Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Dalkia inaugure le nouveau réseau de chaleur de Saint-Affrique (Aveyron)

Alain Fauconnier, maire de Saint-Affrique et Président de la Communauté de communes du Saint-Affricain, Richard Fiol, Président Directeur Général de la SEM Causses Energia et Valérie Patron, Directrice Régionale de Dalkia Sud-Ouest, aux côtés de Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, ont inauguré le 10 février le nouveau réseau de chaleur de la ville de Saint-Affrique. Il est alimenté à 86% par du bois local.

Saint-Affrique aveyron

 

Nouveau réseau de chaleur de Saint-Affrique (Aveyron)

Le 5 mai 2017, la ville de Saint-Affrique a confié au groupement Causses Energia / Dalkia la réalisation et l’exploitation de son nouveau réseau de chaleur dans le cadre d’une Délégation de Service Public de 22 ans.

Le réseau de chaleur, qui s’étend sur 5,387 km, dessert les principaux bâtiments de la ville : le Centre Hospitalier Emile Borel, la cité scolaire Jean Jaurès, le collège Foch, le Centre Nautique ou encore le parc immobilier de la SEM S.A.C.A.

La chaleur est produite par une chaufferie centrale biomasse de 3 MW approvisionnée par la filière bois de la région. Ce bois « garanti local » est issu de structures aveyronnaises implantées dans un rayon de 50 kilomètres autour de la ville. Ce réseau de chaleur, alimenté à 86% par des énergies renouvelables locales, permettra à la ville d’éviter l’émission de 2300 tonnes de CO2 chaque année, l’équivalent de plus de 1900 voitures retirées de la circulation. Ce projet de la transition énergétique permet aux abonnés de ne plus dépendre des fluctuations de prix des hydrocarbures et de bénéficier d’une baisse de l’ordre de 7% sur leur facture énergétique. 

Le réseau de chaleur est relié au Desc (Dalkia Energy Savings Center), le centre de pilotage numérique de la performance énergétique de Dalkia, afin d’ajuster en temps réel la production de chaleur aux besoins des habitants.

Ce projet de territoire, basé sur une logique d’économie circulaire et de circuit court, a permis la création de 3 emplois non délocalisables.

« C'est avec fierté et le sentiment du travail accompli que nous inaugurons le plus important réseau de chaleur bois pour une ville de moins de 10000 habitants. Ce projet exemplaire et innovant est le fruit d'une volonté politique de la région Occitanie et de sa présidente qui a tracé les objectifs et qui a donné les moyens à ses territoires de concourir au beau défi de première région à énergie positive.

Merci au directeur du PNRGC qui a construit le modèle économique pour y parvenir et merci à la Région, à l’ADEME, à l’Europe. Je réitère mes remerciements aux acteurs de la filière, à la société Dalkia et à nos partenaires institutionnels pour leur confiance. Tout était fait pour que nous renoncions et nous avons persisté, persuadés que nous ouvrirons de belles perspectives pour nos territoires ruraux.

Derrière ce choix, il y a de l'emploi, plus de pouvoir d'achat pour les bénéficiaires et notre contribution au défi du mixe énergétique. », a expliqué Alain Fauconnier, maire de Saint-Affrique et Président de la Communauté de communes du Saint-Affricain.

« Que ce soit ici à Saint-Affrique ou partout ailleurs sur le territoire, la Région a pour ambition d’avancer avec les acteurs locaux vers un objectif ambitieux, celui de devenir à l’horizon 2050 le premier territoire à énergie positive d’Europe. Ce projet de réseau de chaleur pour lequel nous investissions plus d’1 M€ est unique en France pour une ville de moins de 10 000 habitants. Il démontre qu’en matière de développement durable nous pouvons compter sur la vision et l’engagement de nos territoires et de ceux qui les font vivre.

Il vient également nous rappeler de belle manière que transition énergétique ne rime pas nécessairement avec contrainte mais qu’au contraire il peut être source de mieux vivre et constituer une manne importante pour l’économie locale », a notamment déclaré Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

« Nous sommes fiers d’accompagner la ville de Saint-Affrique dans sa démarche de développement durable, de lutte contre la précarité énergétique et de renforcement de son attractivité. Cette nouvelle réalisation montre notre savoir-faire et notre engagement auprès des territoires pour les accompagner dans leur transition énergétique. », a expliqué Valérie Patron, Directrice Régionale de Dalkia Sud-Ouest.

Chiffres clés

  • 86 % d’énergie renouvelable
  • 22 ans de Délégation de Service Public
  • 2 300 tonnes de CO2 évitées chaque année, soit l’équivalent du retrait de plus de 1900 véhicules

 

Causses Energia

La SEM Causses Energia est une société d’économie mixte créée en juillet 2016 sous l’impulsion du Parc naturel régional des Grands Causses. Son capital est détenu par des actionnaires privés et publics avec le collège public qui reste majoritaire au niveau du capital et de la gouvernance. Situé dans le Sud Aveyron, son siège social se trouve dans les locaux du Parc naturel régional des Grands Causses, à Millau et a pour objet social : l’étude, le financement, la construction, l’installation, la commercialisation et l’exploitation de chaudières et réseaux de chaleur faisant appel à des énergies renouvelables.

 

Dalkia, à vos côtés pour accélérer votre performance énergétique durable.

Dalkia, filiale du groupe EDF, accompagne ses clients dans leurs transformations énergétique et numérique grâce à ses deux métiers : la valorisation des énergies renouvelables locales et les économies d’énergie. Dalkia propose à ses clients des solutions sur-mesure à l’échelle de chaque bâtiment, chaque ville, chaque collectivité, chaque territoire et de chaque site industriel pour les aider à relever le défi de la transition énergétique et les rendre plus smart.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

écureuil bleu 11/02/2020 09:44

Bonjour Bernie. C'est un projet intéressant...

Bernie 11/02/2020 19:52

oui c'est un projet qui va dans la bonne direction