Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Ouverture exceptionnelle

Cela vous aura difficilement échappé les ouvertures exceptionnelles fleurissent le 11 novembre... Ce phénomène, doit-il réjouir, ou inquiéter les citoyens ?

pie namibie

 

Ouverture exceptionnelle : un phénomène sociétal inquiétant

Il est rare que je vous fasse des billets d’humeur, mais une fois n’est pas coutume, j’ai eu envie de vous alerter sur un phénomène que nous pouvons enrayer en tant que consommateurs : la disparition du respect des jours fériés avec des ouvertures exceptionnelles systématiques des magasins.

Pourtant, je fais partie des personnes qui ont travaillé les week-ends, la nuit, et même le jour de Noël. Mais, l’objectif était d’assurer un service public, pas de pousser à la consommation.

 

Consommer toujours plus, un cancer sociétal

Nous sommes aujourd’hui dans une société où le modèle économique est basé sur le toujours plus, l’éphémère, et une ultra-consommation. Le déballage des produits, tant pour la nourriture que pour d’autres domaines est sans limite.

Je ne vous parlerai pas des promotions ou des soldes quasi-permanentes qui n’ont qu’un seul objectif nous faire consommer plus et augmenter les bénéfices. Quand j’ai besoin d’un produit, pourquoi en acheter deux pour payer moins cher, mais dépenser plus ?

Attention, il ne s’agit pas de parler politique, mais d’avoir une démarche citoyenne de consommateur. Sommes-nous obligés de rentrer sans réfléchir dans ce système qui gangrène la société ?

Les grandes enseignes surfent sur la vague du bio, du vegan, non pas pour notre bien-être, mais pour accentuer les marges. Aujourd’hui, pour moi la démarche du consommateur, est de faire ses courses en circuit court, avec des produits bio (ou d’agriculture raisonnée), en privilégiant le vrac, et sans surconsommer.

nid en namibie

 

Les jours fériés, boycottons les magasins.

Le jour férié, qu’il soit d’origine religieuse ou pas, est par définition un jour de repos. Les seules exceptions historiques sont les métiers destinés à rendre un service public. Un jour de repos, permet de faire autre chose, d’avoir du temps pour soi.

La journée de solidarité, instituée en 2004, était fixée initialement le lundi de Pentecôte, il existe aujourd’hui des aménagements qui permettent à l’employeur de fixer une autre date. Ceci signifie que cette fête mobile n’est plus un jour férié chômé. Et ce changement est tout sauf anodin. Il signifie une volonté de s’attaquer au nombre de jours fériés et de banaliser le fait que ce ne soit plus des jours chômés.

Pour autant, l’argument qu’en travaillant un jour férié un employé est payé double, et qu’avec les temps qui courent ça fait du bien à la fin du mois. En s’élevant contre le travail les jours fériés, ça vaut aussi pour le dimanche, nous serions donc en train de pénaliser le pouvoir d’achat des employés… Argument très fallacieux qui consiste à opposer une partie de la population à une autre.

En effet, ce qui n’est pas acheté un jour férié, le sera un autre jour et donc au final les bénéfices seront peu ou prou les mêmes. L’employeur pourrait donc, au lieu de verser des heures supplémentaires, augmenter la masse salariale.

Néanmoins, revenons à notre rôle de citoyen consommateur. Ce n’est pas parce qu’une enseigne a le plaisir de nous annoncer une ouverture exceptionnelle que nous sommes obligés d’y aller. Je pense même tout le contraire. Il suffit de s’organiser comme d’habitude et de considérer que le magasin est fermé ce jour-là. Si nous agissions massivement ainsi, les enseignes renonceraient à des ouvertures exceptionnelles, et les jours fériés perdureraient.

Au final, la perte de repères est-elle si grande que si les magasins ne sont pas ouverts, les gens ne savent pas quoi faire de leur temps libre ?

Calao de Monteiro etosha namibie

 

Et vous, que pensez-vous des ouvertures exceptionnelles ? Fréquentez-vous les magasins les jours fériés ?

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

caroline ida OURS 11/11/2019 18:43

Bonsoir bernie pour les gens qui n'ont pas le temps je trouve que c'est bien aussi
bonne soirée

Bernie 12/11/2019 19:59

Ne peuvent-ils s'organiser autrement ? Avant nous en étions capables.

Paquerette 11/11/2019 17:52

J'ai l'habitude de ne jamais fréquenter les commerces les jours fériés, mais ce matin et comme je suis chez mes enfants j'ai du aller au petit supermarché du coin pour nourrir mes petits enfants alors il ne faut jamais dire JAMAIS.

Bernie 11/11/2019 18:10

Un exception, mais vers un petit commerce...

Renée 11/11/2019 15:57

Tout a fait d'accord avec toi, il ne devrait pas être permis d'ouvrir même exceptionnellement les dimanche point barre. Amitié

Bernie 11/11/2019 18:11

Alors mobilisons nous pour ne pas fréquenter les magasins le dimanche et les jours fériés.

Petite Fée 11/11/2019 13:28

Bonjour, je travaille dans ces magasins et bien je n'aime pas avoir l'obligation de travailler les jours fériés mais ok ne nous laisse pas le choix.
Et quand je ne travaille pas je ne vais jamais dans les magasins les dimanches et jours fériés.
Quand j'y travaille, je fais mes heures et je rentre même si il me faudrait faire les courses.

Bernie 11/11/2019 18:13

Parfois nécessité fait loi, mais ton témoignage de l'intérieur montre bien que les salariés n'aspirent pas à travailler le dimanche ou les jours fériés.

jazzy57 11/11/2019 13:23

En parfait accord avec tout ce que tu écris sur ce billet , je ressens les choses de la même façon une volonté délibérée de supprimer les jours fériés pour les salariés .
. J'ai aussi travaillé parfois le dimanche et les jours fériés , pour la même raison de non interruption du service médical mais jamais au grand jamais je n'ai mordu à cet appel des sirènes de la consommation . Ici en Moselle , le droit local concernant le repos dominical est encore bien respecté mais il existe des dérogations comme les ouvertures exceptionnelles du mois de décembre . Mais je crains fort que le consumérisme galopant ne réussisse un jour à faire sauter toutes les barrières , les clients se comportant vraiment comme des moutons de Panurge .
Merci pour ton billet d'humeur , j'aime
Bonne journée
Bises

Bernie 11/11/2019 18:14

Il faut absolument lutter contre le client mouton de Panurge. Merci

Catherine 11/11/2019 13:03

Je te suis à fond. C'est tellement souvent ces ouvertures "exceptionnelles" qu'elles n'ont plus rien d'exceptionnel !
Les services indispensables ok, l'alimentaire de quartier (boulangerie, boucherie, etc.) le matin comme un dimanche je veux bien aussi et encore on peut s'organiser !
Je voulais aller faire certaines courses aujourd'hui lundi dont j'avais besoin et justement je n'irai pas car c'est férié?
Mais je NE boycotte pas car c'est interdit... je BOUDE et ils ne verront pas ma personne et donc pas mon porte-monnaie ????
Et pas d'excuses pour ceux qui travaillent, j'ai moi aussi travaillé et je m'organisais !
Et je n'achèterai pas non plus sur internet, car les plate-formes de distribution travaillent aujourd'hui, donc .... pareil je boude aussi le web vendeur !
Nous consommateurs, sommes les seuls à pouvoir faire plier la distribution, il suffit de ne pas céder aux chimères et addictions des tentations publicitaires, de la mode, du suivisme, et autres...

Bon jour férié tranquille avec des activités non consuméristes.

P.S. Il n'y a pas de vaccin anti fièvre-acheteuse ? Avis aux chercheurs ...

Bernie 11/11/2019 18:16

J'aime beaucoup ton idée de bouder ! j'ai le sentiment que nos têtes pensantes cherchent l'inverse d'un vaccin anti-fièvre acheteuse.

Elena800 11/11/2019 11:37

Je suis de ton avis et je n'achète jamais les jours fériés. Pour moi c'est facile je suis retraitée, je comprends plus ceux qui ont peu de temps mais ce serait mieux d'éviter les jours fériés pour les courses !

Bernie 11/11/2019 12:14

Justement ceux qui ont peu de temps, n'ont-ils rien de mieux à faire que consommer un jour férié.

chevrette13 11/11/2019 10:15

bonjour
justement j'évite ces jours là, je pense qu'il y a encore plus de monde. C'est ainsi que l'histoire se perd...
bonne semaine

Bernie 11/11/2019 12:14

Tu as tout à fait raison en disant que l'histoire se perd

biker06 11/11/2019 09:41

Tu m'a fait peur avec ton titre et tes photos d'oiseau. J'ai cru à l'ouverture de la chasse...chasse que je n'aime pas du tout..
En ce qui concerne les centres commerciaux et l'engouement des Français pour cela. Je me dis que les français sont devenus des médiocres qui n'ont pas d'autres choses à faire que d'aller dans ces centres impersonnel le week end. On a tellement d'activités et de fetes culturelle le Dimanche pour éviter ce genre d'endroit.... Pauvre pays qui bascule dans la médiocrité ambiante...
Bon Lundi
@+ Pat

Bernie 11/11/2019 12:16

Tu as tout à fait raison de parler de médiocrité ambiante, et pourtant nous avons les clés pour rehausser le niveau. je partage ton avis sur la chasse.

trublion 11/11/2019 09:22

Je suis tout à fait du même avis que toi, et de plus on ne peut pas parler d' écologie en cherchant en même temps une plus grande consommation
Bonne journée Bernie

Bernie 11/11/2019 12:17

Absolument, écologie et consommation s'opposent.

jill bill 11/11/2019 09:11

Pour ou contre, on a pas un fusil dans le dos pour y aller, mais à croire que le dimanche, acheter et dépenser ses sous est devenu un sport, que nous ne pratiquons pas... la foule, est-ce si gai !?

Bernie 11/11/2019 12:20

Tu as raison de souligner que nous avons la liberté de ne pas y aller

missfujii. 11/11/2019 07:38

Moi, j'ai toujours préférée quand tu nous rédige des billets d'humeur ! Une chose est certaine, je ne vais jamais faire mes courses le weekend et les jours fériés ! Malheureusement dans notre socièté de consommation beaucoup de gens adore faire les magasins ! Je crains une généralisation du travail dominical : on commence par les commerces, puis on passe aux industries. Ne faut-il pas des fournisseurs pour assurer les livraisons alimentaires ? Peu à peu, toute l’économie risque de fonctionner le dimanche....

Bernie 11/11/2019 12:21

je retiens que tu préfères mes billets d'humeur... n'avons nous pas les moyens de ne pas entrer dans ce système ou est-ce trop tard ?