Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

7e saison photographique de l'Abbaye royale de l'Epau

Profitez d'une pause culturelle entre patrimoine et photographie à l'Abbaye royale de l'Epau ! Cette saison 2019 s'inscrit autour du thème de l'itinérance.

expo photos epeau
Illustration : Atmosphère

 

La 7e saison photographique de l’Abbaye royale de l’Epau se déroule jusqu'au 4 novembre 2019 sur le thème de l'itinérance

Profitez d'une pause culturelle entre patrimoine et photographie à l'Abbaye royale de l'Epau !
Depuis plusieurs années maintenant, la photographie investit la programmation culturelle proposée par le Département de la Sarthe, notamment au sein de l'Abbaye Royale de l'Épau dont il est propriétaire.

Cette saison 2019 s'inscrit dans le cadre de la biennale 2019-2020 d'animations culturelles et patrimoniales départementales construite autour du thème de « l'itinérance ».

L'Abbaye Royale de l'Épau est l'épicentre de la saison photographique concoctée par le Département en réunissant une complémentarité de regards sur cette thématique.

Cet art trouve un écho particulièrement intéressant au sein de ce site patrimonial situé aux portes du Mans en faisant dialoguer le monument et son environnement et en jouant avec les jeux de lumières qui subliment son architecture.

Cette programmation sera l'occasion de valoriser les travaux réalisés par les collégiens des quatre établissements participants au dispositif « photographie au collège » 2018-2019.

 

17 photographes, 21 expositions et 5 lieux

Est itinérant celui qui va d’un lieu à un autre, qu’il se mette en chemin pour le bout du monde, en bas de chez lui, ou nous invite à un voyage immobile. A mi-chemin entre « l’itinéraire », que l’on peut préparer et que l’on suit, et « l’errance » par laquelle on se laisse porter au gré du hasard, « l’itinérance » est au cœur des enjeux qui animent nos sociétés aujourd’hui. Entre vitesse et lenteur, entre loisir et nécessité, entre liberté et automatisme, les approches de cette thématique sont aussi nombreuses que complexes.

Cette année, les photographes invités nous interrogeront, de manière troublante ou insolite, sur notre rapport à notre environnement, aux autres, à notre mémoire collective, à nos représentations et aux évolutions de la société.

De mai à novembre, un parcours photographique collectif en plein air permettra de présenter les travaux de huit artistes et d’offrir aux visiteurs des esthétiques et des approches croisées en lien avec l’itinérance.

A partir du mois de juin, ce parcours sera complété par une deuxième vague d’expositions. Pour l’été seront invités trois photographes ayant un regard complémentaire sur le monde végétal - sa beauté, ses richesses, mais également ses fragilités.

 

Parcours photographique à ciel ouvert  du 18 mai au 3 novembre 2019 

  • Alexa Brunet autour de sa série Dystopia sur une évocation d'anticipation de la mutation des paysages,
  • Alejandro Cartagena avec son projet Carpoolers, autour des déplacements urbains, (sous réserve)
  • Karolin Klüppel autour de sa série « Madchenland », 
  • Matjaz Krivic pour nous emmener sur « la route du lithium »,
  • Dorothea Lange, Le récit de la migration 
  • Bernard Mottier avec son projet sur l'abbaye d'Orval,
  • David Richard pour sa série sur «un air d'autoroute »,
  • Sebastien Tixier et son travail autour du Transsibérien

 

"Monde végétal" Expositions estivales  du 18 juin au 22 septembre 2019 

  • Cédric Pollet autour des écorcessera présenté dans l'église abbatiale. D'une grande richesse esthétique, mais également d'une grande valeur documentaire, ses photographies résonneront de manière forte avec les enjeux qui animent désormais l'Epau et le Département autour de la biodiversité et de la permaculture. 
  • Mario Del Curto, avec son travail Graines du Monde, qui réhabilite la mémoire de Nikolaï Vavilov. Ce grand savant, qui avait anticipé la disparition de la biodiversité végétale, et entama il y a cent ans une extraordinaire expédition sur le continent asiatique, puis à travers le monde, afin de dresser un inventaire de la flore vivrière de la planète.
  • Hiro Chiba, qui imprime ses photographies sur de véritables feuilles d'arbres sera également mis à l'honneur
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Renée 18/07/2019 15:08

Juste un peu trop loin de chez moi mais merci de le signaler. Bisous

Bernie 18/07/2019 18:29

avec plaisir

trublion 18/07/2019 09:02

Les résultats confrontés ne devraient pas manquer d' intérêt !
Et la Sarthe me rappelle mon service militaire
Bonne journée Bernie

Bernie 18/07/2019 18:29

Alors pourquoi ne pas y retourner et voir les résultats.

dom 18/07/2019 07:20

Certainement très intéressant ...

" Bon jeudi en attendant la canicule de la semaine prochaine.
On va encore passer nos journées dans le noir mais pour moi ce sera ma semaine sans ordi !
Nouveauté qui me dira si c'est bénéfique pour mon dos et mes yeux.
Gros bisoux ♥ "

Bernie 18/07/2019 18:30

oui

broutilleb 18/07/2019 07:01

c'est près de chez moi, j'y vais chaque année… toujours intéressantes ces expos.. peut être un jour je vais y déposer un dossier .. ( pédante, un peu)

Bernie 18/07/2019 18:30

Tu devrais !