Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Gare de Toulouse : ‘À la rencontre des gardiennes du savoir’, une exposition photos sur les femmes Maîtres d’art du 22 juillet au 30 septembre 2019

Pour célébrer les 25 ans du titre de Maître d’art, une sélection de photographies signées Edouard Elias sont dévoilées au grand public à partir du 22 juillet dans les halls de la Gare de Toulouse. Cette exposition, réalisée en partenariat avec Gares & Connexions, invite les voyageurs à découvrir les ateliers, les gestes et les savoir-faire de cinq femmes Maîtres d’art qui ont conquis des univers trop souvent masculins en imposant leurs visions personnelles.

Annie Bocel ©Edouard Elias
Annie Bocel ©Edouard Elias

À la rencontre des gardiennes du savoir

Issues de la série photographique, Un nouveau regard sur les Maîtres d’art, c’est une véritable plongée dans l’univers des métiers d’art et des savoir-faire rares qu’offre le photojournaliste Edouard Elias.

Fanny Boucher et Marie Levoyet ©Edouard Elias
Fanny Boucher et Marie Levoyet ©Edouard Elias

 

5 femmes Maîtres d'art

Créé en 1994, le titre de Maître d'art récompense l'ingéniosité française dans les métiers d'art et a pour but de préserver les savoir-faire rares. La nomination du Maître d'art est également l'unique voie d'accès au dispositif "Maître d'art - Elève", sans équivalent en Europe. Ce dispositif assure la transmission des savoir-faire qui, en dehors des ateliers, ne sont plus enseignés.

Après avoir investi Paris Gare de Lyon et la Gare de Strasbourg, les Maîtres d’art continuent de se dévoiler en France. Pour cette dernière exposition, il s’imposait de mettre en lumière des femmes, des pionnières devenues aujourd’hui des références dans leur domaine, qu’elles soient Maîtres d’art ou Elèves.

Cinq ambassadrices ont été choisies, gardiennes de savoir-faire qui étaient parfois presque perdus et qui ont donné une nouvelle image à leurs métiers : l’héliograveur Fanny Boucher, la laqueur Isabelle Emmerique, la graveur de poinçons typographiques Annie Bocel, la costumière Christine Leclercq, la marqueteuse de paille Lison de Caunes. Pendant tout l’été, leurs ateliers et leurs gestes sont à découvrir en Gare de Toulouse. 

Isabelle Emerique ©Edouard Elias

 

Les Maîtres d’art dans l’œil d’un reporter de guerre

En 2017, Edouard Elias, photo-reporter habitué à couvrir des conflits internationaux, sollicite Fanny Boucher, héliograveur et Maître d’art, pour l’édition d’un livre d’art dédié au scènes captées à bord de l’Aquarius. Cette rencontre lui fait découvrir le travail trop peu connu des Maîtres d’art, qu’il décide de documenter.

Pour fêter les 25 ans du titre de Maître d’art, l’INMA a demandé à Edouard Elias de sillonner la France et de poser son regard sur les Maîtres d’art et leurs Elèves.

De ce voyage sont nées trois expositions, en partenariat avec Gares & Connexions. 3 expositions, 3 thèmes, 3 lieux :

  • les ateliers parisiens à Paris Gare de Lyon en mars,
  • les Maîtres d’art du Grand Est en Gare de Strasbourg au début de l’été,
  • enfin les femmes Maîtres d’art dans la Gare de Toulouse jusqu’à fin septembre.
Lison de Caunes ©Edouard Elias
Lison de Caunes ©Edouard Elias

 

Gare de Toulouse : À la rencontre des gardiennes du savoir,

Une exposition photos sur les femmes Maîtres d’art

22 juillet - 30 septembre 2019

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article