Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Fin de la dictature des likes sur les réseaux sociaux.

Le nombre de "likes" est devenu une obsession pour les usagers des réseaux sociaux, à tel point que c'est un sujet de plus en plus d'actualité, mon analyse.

gare rome fiumicino italie

 

Assainir les réseaux sociaux

Depuis le mois de juillet, le réseau social Instagram teste dans plusieurs pays (l’Australie, du Brésil, du Canada, de l’Irlande, de l’Italie, du Japon, Nouvelle-Zélande) la fin de l’affichage des « likes » afin d’assainir les habitudes des utilisateurs. Facebook devrait emboîter le pas dans le même sens, ce qui est assez logique puisque Facebook a racheté Instagram.

 

Remettre le contenu au cœur de l’usage des réseaux sociaux

2019 est-elle une année charnière pour la vie et l’usage des blogs, comme pour les réseaux sociaux ?

La question mérite d’être posée, et est sans doute plus que présente dans la stratégie des réseaux sociaux. En mettant fin à la course aux « likes », ils opèrent un virage à 180° qui devraient avoir des conséquences importantes sur la manière d’utiliser les réseaux sociaux, au risque, d’ailleurs, de voir des départs en masse.

Le nombre de « Likes » est un KPI (Key Performance Indicator, en français ICP indicateurs clés de performance) qui est censé montrer l’influence et la performance d’une publication. Dans l’absolu cela fait sens, sauf justement pour les réseaux sociaux.

Cette course à la reconnaissance a entraîné une course aux « likes » et influence grandement l’humeur, le moral des usagers. La frustration de voir sa photo totalement ignorée par la communauté, c’est-à-dire avec un faible nombre de « Likes », a semble-t-il conduit à des véritables déprimes. C’est une des raisons, mais sans doute pas la seule qui pousse les réseaux à faire des tests grandeurs nature sur la suppression de cet affichage de like.

En fait, comme il s’agit d’arriver à se poser en influenceur, avoir des publications qui soient virales devient une véritable obsession, et pousse l’usager à faire du like pour like, au point de ne même plus regarder les photos, ce qui est un comble ! Le like devient l’interaction majeur entre les usagers, mais n’est plus une véritable appréciation du contenu. Souvenons-nous que, Facebook a introduit la possibilité de nuancer son appréciation :

  • J’aime
  • J’adore
  • Haha
  • Wouah
  • Triste
  • Grrr

LinkedIn permet également, depuis quelques mois, de nuancer son appréciation.

L’objectif est bien avec ces nuances de recueillir un avis, pertinent ou non, du public qui verra la publication. L’idée est saine encore une fois dans l’absolu.

Cependant dans le monde de l’image, toute réaction négative ne plaît pas, et les avis contradictoires conduisent souvent à un blocage de l’utilisateur qui émet cet avis négatif. Sur les réseaux sociaux, on oublie que la critique peut être positive ou négative, et qu’une critique négative apporte plus qu’un silence…

Masquer le nombre de « likes » devrait diminuer l’effet de masse, même si la notoriété de celui qui poste une publication impacte grandement son influence. L’utilisateur devrait continuer à voir qui interagit, mais sans avoir sous les yeux ce nombre qui ressemble trop à un Graal à atteindre.

 

Savoir faire évoluer son comportement

Ce qui est frappant, c’est que l’utilisateur détient les clés de ce débat. Prenons le cas d’Instagram, l’objectif majeur de ce réseau est de partager des photos ou des vidéos. En s’inscrivant sur ce réseau, l’utilisateur a la démarche de partager des photos ou vidéos, ou simplement, et c’est respectable de pouvoir accéder au contenu des autres utilisateurs.

En revenant aux fondamentaux, il s’agit simplement de réagir quand une photo qui interpelle notre sensibilité, et de traduire notre émotion par un commentaire qui ne se limite pas à une suite de smileys. En agissant ainsi, c’est un retour, même si nous sommes dans un monde virtuel, à de vrais échanges.

Finalement, l’abandon des likes, qui pourtant faisaient partie des fondements des réseaux va-t-il conduire à leur perte, ou créer une nouvelle dimension de leur utilisation ? La réponse viendra rapidement.

canal-port-rome-fiumicino

Et vous, êtes-vous sensible au nombre de « likes » de vos publications ?

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

missfujii. 02/10/2019 07:32

ça fait toujours plaisir d'être liké, ça peut vouloir signifier qu'on est passé sur le mur de nos amis et qu'on s'interesse à leur actualité. On ne peut pas toujours commenter chez tout le monde car on y passerais trop de temps (on n'est pas tous à la retraite). Il m'arrive de plus en plus de lire les articles en silence,

Bernie 06/10/2019 18:36

Oui c'est juste, et tu sais même à la retraite on a une vraie vie.

virjaja 01/10/2019 15:23

moi sur instagram, c'est plutôt famille et amis qui sont loin.... sur twitter des gens du coin, alors je ne compte pas vraiment les likes...il faut avoir une vie bien triste pour faire une déprime si l'on en a pas!!! bisous Bernie. cathy

Bernie 06/10/2019 18:40

Tu as raison Cathy, mais il y a de très jeunes utilisateurs voir jeunes adultes qui utilisent les réseaux, et ça peut être dévastateur

Sophie 30/09/2019 23:53

Bien sûr, je suis sensible aux likes mais pas au point de déprimer, j'ai passé l'âge de m'en faire pour instagram :). Je demande à voir ce que cela va donner sans la visibilité des likes... je suis curieuse et j'espère que cela va assainnir ce réseau et pourquoi pas, remettre au goût du jour les blogs qui ont beaucoup perdu en attractivité, alors qu'ils existent dans la durée au contraire d'une photo ou d'une story sur insta.

Bernie 06/10/2019 18:42

Tu rejoins ma chronique de la semaine passée sur l'avenir des blogs.

Audrey Labo-storie 30/09/2019 20:48

coucou bernie
sensible oui comme toute personne quand tu publies un truc je pense c'est un peu comme une reconnaissance quelque part, mais là ou je suis pas d'accord c'est l'achat de like, des sociétés spécialisées te proposent pour x somme d'argent de faire gopnfler ton nombre de like ou de vue çà je trouve çà nul car cela fausse complètement par la suite le véritable impact de ton article, donc moi j'assule : oui au vrai like non aux likes achetés ;)

Bernie 06/10/2019 18:43

totalement d'accord, et la même chose quand c'est Instagram ou Facebook qui te propose te booster ton post en le sponsorisant.

Catherine 30/09/2019 19:30

Bonjour Bernie,

Je dois quand même avouer que quelques likes peuvent être sympas, de prime abord, mais... quand on creuse souvent on s'aperçoit que la personne, comme tu le précise, n'a pas vu ou lu et hop "like" juste pour se montrer ! Alors là j'aime pas, mais pas du tout ! Je préfère cent fois un ou deux commentaires seulement, mais bien sentis suite à un article que 10, 20 likes sans queue ni tête.
Je mets des likes quand je veux montrer à une des personnes que je suis, que j'ai apprécié et si je ne commente pas c'est que mon like se suffit à lui-même ou que je suis pressée :) et cela fait aussi un petit coucou pour la personne directement concernée.
Mais je préfère commenter, la preuve !
C'est pour cela que ne commente pas partout car je ne le fais pas sans avoir lu et même des fois relu, c'est donc très chronophage !
Là je parle blogs, mais pour les réseaux sociaux ça me gave tellement que je n'y vais presque jamais !
Alors il peuvent bien enlever les likes je m'en bats l’œil LOL

Bernie 06/10/2019 18:45

Je suis d'accord avec toi, un commentaire c'est beaucoup plus chronophage, mais c'est tellement un vrai échange.

CathyRose 30/09/2019 19:03

Je ne me sens pas vraiment concernée étant donné que j'ai arrêté Instagram, justement car un like ça ne m'intéressait pas, j'aime le contact, la discussion, confronter des idées. Facebook j'y suis mais uniquement pour messenger, je ne me concentre donc que sur mes blogs que je bichonne ! Et là sur canalblog si on veut on a un système d'étoiles, 5 tu aimes beaucoup, 4 un peu moins ... jusqu'à 0 si tu détestes. Et ça je n'en ai même pas voulu ! Alors bien sûr j'aime si on me dit qu'un article plaît, mais je trouve ça plus intéressant qu'un like, même si je ne suis pas naïve, je sais fort bien qu'un commentaire positif n'est pas forcément sincère.
Belle soirée
Cathy

Bernie 06/10/2019 18:46

le commentaire positive ou négatif est un véritable échange et c'est ce que j'apprécie

Renée 30/09/2019 16:14

Plus qu'à attendre et voir. Bonen semaine

Bernie 30/09/2019 17:30

A suivre.

LylouAnne 30/09/2019 15:37

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt ton billet ! Merci beaucoup. Alors j'anime mon blog depuis plus de 12 ans maintenant et plus d'une fois ces dernières années, j'ai pensé le fermer ! La blogosphère s'est complètement vidée au profit de Facebook et Instagram et évidemment, les commentaires et visites sur les blogs se sont réduits considérablement.
Je me suis donc inscrite pour les 2 et franchement, je n'y trouve pas mon compte. Sur Fb encore, les échanges sont conviviaux et ça passe... mais sur Insta, alors pas du tout et bien sûr je ne suis pas sensible au nombre de likes !
J'ai donc repris mon blog sérieusement et j'en suis bien heureuse !
Bel après-midi,
Lylou

Bernie 30/09/2019 17:32

C'est un excellent retour aux sources

Mme de CAUNAS 30/09/2019 14:54

Les like je trouve ça bien, ça permet de dire qu'on apprécie ou pas sans forcément commenter, si l'on a rien de plus à développer ou pas le temps de le faire de suite.
Je trouve ça nul le fait qu'on nous change tout le temps des choses qui marchent plutôt bien

Bernie 30/09/2019 17:33

C'est un très gros risque que vont prendre Facebook et Instagram

Elisabeth 30/09/2019 14:18

Bonjour Bernie. Je crois que peu de gens sont insensibles au nombre de likes... C'est ainsi que fonctionne-ait (?) le système. Si le contenu posté recueille des ❤️ et des coms, ça fait plaisir, forcément. Mais il faut faire la part des choses. Ce n'est pas facile, certes, car regarder Insta est addictif. Mais cela reste un domaine plutôt éloigné de la "vraie" vie, où la mise en scène est de rigueur. Et à ce titre, cela devrait rester une "illusion", et ne pas provoquer de comportements néfastes pour soi. Une vraie éducation aux médias, quels qu'ils soient, devrait être développée dès l'école, pour éviter les manipulations de tout ordre. Je suis certainement un peu idéaliste ! Bon lundi ! ????

Bernie 30/09/2019 17:35

Il faut être idéaliste, ça fait du bien. Ce qui me gène le plus , c'est que tout le monde ne part pas sur la même ligne quand tu postes sur Instagram, tu peux avoir une excellente photo et qu'elle ne recueille que peu de ❤️ si instagram le décide

Koalisa 30/09/2019 13:16

Très honnêtement, la seule chose que je regrette pour HC c'est la liste des blogs que je suis. Je suis passée sur netvibes, que je trouve beaucoup moins pratique !

Bernie 30/09/2019 17:35

je ne connais pas netvides, pour l'instant je n'ai pas remplacé Hellocoton

caroline 30/09/2019 10:36

Bonjour Bernie c'est vrai que cela ne devrait pas tarder en France... Qu'est-ce que j'en pense?Je ne sais pas trop en fait :-)
c'est terriblement chronophage cet instagram quand on y met le pied:-)
Belle semaine

Bernie 30/09/2019 17:36

ça peut nous avaler tout entier !

Paquerette 30/09/2019 09:37

Quand le temps nous manque, je trouve cela pratique, ça représente un peu notre appréciation!
Sinon je préfère avoir des mots que des likes
Belle journée

Bernie 30/09/2019 17:36

Je te rejoins, les commentaires sont aussi plus importants pour moi.

chevrette13 30/09/2019 09:33

bonjour
je n'utilise pas ceci pour mon blog et je ne clic pas sur les autres blogs..je préfère la trace d'un commentaire
bonne journée

Bernie 30/09/2019 17:37

C'est une très belle trace

Mamina 30/09/2019 08:58

Je l'ai été... mais je trouve ça très vain en fait !

Bernie 30/09/2019 17:37

C'est un sujet devenu très complexe

trublion 30/09/2019 08:45

Je ne suis plus sur les réseaux sociaux, et n' aimait pas trop les like , préférant une réponse.
L' excès est l' ennemi du bien.
Bonne journée Bernie

Bernie 30/09/2019 17:38

C'est vrai que tu as quitté Facebook

Janachète 30/09/2019 08:31

Bonjour Bernard , ton analyse est très pertinente .
Il est évident que ces réseaux et ces likes nous rendent un peu obsessionnels . D'autant que ces quantités de like ne sont pas toujours justifiées. On se pose des questions parfois . Mais bon il faut arriver à prendre du recul même si ce n'est pas toujours facile . Il en est de même pour un blog . Combien ai je de vues? De commentaires ? Est ce que mon article est suffisament intéressant? Autant de remises en questions qui sont normales quand on s'expose au public. Alors soit on accepte de ne pas gagner à tous les coups soit on renonce définitivement . Je crois que c'est ce qui fera la chute de certains réseaux ou blogs car tout est un peu relié actuellement . Merci pour cet article et bon lundi soleil !

Bernie 30/09/2019 17:40

Bonjour Jany, je suis totalement d'accord avec toi. Quand on publie un article ou un post sur un réseau, on s'expose et il faut accepter que le contenu ne plaise pas, ou tout simplement n'est pas de public.

biker06 30/09/2019 07:27

Hello Bernie
Je ne suis sur aucun réseau sociaux. Pour moi, ce moyen de s'exprimer est d'une pauvreté culturelle qui n'apporte rien et qui peut meme etre dangereuse pour de juveniles yeux...Les réseaux sociaux c'est la version web de TPMP de Hanouna...aucun intérêt....
Bon Lundi
@+ Pat

Bernie 30/09/2019 17:41

Dans 90 % des cas tu as raison, mais il reste des choses assez excellentes notamment sur LinkedIn et Twitter.

Isa Marie 30/09/2019 07:03

Coucou cher Bernie,
Bien sûr tout le monde est attentif aux likes et plus amplement à être aimé dans la vie, virtuelle ou réelle.
Pour ma part j'ai assisté à des situations absurdes surtout en food, de bloggeurs qui s'autocongratulaient avec la connivence de "monter" ensemble... Sans parler des achats de followers pour se démarquer en "influenceurs"...
Je pense qu'il faut toujours replacer les choses en leur juste milieu.
Ce qui est sûr c'est que ton article bien mené (comme toujours), je le like ! ;)
Amitiés d'Isa Marie

Bernie 30/09/2019 17:43

Merci Isa Marie, effectivement il y a des connivences dans différents types de blogs, mais bon cela reste artificiel

jill bill 30/09/2019 07:02

On vit une époque formidable dans ces progrès, mais là... c'est un peu du n'importe quoi, alors oui, réglementons un brin !

Bernie 30/09/2019 17:43

Je crois que ça fera du bien.

celine 30/09/2019 06:54

c'est toujours intéressant de voir ce que pensent les visiteurs de nos sites, pour ma part, je préfère les commentaires plutot que des j'aime . bises.celine

Bernie 30/09/2019 17:43

Les commentaires sont plus personnels.

Elena800 30/09/2019 06:33

Bien sûr, je suis sensible au nombre de likes de mes publications! Un article qui nous concerne tous !

Bernie 30/09/2019 17:44

Merci!