Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Ponts du printemps : est-ce encore un bon plan voyage ?

Cette année compte 5 week-ends à rallonge entre le 22 avril et le 10 juin. Un calendrier favorable pour les amateurs de longs week-ends ou encore ceux qui souhaitent prévoir des vacances. En effet, le début du mois de mai permet de doubler la mise en termes de congés : en posant 4 jours, les Français bénéficient de 9 jours de vacances ou de 16 jours en en posant 8 ! Mais ces jours fériés continuent-ils à séduire autant les Français ?  Entre le prix des billets et les perturbations de vols, est-ce vraiment le meilleur moment pour partir ? Quelles sont les destinations les plus plébiscitées ? Explications avec la récente étude* d'Air Indemnité, leader français de l'indemnisation des passagers aériens, et de Liligo.com, 1er moteur de recherche français spécialisé dans le voyage.

immeuble Telefonica sur la Gran Via de Madrid

 

Ponts du printemps : est-ce encore un bon plan voyage ?

Partir pendant les ponts : une tendance à la baisse

Premier constat de cette étude croisée : même si les intentions de départ sont presque égales pendant les ponts qu'en dehors des ponts (438 846 consultations pendant les ponts contre 460 280 consultations pour le reste de la période depuis le 1er janvier 2019), les différents week-ends et ponts à rallonge suscitent cette année 30% de consultations en moins par rapport à 2018.

« Même si ces jours fériés permettent à certains Français de profiter de longues vacances, les autres week-ends de l'année connaissent de plus en plus de succès. Les Français ressentent le besoin de déconnecter bien avant avril et préfèrent partir en voyage même si le week-end est court et ne bénéficie pas d'un jour férié. » déclare Guillaume Rostand, Directeur Marketing et porte-parole de Liligo.com.

En termes de popularité, le week-end de Pâques, suivi de celui du 1er mai, sont les plus plébiscités par les Français bien qu'étant les plus chers, avec respectivement un panier moyen du billet d'avion à 465 euros et 320 euros.

« Si le week-end du 1er mai est autant prisé, c'est parce qu'il permet, en posant 8 jours de congés ou de RTT autour des 1ers et 8 mai, de profiter de 15 jours de vacances. Celui qui fait le moins d'émules est le week-end de la Pentecôte, il reste cependant le plus intéressant en termes de budget. » analyse Guillaume Rostand.

 

Ponts du printemps : période mouvementée dans l'aérien

Du côté des perturbations de vols, l'étude nous révèle que les week-ends des 1ers et 8 mai sont ceux qui connaissent le plus fort taux de sinistralité (annulations et retards supérieurs à 2 heures à l'arrivée) : en 2018, ils frôlaient respectivement 3,5% et 10% !

A l'inverse, le week-end de la Pentecôte, qui est donc financièrement le plus avantageux (prix moyen du vol de 193 euros), s'avère également le moins perturbé par les retards et annulations de vols en affichant un taux de sinistralité de 1,91%.

 

« Ce taux de sinistralité élevé s'explique par les nombreuses grèves dans le secteur aérien l'année dernière à cette période, notamment celles de la compagnie Air France. Ces grèves ont principalement impacté le week-end du 8 mai, car si l'on exclut la compagnie Air France, le taux de sinistralité sur ce week-end redescend à 4,63%. Mais grèves ou non, de manière générale ce week-end était clairement le plus touché par des retards et annulations de vols au printemps 2018 » précise Anne-Laure Hery, Directrice Marketing et Porte-parole d'Air Indemnité.

 

Sardaigne et Milan : meilleur compromis prix / ponctualité

Si Madrid reste une destination très abordable pendant les ponts du printemps, elle se hisse cependant en deuxième position des destinations les plus sinistrées dans le classement des destinations les moins chères. Pour quasiment le même prix, mieux vaut donc privilégier Dubrovnik qui connaît moins d'annulations de vols.

Sardaigne et Milanmeilleur compromis prix ponctualité

A l'exception de Bologne, certaines régions italiennes, telles que Milan ou la Sardaigne offrent le meilleur compromis prix / perturbations de vols. Avec un prix moyen de 55 euros et ne souffrant d'aucun retard ou annulation enregistrés, Cagliari est la destination la plus intéressante pour les voyageurs, qui auront l'assurance de profiter en plus du soleil à cette période.

 

Les 5 destinations populaires les plus sinistrées pendant les ponts

Assez logiquement, on constate une corrélation entre les destinations populaires et les taux de perturbations élevés qu'elles affichent.

« Barcelone est une destination très prisée des Français pendant le printemps. Mais la capitale espagnole, reste la plus avantageuse financièrement : un billet aller-retour vers Madrid permet une économie de plus de 80 euros en moyenne. », commente Guillaume Rostand.

5 destinations populaires les plus sinistrées pendant les ponts

« Les destinations internationales telles que New York, Tunis et Barcelone sont des destinations qui rencontrent un fort taux de perturbations sur l'année mais également sur les périodes de départs importants tels que les ponts du printemps. En termes de liaisons domestiques, Marseille est également très plébiscitée des voyageurs mais figure aussi parmi les liaisons domestiques les plus perturbées en 2018. Et, entre avril et juin l'année dernière, le taux de perturbations vers cette destination a quasiment doublé ! » précise Anne-Laure Hery.

 

Les destinations prisées par les Français

En 2019, les Français qui souhaitent profiter des longs week-ends ou des vacances qu'offrent les ponts plébiscitent davantage les destinations internationales telles que New York, Londres, Marrakech, Lisbonne ou encore Pointe-à-Pitre. Pour autant, l'étude dévoile que sur l'ensemble des cinq ponts prévus sur la période d'avril à juin 2019, 40% des voyages prévus auront lieu en France métropolitaine.

destinations prisées par les Français

 

*Prix et consultations observés sur liligo.fr depuis le 1er janvier 2019 pour un départ de France en avion en avril, mai et juin 2019 pendant les week-ends et ponts fériés.

*Analyse des données d'Air indemnité sur la période du 6 avril au 6 juin 2018 portant sur près de 20 000 vols au départ de la France

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chevrette13 30/06/2019 13:24

Bonjour
autrefois nous allions chaque automne faire une thalasso en Tunisie (prix dérisoire et soins de qualité), depuis les événements on a arrêté..
dommage
bon dimanche

Bernie 30/06/2019 17:18

ah oui , quel dommage

Sophie 20/04/2019 15:29

Après une expérience malheureuse pour Venise l'an dernier pour le pont de l'Ascension (grèves et problèmes techniques des avions Easyjet), cette année nous avons abandonné de partir lors de ces ponts et jours fériés. Tout est bien trop cher je trouve !! Franchement, les compagnies, les hôtels en profitent un max.

Bernie 20/04/2019 22:54

Tu confirmes que les ponts sont de moins ne moins un bon plan