Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Pour la 1ère fois, le Caousou participe aux Journées Européennes du Patrimoine

Réservé jusqu'à présent aux seuls élèves et leurs parents, le Caousou ouvrira exceptionnellement et pour la 1ère fois ses portes à l'occasion des 36èmes Journées européennes du Patrimoine les 21 et 22 septembre. L'occasion de faire découvrir un magnifique bâtiment datant de 1873 et un parc dans lequel seront exposées trois œuvres de Lionel Sabatté.

Le Caousou

Fort de 150 ans d’existence, le Caousou établissement sous tutelle Jésuite, accueille aujourd’hui plus de 2 000 élèves de la maternelle au BTS. Le projet d'établissement s'inscrit autour de 4 axes : une pédagogie créative qui permet à chacun de réussir et d'aller le plus loin possible, une éducation qui vise le développement de la personne, une proposition pastorale dans le respect des convictions de chacun et une mixité sociale.

 

Un site exceptionnel

Pour la première fois, le très connu établissement toulousain ouvrira grand les portes de ses jardins pour y dévoiler ses richesses architecturales et paysagères : façades en pierre de taille et bâtiments en briques rouge fidèle à l'architecture toulousaine de l'époque, parc arboré comprenant de nombreux arbres centenaires.

Le Caousou a été implanté en 1873 sur un site doublement historique : la colline Guilheméry. Cette dernière étant située à l'emplacement d’une nécropole gallo-romaine et traversée par l’aqueduc romain qui alimentait le griffoul de l’actuelle place Saint Etienne.

A noter que la première pierre posée et bénie par Monseigneur Florian Desprez, alors archevêque de Toulouse, est composée d’un morceau de la grotte de Massabielle à Lourdes, d’un fragment de marbre des catacombes de Sainte Calixte et d'un long procès-verbal en latin.

 

Lionel Sabatté, un artiste engagé auprès des élèves

Après le Jardin des Plantes, c’est dans le magnifique parc arboré du Caousou de 6,5 hectares en plein coeur de Toulouse, propice à la déambulation, qu'évolueront trois émeus, sculptures hybrides de Lionel Sabatté.

trois émeus sculptures hybrides de Lionel Sabatté
©Lionel Sabatté

Les élèves de Terminale option Arts plastiques ont eu la chance de rencontrer et d'échanger avec l'artiste et de travailler sur son projet en prenant appui sur ses matériaux et techniques pour à leur tour mettre en scène leur créativité. Durant deux jours, ces élèves guideront les visiteurs.

Lionel Sabatté

Né à Toulouse en 1975, Lionel Sabatté travaille à Paris et Los Angeles. Il fabrique des espaces narratifs peuplés de créatures fantastiques réalisées à partir de matériaux prélevés dans leurs contextes originels.

Avec une approche de type protéiforme (peinture, sculpture et dessin), il produit une réflexion sur le temps qu’il matérialise à travers une pratique de l’hybridation de matières, de formes et de références. L’artiste puise dans l’essence et la symbolique des matériaux méticuleusement sélectionnés. Il les observe, les expérimente, pour mieux les comprendre et en faire surgir de nouvelles histoires, de nouvelles temporalités.

De la poussière, du béton, du bois, des ongles, des cheveux, de la peinture, il extrait des personnages des paysages, des animaux et des créatures hybrides. En s’emparant du matériau, de ses propriétés rebutantes comme de ses qualités plastiques, il opère un processus de transformation.

Lionel Sabatté déploie ainsi un imaginaire prolifique profondément inspiré par la nature : sa beauté, sa magie mais aussi ses facettes monstrueuses et mystérieuses.

 

Informations pratiques

Le Caousou

42 avenue Camille Pujol à Toulouse

Ouverture les 21 et 22 septembre de 10h à 19h

Présentation le Caousou

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article