Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Amine Faradarim : un acteur belge au succès grandissant…

« Nothing is impossible » et « The sky is the limit » sont les philosophies de vie qui accompagnent Amine Faradarim, un acteur belge au succès grandissant que Virginie Vanos nous fait découvrir au travers d’une rencontre passionnante.

Amine Faradarim_acteur belge

 

Amine Faradarim : un acteur belge au succès grandissant…

Virginie Vanos : Bonjour Amine ! Je pense qu’on ne naît pas acteur mais qu’on le devient. Comment as-tu réalisé que tu étais comédien dans l’âme ?

Amine Faradarim : Bonjour Virginie ! En y repensant, je me rends compte que tout jeune déjà, j'adorais me mettre en scène avec les copains ou devant la famille! Refaire des scènes de films ou refaire les sketchs des inconnus!
À l'école j'étais toujours le premier pour faire des blagues aux profs avec un de ses sérieux !
Je ne dirais pas que j'avais conscience d'être un comédien dans l'âme mais je réalisais qu'il y avait un petit quelque chose.

 

VV : Quelle a été la première expérience professionnelle qui t’a rendu heureux et t’a conforté dans ton choix ?

AF : Sans hésiter, un long-métrage dans lequel j'ai tourné à mes 8 ans! J'ai eu le rôle principal par le plus grand des hasards.
Un réalisateur était venu auditionner un de mes voisins d'immeuble et comme l'audition n'avait pas été concluante, son père lui a parlé du fils d'un voisin (moi). Ils sont descendus et « ding dong », ma mère qui me réveille vu qu'il était quand-même tard et me voilà en pyjama à auditionner en freestyle dans le salon.
Ça s'est super bien passé et il avait vraiment adoré ma personnalité, du coup emballé-pesé et me voilà avec plusieurs semaines de congé accordées par le directeur de l'école!
Je tournais des journées de douze heures et le soir je devais encore réviser les cours que mon voisin ramenait pour que je n'accumule pas de retard scolaire. Mais j'étais trop heureux !!

 

VV : Quels sont les films, pièces de théâtre et acteurs dont tu te sens proche ?

AF : J'ai une grosse préférence pour les films de gangsters assez crus et réalistes et j'aime aussi les bons films d'horreur même si c'est dur d'en trouver de très bons.
J'apprécie Roschdy Zem avec des personnages qui lui vont trop bien, il a cette intelligence de savoir choisir ses rôles et il les joue avec beaucoup de naturel!
J'aime bien Tahar Rahim et son interprétation. Tu sens vraiment qu'il sait tout jouer, il y a une réelle sensibilité dans son jeu... C'est vraiment, avec Leonardo DiCaprio, celui qui me fascine dans sa manière de jouer.

Et j'apprécie aussi Alain Figlarz! Quel parcours dans le milieu du cinéma ! C'est un frenchie qui a réussi à s'imposer aux USA comme chorégraphe de scènes de combat et ce n'est pas donné à n'importe qui ça... Il a travaillé dans des toutes grosses productions américaines comme "Jason Bourne", "Transporteur", "Taken"...et encore plein d'autres ! Puis il est devenu acteur avec des rôles qui lui vont comme un gant. Pour avoir eu la chance de tourner avec lui, c'est un gars qui est simple, accessible et vrai et j'ai beaucoup de respect pour ces valeurs là chez un homme.

Amine Faradarim_acteur_belge

 

VV : En tant qu’acteur comme en tant qu’homme, quelles sont les causes et les valeurs que tu défends ?

AF : J’ai toujours défendu la diversité et les différences, qu’elles soient sexuelles, philosophiques, ethniques ou linguistiques ainsi que l’égalité femme/homme…
La défense du droit animal est aussi très importante pour moi !
Et je suis admiratif de nos plus jeunes qui se préoccupent du climat au point de sortir par milliers chaque semaine... Ils m'impressionnent vraiment !

 

VV : Tu es doté d’une apparence physique qui me fait un peu penser à l’acteur américain Shemar Moore. En quoi est-ce un avantage, en quoi est-ce un handicap dans le choix de tes rôles et dans ta vie ?

AF : Dans ce milieu, chaque physique a sa place, c'est ça qui est génial ! Maintenant j'ai un physique qui peut vite susciter les clichés et j'évite de tomber là-dedans...
Je cherche à mettre mon jeu plus en avant que mon physique parce que c'est comme ça qu'on peut perdurer et traverser les années. Le jeu se bonifie avec le temps, le physique on verra

Amine Faradarim acteur belge

 

VV : As-tu une philosophie de vie propre à toi ?

AF : « Nothing is impossible » et « The sky is the limit », ce sont vraiment les philosophies qui m’accompagnent et que je me répète chaque matin.

 

VV : Enfin, pour conclure, quels sont les rêves et projets que tu souhaites accomplir à moyen-terme ?

AF : A moyen-terme, j’aimerais concrétiser des rôles importants dans deux grosses productions cinéma et TV! J'attends des retours donc je croise les doigts...
En parallèle, je produis ma mini web-série dont on a tourné le teaser et dont le tournage est prévu pour mai avec une sortie programmée pour le 31 octobre.

VV : En te remerciant….

Tout le plaisir était pour moi

Virginie Vanos © Marc Naesen
Virginie Vanos © Marc Naesen

 

Une rencontre signée Virginie Vanos

(Re) découvrez l’interview de Virginie Vanos qui nous parle de son dernier roman Anna Plurielle

UNE JOURNÉE CHEZ LES MARTIN - sitcom

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

trublion 16/05/2019 10:00

On ne doit pas s ennuyer !
Bonne journée Bernie

Bernie 16/05/2019 11:29

absolument