Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Sabart : EDF Hydro Sud-Ouest pose les nouvelles conduites

Débuté en 2017, le chantier de Sabart a pour vocation de moderniser l’aménagement hydroélectrique de Sabart, à Tarascon-sur-Ariège, pour garantir la production d’énergie renouvelable.

sabart tarascon ariege

 

Modernisation l’aménagement hydroélectrique de Sabart, à Tarascon-sur-Ariège

Après deux ans de travaux préparatoires, le chantier entre dans une toute nouvelle étape cruciale : la pose des nouvelles conduites forcées.  Celles-ci ont pour fonction d’acheminer l'eau depuis les ouvrages d'amenée (galeries, canaux, ...) jusqu'aux installations qui permettent de convertir l'énergie hydraulique en énergie électrique. Cette étape qui va durer jusque la fin de l’année permettra une remise en service de l’usine hydroélectrique dès la fin du 1er trimestre 2020, après une phase de tests. Les travaux de finition seront quant à eux achevés dès l’été 2020.

Le chantier, évalué à plus de 30 millions d’euros d’investissement, contribue ainsi au maintien du patrimoine industriel local et va assurer la continuité de production d’une électricité d’origine renouvelable accessible à tous.

 

Un chantier majeur sur le territoire

Le chantier de Sabart fait partie du programme de maintenance et de modernisation des installations d’EDF Hydro Sud-Ouest initié en 2012. Il succède au chantier d’Aston, finalisé en 2016, qui représente 40 millions d’investissement. A Sabart, depuis l’automne 2017 et jusqu’à l’été 2020, ont lieu des travaux d’envergure visant à remplacer les anciennes conduites forcées par des nouvelles : 54 tuyaux, soit 240 tonnes d’acier, fabriqués dans les ateliers du chaudronnier Savco basé à Saverdun, toujours en Ariège.

La centrale hydroélectrique est ainsi à l’arrêt depuis septembre 2018. Le chantier consiste en trois phases : préparation du terrain (2014 - 2016), installation du chantier (automne 2017 - automne 2018) et remplacement des conduites forcées (automne 2018 - printemps 2020). Suite à la dépose des anciennes conduites en fin d’année dernière et en tout début d’année, les équipes travaillent depuis début juin à la pose des nouvelles conduites, reconnaissables d’après leur couleur grise. Les premiers tronçons ont en effet été posés le 3 juin.

chantier sabart ariege tarascon

En plus des moyens engagés pour le remplacement des conduites forcées, des travaux de rénovation et de modernisation ont lieu dans la galerie d’amenée et la prise d’eau de Montréal, qui alimente l’aménagement hydroélectrique de Sabart.

 

Des travaux de maintenance dans la galerie d’amenée

La galerie d’amenée principale de Sabart, d’une longueur de 13 745 m, a été réalisée entre 1926 et 1929 en rive gauche du Vicdessos. Elle achemine l’eau depuis la prise d’eau de Montréal sur le Vicdessos jusqu’au bassin de mise en charge des conduites forcées de la centrale de Sabart.

Un chantier de maintenance a démarré dès le mois de mai 2019 à l’intérieur de la galerie, ayant pour objectif de réparer les dégradations survenues dans le temps et de garantir sur la durée l’imperméabilité du revêtement de la galerie (travaux effectués par Eiffage). Il s’agit de mettre à profit l’arrêt de chute programmé pour le remplacement des conduites forcées de Sabart, en réalisant la réparation des structures en béton dans toutes les zones présentant des défauts. L’opération prévoit notamment des travaux de renforcement de la structure en béton et de réparation des zones de béton érodées. Ce chantier se terminera dès le mois d’octobre 2019.

 

Rénovation de la prise d’eau de Montréal 

Un chantier de rénovation a lieu également sur la prise d’eau de Montréal, la principale prise d’eau de l’aménagement de Sabart, sur la rivière du Vicdessos, à Auzat. L’objectif est de remplacer l’ensemble des vannes (dont une, fondamentale, servant à évacuer les crues) de cette prise d’eau, actuellement vétuste car datant de 1928, par des éléments plus robustes et répondant aux exigences actuelles de sûreté.

Des travaux de renforcement du génie civil sont nécessaires afin d’intégrer cette nouvelle vantellerie à l’ouvrage : 6 vannes sont remplacées, dont le clapet évacuateur de crues qui fait 3m de hauteur pour 16m de largeur. L’occasion également d’effectuer une maintenance complète de la structure génie civil du barrage.

Cette partie du chantier sera quant à elle finalisée dès la fin d’année.

En parallèle, d’importants travaux de maintenance et de rénovation sur les groupes de production sont menés à l’intérieur même de l’usine.

 

Le poids de l’hydraulique dans la production d’électricité ariégeoise

Les 17 centrales hydroélectriques et 14 barrages de l’Ariège permettent chaque année la production de 1 400 GWh d'électricité d'origine renouvelable, soit quatre fois la consommation des habitants du département. L’énergie hydroélectrique est la seule des énergies renouvelables à pouvoir être ajustable en temps réel, en fonction des besoins en électricité sur le territoire. Elle est mobilisable très rapidement, en quelques minutes, pour répondre aux variations de la demande et aux intermittencesdes autres moyens de production d’électricité.

sabart hyrdo electricite

 

Un chantier réalisé avec des partenaires locaux

Pour réaliser le chantier de Sabart, EDF Hydro Sud-Ouest mobilise ses salariés et ses unités internes spécialisées comme le Centre d’Ingénierie Hydraulique, ainsi que des entreprises prestataires. Elle mobilise également l’agence locale EDF de développement économique « Une rivière, Un territoire – Vallées des Pyrénées » pour concerter les acteurs du territoire. Les différents marchés signés avec des entreprises locales ou régionales représentent ainsi 80 % du budget.

Les principaux travaux de remplacement des conduites forcées sont confiés à un GME régional (Groupe Momentané d’Entreprises) : EIFFAGE / RESIREP / SAVCO / LASSARAT qui fait appel à des sous-traitants locaux.

  • MECAMONT pour le blondin à double câble porteur avec sa poutre de manutention tonne de capacité 8 tonnes,
  • EURECHAF pour les échafaudages,
  • LASSARAT pour la mise en peinture des conduites,
  • EIFFAGE RESIREP pour les travaux spéciaux de génie civil et l'ordonnancement du chantier,
  • SAVCO réalise notamment toutes les opérations de chaudronnerie de ce chantier (dépose des anciennes conduites, fabrication et pose des nouvelles). En tout, cela représente plus de 55 000 heures de travail comprenant à la fois les activités sur le site de Sabart et celles de fabrication en atelier à Saverdun. Cette entreprise ariégeoise de 75 personnes a été sélectionnée pour ses compétences et son savoir-faire. C’est en effet une des rares entreprises en France à réaliser des ouvrages et matériels d’aménagement hydraulique.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

trublion 09/07/2019 08:17

de sacrés travaux, mais ils sont indispensables !
Bonne journée Bernie

Bernie 10/07/2019 18:06

oh que oui