Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Exposition Michel AUDIARD à Saulieu sculptures monumentales

La ville de Saulieu invite Michel AUDIARD et ses Z’animaux Musiciens et autres Z’animaux dans 4 lieux d’exposition : Musée François Pompon (15 mai au 30 septembre), Musée à ciel ouvert Ville de Saulieu (1er mai au 30 novembre), Relais & Châteaux Bernard Loiseau (15 avril au 30 novembre), CAPS Bar (1er mai au 30 novembre).

exposition Michel AUDIARD saulieu

 

La ville de Saulieu invite Michel AUDIARD

Saulieu, petite ville de 2564 habitants aux portes de Morvan, est depuis  toujours une étape appréciée, à mi-distance entre Paris et Lyon, sur la très belle Nationale 6 historique rebaptisée D906.

Sa réputation gastronomique et culturelle, tient au talent de quelques hommes qui se sont hissés au plus haut niveau de leur art. François Pompon, Alexandre Dumaine et Bernard Loiseau, ont fait de Saulieu, un symbole  d'excellence, par-delà les frontières.

Nichée sur les contreforts du Morvan, la capitale du Sapin de Noël cache bien des secrets qui surprennent le visiteur.

Ne vous fiez pas à la dimension de la ville ou du Musée,  allez au-delà des apparences et vous découvrirez pourquoi les plus fins palais et les plus grands artistes animaliers se donnent rendez-vous à Saulieu.

Ici, ils sont convoités et admirés, par un public d'amateurs, au sens latin du terme, c'est-à-dire, ceux qui aiment.

Dans ce parcours initiatique des sens, le Relais Bernard Loiseau constitue une expérience à part entière qui va bien au-delà de l'excellence de sa table. C'est un lieu unique empreint d'authenticité, de chaleur, de savoir-vivre, d'histoire et d’art.

Le Musée François Pompon, vitrine de l'art moderne animalier en France et dans le monde vous ouvre sa remarquable collection intime de sculptures de l’enfant du pays. Vous découvrirez des œuvres originales de jeunesse de Pompon.

Saulieu, berceau de la haute gastronomie et de l’art animalier, met un point d’honneur à éveiller les papilles des gourmets et à offrir aux regards les œuvres des artistes animaliers les plus talentueux de notre siècle, à l’image de Michel AUDIARD.

La ville de Saulieu nous propose, dans les dédales des rues de la ville et au musée François Pompon, une mise scène singulière de la rencontre entre François Pompon et Michel AUDIARD.

 

4 Lieux d’exposition des œuvres de Michel AUDIARD

  • Musée François Pompon
  • Musée à ciel ouvert Ville de Saulieu
  • Relais & Châteaux Bernard Loiseau
  • CAPS Bar
exposition  Michel AUDIARD musee pompon

 

Michel AUDIARD

DU MINUSCULE AU GIGANTESQUE - LA QUÊTE DE L'UNIQUE

Sculpteur autodidacte, il créé sa fonderie de bronze à la cire perdue en 1978. Sa créativité l’ouvre sur des bijoux de quelques grammes aux sculptures de plusieurs tonnes, en passant par les meubles, stylos et statues. Rien n’échappe à cet artiste et tout prend vie entre ses mains. Dans les années 90, il s’amuse en réalisant des stylos sculptures faits de matériaux magiques (ivoire de mammouth, météorite, bois pétrifié …) qui feront le tour du monde. Plus de 70 chefs d’états ont leur « Audiard ».

Dans les années 2000, il réalise ses premiers « Passages ». Jeu de lumière et de matière mettant en valeur l’invisible à travers ses portraits découpés dans une feuille d’acier rouillée, la rouille étant la patine du fer, l’inexorable lien au temps.

Créateur prolixe, plus de 2000 passages ont vu le jour. De nombreuses expositions lui sont consacrées, récompensant son travail et qui font aujourd’hui sa renommée internationale.

Puis en 2011, le portail des Z’Animaux Musiciens, œuvre commune avec Pascal Nègre, prend vie. La découverte de la couleur dans son travail est pour lui son carré Noir de Malevitch. Rien ne sera plus pareil, tout son travail sera « couleur ».

Hiver 2013, ses Z’animaux Musiciens sont couronnés de succès et s’exposent au Palais Garnier à Paris.

Ses dernières créations, un monumental rhinocéros de 4,20m de long et un « Ours, hommage à Pompon » reflètent une fois encore l’éclectisme de l’artiste avec une nouvelle orientation vers la sculpture en résine polyester.

exposition  Michel AUDIARD musee pompon

 

Michel Audiard, lui, pas l’autre…

Drôle de présentation, car celui que l’on présente ici, c’est un sculpteur - créateur de bijoux, de quelques grammes à des sculptures monumentales de plusieurs tonnes, en passant par meubles, stylos…

80 000 œuvres en 50 ans ! Des pièces uniques en bronze, argent et or.

Des œuvres dispersées à travers le monde : Chine, Etats-Unis, Japon, Russie, Oman…

Une singularité esthétique de l’oeuvre de Michel Audiard, une belle histoire pour chaque pièce unique, une découverte à chaque création, une émotion à partager.

La Fonderie a eu le prestigieux label « Entreprise du Patrimoine Vivant », marque de reconnaissance de l’Etat, qui a pour but de distinguer les entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.

Il a obtenu le Prix François Pompon en 2018, pour son oeuvre « Hommage à Pompon ».

Michel Audiard est Chevalier des Arts et des Lettres depuis 2008.

 

Les Z’Animaux Musiciens

L’HISTOIRE DE LA CRÉATION

Les Z’Animaux Musiciens sont le travail d’une année de collaboration entre l’artiste Michel Audiard et l’ancien président – directeur général d’Universal Music France, Pascal Nègre.

Au début de l’histoire, ces Z’Animaux sont une commande de Pascal Nègre pour sa propriété tourangelle. Il souhaite avoir des animaux musiciens au nombre de 61 représentant son année de naissance.

Ces Z’Animaux Musiciens constituent ainsi un orchestre symphonique mozartien.

De plus, chacun des animaux représentés sont ceux existant dans sa propriété, comme son Golden Retriever nommé Scarface (n°60), son âne nommé Tarzan (n°34) ou encore son cheval nommé Novak (n°33).

Toute l’année, Michel Audiard a donc proposé des croquis que Pascal Nègre a validés en choisissant la couleur de chaque animal.

Ensuite dans son atelier de Rochecorbon, Michel Audiard est passé à la création : du dessin papier à l’ordinateur, à la découpe au laser dans des plaques d’inox laquées d’une résine époxy au four.

Michel AUDIARD z animaux

 

François POMPON

François Pompon, né à Saulieu en Bourgogne d’un père menuisier-ébéniste et d’une mère couturière, devient à l’âge de 15 ans apprenti tailleur de pierre chez un marbrier de Dijon où il apprend les rudiments de la sculpture, tout en suivant, le soir, les cours de l’Ecole des Beaux-Arts.

A Paris, François Pompon entre à l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs et devient l’élève du sculpteur animalier Pierre-Louis Rouillard, ce qui sera pour lui une source d’inspiration, Il expose ses premières oeuvres, des bustes, au Salon des portraits de 1879. En 1882, il épouse Berthe Velain, une couturière. Sa première pièce de grande taille, « Cosette portant un seau » attire l’attention du jury du Salon.

Durant une grande partie de sa vie François Pompon exerce l’activité de praticien pour le compte d’autres sculpteurs : Jean Auguste Dampt en 1885, Antonin Mercié en 1888, Alexandre Falguière en 1890, Auguste Rodin (dont il devient chef d’atelier) de 1890 à 1895, Camille Claudel et de René Saint-Marceaux jusqu’en 1914.

Pour ses œuvres personnelles, François Pompon opte définitivement en 1905 pour la simplification des formes. Il lisse les surfaces et retire toute fioriture de ses œuvres animalières.

François Pompon doit attendre 1919 pour gagner la notoriété en vendant une « Tourterelle » en pierre taillée au Musée du Luxembourg, et surtout 1922 où il présente au Salon « L’Ours blanc » en plâtre.

Ses réalisations, inspirées de l’art égyptien et chinois et caractérisées par une volonté de synthèse, font entrer la sculpture animalière dans l’ère de la modernité.

Mort sans enfant. François Pompon lègue près de 3000 oeuvres à l’Etat, que l’on peut voir au Musée François Pompon de Saulieu, Musée des Beaux Art de Dijon, Musée d’Orsay et Muséum d’histoire naturelle à Paris.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article