Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

La galerie DEUX6 présente la toute première exposition parisienne dédiée au Brexit !

La galerie DEUX6 a sélectionné sept artistes, et leur a donné carte blanche pour présenter le Brexit comme vous ne l’avez jamais vu. Comment les artistes voient-ils l’actualité britannique ? Entre emblèmes et humour, tous proposent des œuvres plus que jamais contemporaines qui sauront, à coup sûr, vous toucher. A Brexit Story, une exposition à la galerie DEUX6, du 23 mai au 22 juin.

a brexit story

 

A Brexit Story 

Sept artistes différents, sept modes d’expression, sept regards sur le monde

Sept artistes différents, c’est six modes d’expression et six regards sur le monde : photographie, hyperréalisme, street art, pop art et œuvres résinées donneront à cette exposition tout son relief ! A Brexit Story c’est l’occasion de montrer toute la diversité de la création humaine puisque chacun des artistes exprime un regard singulier par le biais de sa production.

La création se nourrit toujours nécessairement de l’actualité et de la société dans la mesure où ce sont des cadres qui influencent chacun d’entre nous… Et les artistes aussi !

A Brexit Story, c’est la nouvelle exposition de la galerie DEUX6 ! Celle  qui détonne et réunit 7 artistes différents les uns des autres.

L’un est photographe, l’autre peintre, street artiste ou encore dessinateur…

Ils ont accepté de participer à cette exposition collective dans le but de relever un défi : celui de créer sur le thème du Brexit.

L’actualité qui a fait la une des journaux (et continue de la faire) a  inspiré les six artistes suffisamment pour qu’ils vous en donnent leur  vision !

Et pour cause, aucun de nous n’a pu passer à côté.

Les artistes  sont en permanence influencés par les actualités et bouleversements
sociaux ; cette fois, ils le prouvent.

Il y a autant de manière  d’exprimer par le biais de l’art qu’il existe de manières de penser :
une infinité ! C’est ce que prouve cette belle exposition à venir, où un thème a donné lieu à plus d’une vingtaine d’œuvres. Photographie, peinture, street art, hyperréalisme, dessin…

Chaque artiste, à sa manière et avec son médium propre, a exprimé des  sentiments plus que jamais actuels, à la fois personnels et incarnés en  chacun en cette période de changements.

 

Les Sept Artistes

Tomadee

Thomas Chedeville est né en 1979 à Paris. Il est artiste, graphiste et illustrateur. Il est surtout l’artiste résident de la galerie DEUX6 ! Son atelier de création est au sous-sol de l’espace principal, et il aurait été inimaginable de proposer une exposition thématique collective sans que le street artiste soit de la partie !

Entre collages, dessins et peinture Tomadee (son nom d’artiste urbain) brouille les frontières et questionne leur sens. Chacune de ses œuvres est une composition unique agencée autour d’un élément fort – souvent un personnage dessiné.

Thomas Chedeville s’est déjà vu consacré deux expositions monographiques à la galerie Deux6, en 2017 et 2018. « Indociles » puis « Dreamers » ont toutes deux été couronnées de succès. Depuis l’ouverture de la galerie, il a mené à bien plusieurs projets en collaboration avec les artistes qui se sont succédé. Son style se reconnaît à son caractère provocateur, audacieux et coloré.

Son travail urbain est visible dans les rues de Paris, mais également à New-York, en Espagne, en Italie…

 

Francisco Rangel

Francisco Rangel est un artiste mexicain né en 1971. Architecte de métier, il a tourné le dos aux édifices pour se consacrer entièrement à la peinture. Après avoir étudié sous l’égide de Santiago Carbonell, il a quitté le Mexique en 2000 pour l’Espagne.

Là, il obtient en 2002 une maîtrise de la théorie et de la pratique des Arts Plastique Contemporains à l’Université de Complutence, Madrid. De 2002 à 2004, il a bénéficié d’une bourse d’étude de la Fondation Arauco, à Chinchon (Espagne), sous la direction de Maître Guillermo Munoz Vera.

Son travail a été exposé au Mexique, en Italie, en Espagne, en France et à Londres.

Depuis l’annonce du Brexit Francisco, qui vit à Paris, a suspendu ses expositions britanniques et importé ses œuvres en France. Il est particulièrement sensible au détachement de l’Union Européenne par l’Angleterre. Son traitement hyperréaliste du monde lui permet de se jouer des décalages entre les symboles et la réalité. Les œuvres exposées pour A brexit story sont à la fois empathiques et humoristiques, notamment quand l’artiste représente la Reine d’Angleterre nue, blasphème parmi les blasphèmes pour les anglais !

 

Boudro

Boudro est né à Sept-Iles, Québec.

L’artiste, passionné de New-York, met en lumière les emblèmes et symboles américains ou anglais. Son style très pop donne une dynamique à ses oeuvres, dans lesquelles chacun retrouve toujours un élément connu. Taxis jaunes, héros de comics, statue de la liberté, icônes telles que Monroe ou Hepburn… Avec Boudro, les symboles culturels deviennent des pans artistiques.

Le style bande dessinée et les aplats colorés plongent le spectateur dans un monde enfantin, qui ne manque pourtant pas de rendre compte des aspects variés des métropoles : aux symboles attrayants répondent le rythme effréné de la vie citadine, la foule, le stress…

Être ludique sans être futile, là est tout le pari de Boudro.

Pour A Brexit Story, Boudro propose des pièces sur bois dans des formes originales : des timbres ! Ce sont les symboles d’une relation à distance, comme celle qui va grandir entre l’Europe et l’Angleterre…

 

Maxime Hibon

Ancien publicitaire reconverti en photographe, Maxime Hibon est un amoureux de Paris. Après avoir réalisé des campagnes de publicité internationales, il a choisi des privilégier les images. Celles d’un Paris touristique, mais aussi celles de Paris comme lieu de vie. Son travail accorde une importance majeure aux reflets offerts par l’eau ou les vitrines ; en renvoyant son image, la ville se dote d’une identité nouvelle.

Depuis six ans Maxime est exposé dans les foires, les galeries, les salons en Europe et aux Etats-Unis. Il vient de réaliser un ouvrage pour la gendarmerie nationale, édité déjà à plus de 26 000 exemplaires.

Pour l’exposition collective A Brexit Story Maxime Hibon déplace son attention toute parisienne de l’autre côté de la Manche !

 

Julie Quintard

Née à Niort en 1979, Julie Quintard a été diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts de Poitiers en 2003. Devenue depuis monteuse pour le cinéma, elle mène également une carrière d’illustratrice. Celle qui a vécu à Londres durant trois ans accumule les projets : audovisuel, livre pour enfant, affiche de spectacle, expositions personnelles et collectives…

Lors de son solo show à la galerie DEUX6, Julie Quintard avait montré son amour des techniques peu usuelles. Son travail était constitué d’impressions numériques sur plaques de bois recouvertes de résine époxy. Les images de l’artiste sont toujours poétiques et parfois loufoques. Elles rappellent l’importance de cultiver l’imaginaire et l’insouciance…

 

Jules Viera

Jeune artiste parisien, Jules Viera est un créateur. Il transforme la matière en mode d’expression et les objets déjà utilisés en discours. Le bois, le cuivre, la résine, le papier sont au nombre de ses matériaux, qu’il déploie sans limite. Tantôt avec le souci d’être un « témoin de son époque », tantôt avec la volonté de questionner le monde, Jules invente des formes et raconte des histoires.

Dans l’esprit d’une translittération, il mêle les influences des chefs d’oeuvres de l’histoire de l’art à celles de la poésie.

Jules Viera aime exporter son travail dans les rues des villes qu’il visite : Paris, Berlin, Amsterdam, Bangkok…

Après plusieurs expositions collectives à Paris et une exposition monographique à la galerie DEUX6, l’artiste a pensé une oeuvre spécialement pour A Brexit Story. Les billets de banque américains qu’il a déjà exposés vont être réinterprétés, en livres…

 

CBTH

Né en 1979, CBTH dessine depuis toujours. En 2002, il a obtenu un diplôme d’art graphique à l’Académie de la Grande Chaumière. Depuis, il a été successivement graphiste, illustrateur, directeur artistique dans la publicité, designer et coloriste pour une maison de papier peint d’art, décorateur de théâtre et retoucheur de photographies.

Le point commun de toutes ces expériences professionnelles, c’est l’image. Qu’il s’agisse de la créer, de la contraster, de l’agencer ou de la mettre en valeur, CBTH a fait ses preuves. Aujourd’hui c’est en son nom, ou presque, qu’il souhaite présenter un travail qu’il ne doit qu’à lui-même, résolument artistique.

Après s’être essayé au modelage et à la peinture à l’huile il a trouvé le point d’orgue de son expression personnelle dans l’aquarelle, l’encre et la craie. Ces matériaux lui permettent d’osciller entre un caractère vaporeux et un autre, plus dur et franc.

De l’abstraction à la figuration, en passant par la suggestion de formes, CBTH propose un style audacieux et captivant. Ses oeuvres sont autant de transcriptions plastiques de ses propres rêves et visions.

 

Informations pratiques

Exposition « Brexit Story 

A la galerie DEUX6, du 23 mai au 22 juin.

Du mardi au samedi de 11h à 19h et les jeudis soir jusque 21h.

66, avenue de la Bourdonnais
75007 – Paris

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

missfujii. 30/04/2019 18:59

Pas toujours facile d'illustrer la complexité de l’identité anglo-saxonne, mais apparament tout ces artistes s'en sortent bien

Bernie 02/05/2019 12:43

C'est un angle très intéressant

London Caller 30/04/2019 14:08

Oh how come no one makes this into a film?
It will be a good selling comedy!

Bernie 02/05/2019 18:09

There is already a film about that.

trublion 30/04/2019 09:11

on a bien remarqué que les artistes aimaient donner leur avis sur tout !
Mais l' art n' est pas la clef des problèmes !
Bonne journée Bernie

Bernie 02/05/2019 12:45

Et ils ont bien raison de donner leur avis