Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Nouvelle : Mona rêvée

Plus loin, l’elfe que j’appellerai Mona était fin prête à embarquer sur un bateau de haute mer… Mona rêvée une nouvelle signée Yves Carchon.

mona sourire fillette

Mona rêvée

Cette nuit, j’ai rêvé que j’habitais Rosario. Oui, Rosario, dans la province de Santa Fe !

En Argentine, c’est ça !

Cette étrange province dont la forme est une botte ou plutôt une cuissarde. Mais oui, une cuissarde de femme !

J’en parle, m’étant documenté sur Santa Fe…

Il y fait froid en cette saison, un froid si loin de notre Europe, si loin de cette chaleur qui nous accable. Débarqué depuis peu, (ne me demandez pas comment) j’ai frissonné en prenant un taxi.

Enfin, je veux dire dans mon rêve. Le chauffeur du taxi m’a mené dans le centre. Il m’a souri quand il est reparti, me laissant seul sur un trottoir. J’avais réservé un hôtel, enfin c’est ce que racontait mon rêve.

Parfait.

Au détour d’une rue, menant sur les bords du Rio Parana, j’ai croisé une fillette au front large, lumineux. Une gamine souriante, comme il arrive d’en rencontrer parfois, qui en marchant vous jette un beau regard.

Le temps de m’arrêter, elle avait disparu.

J’ai pensé la poursuivre, me demandant si, comme Alice, je ne tomberais pas dans un terrier en la suivant.

Et pourquoi pas dans un dédale ? J’ai eu le temps d’apercevoir que la fillette avait tourné à gauche. A droite, encore à droite…

Bientôt, nous arrivâmes sur les rives du grand fleuve. Une pulsation, le Paraná.

Plus loin, l’elfe que j’appellerai Mona était fin prête à embarquer sur un bateau de haute mer. Une dernière fois, campée sur la passerelle, son beau visage radieux tourné vers moi, elle m’a souri.

Je repensais — pourquoi ? — à Jorge Luis Borges et à Bioy Casares, ému, tendu vers le grand fleuve, pleurant les larmes de mon corps alors que s’éloignait le grand bateau.

Mona, cet ange du bizarre ayant squatté mon rêve, avait-elle seulement pensé à se munir d’un chaud lainage pour affronter la haute mer ?

yves carchon auteur polar

Une nouvelle signée Yves Carchon, écrivain, auteur de "Riquet m'a tuer", de "Vieux démonset de « Le Dali noir »

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jazzy57 14/07/2019 16:28

Il faudra absolument que je me penche sur les livres de ces deux écrivains .

Bernie 15/07/2019 18:20

Tu veux parler des livres d'Yves Carchon ?

trublion 12/07/2019 08:45

IL y a de ces rêves qu' on aimerait réalité !
Bonne journée Bernie

Bernie 15/07/2019 18:25

Mais c'est tellement beau un rêve.

Elena800 12/07/2019 07:08

J'aime beaucoup ses nouvelles, il a du talent ! La rue Jean Jaurès que j'ai évoquée se trouve à Vanves et j'ai oublié de le signaler. Bonne fin de semaine !

Bernie 15/07/2019 18:26

Yves a beaucoup de talent !

dom 12/07/2019 06:16

Un beau rêve qui a sans doute une signification ...

" Bonne fin de semaine, en espérant passer à côté des orages,
quoiqu'un peu de pluie ferait du bien.
Mais ça fait peur quand on voit l'ampleur qu'ils ont, cette année !
Gros bisoux ♥ "

Bernie 15/07/2019 18:26

la signification des rêves... tout un programme.