Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Personne n’attend personne

Qui vous parle d’attendre ?

Personne n’attend personne.

On se croise, se parle, se côtoie.

On tente de connaître l’autre.

On se partage un soir une cigarette en bavardant sur le pas d’une porte.

On se sourit, on sait qu’on va le faire, mais on ne sait pas quand, ni où. On se saoule de mots. Aucun des deux n’est dupe.

femme napolitaine blonde

Mais c’est ainsi : il faut s’apprivoiser. On se retrouve un autre jour devant un cinéma ou un kiosque à journaux (je sais, on n’en trouve plus), on change d’avis et on décide d’aller manger.

On a faim quand on aime. Amoureux ?

Voire… Quelque chose nous dit que l’autre a une histoire à raconter, que c’est toujours ainsi : se raconter est le début de tout. Le moment où on s’abandonne, où on se livre, s’enivre de ce que l’autre dit ou simplement parce qu’il hoche la tête, a-t-on idée de faire l’intéressé, ça pourrait être grotesque…

Mais on finit dans un deux-pièces, généralement sous les toits, il y fait froid l’hiver, mais on s’en fout. On s’y niche, s’y immerge, même l’été quand le soleil est chaud et qu’il accable la verrière où le ciel joue du bleu.

On s’aime enfin, vraiment ! Pas besoin de dessin.

On se cherche et se guette les jours suivants l’incandescence.

On se regarde, se mange des yeux. On rit à gorge déployée.

Nous voilà au sommet de l’amour. Comment s’enclenche le retrait des eaux, la marée basse ? Mystère. Bientôt on voit moins l’autre, on s’en sépare sans le savoir…

Il n’y a pas d’amour heureux, dit le poète.

Qui vous parle d’attendre ?

Personne n’attend personne.

yves carchon auteur polar

Une nouvelle signée Yves Carchon, écrivain, auteur de "Riquet m'a tuer", de "Vieux démonset de « Le Dali noir »

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Helena Oops 29/06/2019 19:34

Bonjour
Oui,c est pas toujours comme ça mais à chacun sa destinée.
parfois il faut être un peu tétus,combattre le destin , se battre pour l mour de sa vie, oui si on attend on risque d 'attendre longtemps et se retrouver seuls..
Oui parfois la réalité est cruelle mais il faut se mettre à l'évidence , la vie n 'est pas toujours rose..
Bon weekend!
http://helenamybeauty.over-blog.com/2019/06/mon-top-10-des-bijoux-clev-my-top-10-clev-jewelry.html

Bernie 30/06/2019 18:36

c'est très juste, merci.

jazzy57 28/06/2019 18:30

Un constat réaliste qui n'engendre pas l'optimisme.

Bernie 28/06/2019 18:53

le réalisme est parfois cruel

Amal Fetouni Ghaddar 28/06/2019 17:31

J'aime bien, merci.

Bernie 28/06/2019 18:54

merci

chevrette13 28/06/2019 13:09

bonjour
heureusement que ce n'est pas la règle générale !!
bonne journée pour nous à l'ombre

Bernie 28/06/2019 18:57

tout à fait !

moqueplet 28/06/2019 11:19

peut-être que le poète avait tord sait-on jamais, mais peut-être avait-il raison.....c'est là, la question ????
passe une bien douce journée en ce vendredi

Bernie 28/06/2019 18:58

Qui peut savoir ?

trublion 28/06/2019 08:49

tout comme on pourrait dire quelqu' un attend quelqu' un !
L' humain n' est pas fait pour vivre seul
Bonne journée Bernie

Bernie 28/06/2019 19:00

Pourtant on dit qu'il vaut mieux vivre seul que mal accompagné ! Je plaisante, je suis d'accord avec toi

Mamina 28/06/2019 08:24

Il est bien désabusé Yves Carchon... il y a d'autres histoires plus souriantes, heureusement !

Bernie 28/06/2019 19:01

Il ne l'est pas toujours !

monica-breiz 28/06/2019 07:55

c'est sur ,en plus j' ai horreur d 'attendre
bonne journée sous la calor
kénavo

Bernie 28/06/2019 19:01

j'ai aussi horreur d'attendre

Elena800 28/06/2019 06:28

Bien écrit mais je ne suis pas d'accord avec la fin. C'est ainsi que j'ai connu mon mari et nous avons été heureux 55 ans et je ne pense pas que nous sommes les seuls ! Bonne fin de semaine !

Bernie 28/06/2019 19:05

Ta fin est plus optimiste !