olalar, la première revue d’art pour les petits curieux de 4 à 7 ans.

(1) Trois catégories d’âge 6/8 ans, 9/11 ans, 12/14 ans

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mamina 26/02/2020 20:02

C'est noté dans l'agenda.

Bernie 27/02/2020 17:17

Super

Renée 26/02/2020 15:54

ça doit être super intéressant a voir ça...amitié

Bernie 27/02/2020 17:19

C'est fabuleux

jill bill 26/02/2020 12:46

J'aime le dessin, mais sur Paris pour moi... je laisse aux gens plus proches, un beau salon, je n'en doute pas...

Bernie 27/02/2020 17:20

dommage

trublion 26/02/2020 08:09

C' est bien qu'il y en ait pour tous les goûts !
Bonne journée Bernie

Bernie 27/02/2020 17:21

Une exposition exceptionnelle

biker06 26/02/2020 07:25

Il y aura des dessin de Boris Vallejo , Franck Frazetta ou David Mann ?
Bon Mercredi
@+ Pat

Bernie 27/02/2020 17:29

réponse en visitant l'exposition :)

missfujii. 26/02/2020 06:49

Dommage que ce soit loin de chez moi, j'aurais beaucoup aimé y faire un tour

Bernie 27/02/2020 17:31

c'est assez exceptionnel.