Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

2019 : l’année des records pour les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse

Les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse ont de battu de nouveaux records le week-end dernier. Le premier concerne la fréquentation annuelle, puisque ce dimanche 1er décembre le musée a accueilli notre 200 000e visiteur, une première dans l'histoire de notre institution.

Marché des créateurs Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse

 

2019 : le 200 000e visiteur des Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse et le bilan du Marché des créateurs

Le second record est en lien direct avec le Marché des créateurs puisque celui-ci a reçu la visite de 6 150 personnes sur les deux jours.

 

2019 marque un tournant dans l'histoire des Abattoirs.

Deux expositions exceptionnelles, Picasso et l'exil. Une histoire de l'art espagnol en résistance et Peter Saul : Pop, Funk, Bad Painting and More, un programme culturel de qualité, des animations renouvelées sont autant de facteurs qui peuvent expliquer le record de fréquentation de cette année.

peter-saul

Pour mémoire, en fin d'année 2018, nous affichions un compteur à 165 000.

En ce dimanche 1er décembre le musée est heureux d'avoir accueilli son 200 000e visiteur qui est en fait une visiteuse.

Bianca est italienne, étudiante en langues étrangères. Elle était en week-end à Toulouse pour rendre visite à une amie en Erasmus.

Elles ont profité de ce moment ensemble pour franchir la porte de notre établissement. Bien leur en a pris puisque Bianca est repartie avec le tout 1er tote bag des Abattoirs, et le catalogue des expositions de Picasso et de Peter Saul.

Son amie, quant à elle, bénéficiera d'un abonnement gratuit d'un an aux Abattoirs, le temps de ses études en France.

Pierre Esplugas-Labatut, Président des Abattoirs, Bianca et Annabelle Ténèze, Directrice des Abattoirs

 

Marché des créateurs : le nombre de visiteurs a doublé

Si en 2018, le Marché des créateurs avait reçu la visite de 2 740 personnes, ce nombre a été multiplié par deux cette année, puisque 6 150 visiteurs ont déambulé dans la Nef centrale à la rencontre des exposants.

Cela marque l'engouement du public pour de nouvelles propositions, comme ici, le mélange de l'art et de l'artisanat, ou encore la rencontre entre la création, le design local, écologique et innovant et les propositions féministes du Collectif PFFF, lauréat de Mezzanine Sud – Prix des Amis des Abattoirs. C'est donc accompagné de la Chorale del'Ebranleuse ou d'une statue vivante en déconditionnement que le public, largement familial, a profité de l'un des tous premiers marchés de créateurs de la saison 2019.

Peter Saul. Pop, Funk, Bad Painting and More

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LylouAnne 04/12/2019 16:35

Un bien bel endroit à visiter, de passage à Toulouse.
Même si au premier abord, le nom m'a interpelée ! Merci du partage,
belle soirée.
Lylou

Bernie 06/12/2019 14:55

Ce bâtiment était les anciens abattoirs de Toulouse, ceci explique cela

trublion 04/12/2019 09:46

Comme quoi c' est l'offre qui fait la demande !
Bonne journée Bernie

Bernie 06/12/2019 15:02

Mais la demande est bien là.

jill bill 04/12/2019 06:55

Ah oui, beau bilan, quant à la vidéo, ce qui pend au mur est coloré et déjanté, super... ;-)

Bernie 06/12/2019 15:03

C'est du Peter Saul