Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

La Maison des Cimes, une expérimentation d'innovation sociale en territoire rural à l’Hospitalet-près-l’Andorre (09)

Mercredi 27 février dernier, une cinquantaine de personnes s'est retrouvée à l'Hospitalet-près-l'Andorre, en Ariège, sur l'invitation du maire Arnaud Diaz, afin de faire un point d'étape du projet d'innovation sociale inédit : la Maison des Cimes. Dès le mois de novembre 2018 les travaux ont démarré pour remettre en état la bâtisse, située au cœur du village, qui accueillera, à la rentrée 2019, 6 mamans et leurs 9 enfants. 
 

Maison-Cimes-21022019

La Maison des Cimes

La Montagne nous fait grandir !

Dès le mois de novembre les travaux ont démarré pour remettre en état la bâtisse qui deviendra à l’été 2019 la Maison des Cimes, au cœur du village de l'Hospitalet-près-l'Andorre, en Ariège. Un gros chantier de rénovation qui va se poursuivre encore durant quelques mois avant d’accueillir pour la rentrée 2019 6 mamans et leurs 9 enfants.

Arnaud Diaz, Maire de l'Hospitalet-près-l'Andorre et Président de l'Association Que la Montagne est Rebelle qui a défendu et porté le projet, aux côtés de l’association France Horizon et de nombreux acteurs locaux mobilisés, personnels de l’école, parents d'élèves, citoyens, techniciens, élus, sont fiers de présenter pour la première fois le projet « La Montagne nous fait grandir ! », avec en guise de première initiative La Maison des Cimes, exemple inédit d'innovation sociale en territoire rural. La livraison est prévue pour juin prochain avec une ouverture en septembre 2019.

La Maison des Cimes, un établissement 3 en 1 pour accueillir les familles monoparentales

Le taux des femmes vivant seules avec leurs enfants sous le seuil de pauvreté s’élevait à 32% entre 2010 et 2015, en Ariège. Dans le dernier Plan Départemental d’Actions pour le Logement des Personnes Défavorisées (PDALPD), 3 leviers ont été identifiés : faciliter l’accès au logement autonome des personnes, créer des modes d’habitat adaptés aux publics et, encourager les résidences sociales pour une population accumulant des difficultés économiques, sociales et psychologiques.

Menée avec l'accord de la Direction Générale de la Cohésion Sociale, la Maison des Cimes est une réponse citoyenne qui répond à 3 enjeux forts, être à la fois :

  • un établissement social d'insertion, lieu d'accueil de femmes avec enfants favorisant l'autonomie,
  • une nouvelle offre de service social permettant de répondre à la désertification des territoires ruraux,
  • un lieu de vie, porteur de développement local et d'animation au service des collectivités territoriales, fédérateur de lien social.

 

Située en pleine zone de montagne, au coeur du village de l’Hospitalet-près-l'Andorre, à proximité de l'école, de l'ALAE et de la bibliothèque, la Maison des Cimes sera à la fois une structure d’accueil temporaire pour les femmes isolées, en difficulté, avec enfant(s), et de développement rural. Le projet, qui sera expérimenté durant 3 ans, a été conçu pour accueillir 15 résidents soit 6 mères en situation de monoparentalité au sein de 6 appartements, pour une période allant de 12 à 24 mois.

L’accompagnement sera réalisé à la fois selon une approche individuelle et collective, tenant compte de l’histoire personnelle de chacune, avec beaucoup de bienveillance, et s’axant sur la recomposition de soi, leur permettant ainsi de s’inscrire dans un parcours d’insertion.

« Il s’agit de proposer aux résidentes un lieu d’accueil sécurisant où elles pourront faire une pause dans leur parcours et trouver un soutien à leur parentalité, avec une aide apportée à la gestion de leur budget, l'intendance, les dossiers administratifs, la planification des rendez-vous, la recherche d'activités ou de formations adaptées... La Maison des Cimes se veut être un lieu pour se re-composer, se re-constuire et se ré-autonomiser. Un bel exemple qui montre que la Montagne nous fait grandir ! » explique Arnaud Diaz, Maire de l’Hospitalet-près-l’Andorre.

 

Redynamiser le territoire rural

La Maison des Cimes emploiera 2 personnes, à savoir 1 éducateur spécialisé et 1 coordinateur territorial représentant 1.7 ETP, ainsi que 0.10 ETP de direction établissement et 0.15 ETP de comptabilité.

« Notre initiative est gagnante pour toutes les parties prenantes : en offrant un cadre de vie agréable à ces mamans qui travailleront à leur réinsertion, nous luttons contre la désertification de notre commune et oeuvrons au développement économique de notre territoire, avec la rénovation du patrimoine local et par le maintien de services de qualité, entre autres d’un Réseau Pédagogique Intercommunal et d’infrastructures périscolaires avec 11 emplois directement induits par le projet. »

Le travail saisonnier représente une dynamique temporaire idéale pour travailler l’autonomisation de ces personnes par l’emploi. La saison hivernale, de novembre à avril, sur les sites d’Ax-les-Thermes, Ascou/Bonascres et Beille, offre des emplois en restauration ou à l’accueil des touristes.

L’équipe de France Horizon agira au quotidien en interaction avec les acteurs et dynamiques territoriales pour construire et développer un réseau partenarial d’acteurs afin de faciliter l’orientation et la mise en relation des allocataires avec, notamment, les services publics (Pôle Emploi, Caf,…) ; connaître l’environnement social et culturel des familles résidentes ; favoriser l’accès aux ressources du territoire ; et impulser des projets individuels.

Les services proposés permettront de créer de nouvelles passerelles entre les acteurs du territoire avec des pratiques nourries de bon sens, de fluidité et de réponses adaptées aux réalités économiques afin de pallier les carences en matière d’insertion professionnelle.

Le bâtiment de 380 m² se composera de 6 logements : un T1 bis, trois T2, deux T3 et sera mis à disposition de France Horizon - gestionnaire, contre 1 € symbolique.

L’un des appartements est accessible aux personnes à mobilité réduite, ainsi l’accueil d’un adulte ou d’un enfant en situation de handicap est possible.

Il comprendra également des locaux collectifs qui permettront d’organiser la vie sociale de la maison.

Montant de l’investissement des travaux : 654 862 €

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guyenne 05/03/2019 14:26

Je découvre là une belle action en espérant que les femmes et enfants qui seront accueillis en ce bel endroit seront reconnaissants pour ce que la communauté fait pour eux. C'est la déresponsabilisation des individus qui fait que de plus de mères se retrouvent seules à élever leurs progénitures la conjoncture défavorable accentuant les choses.
Bonne fin de journée !

Bernie 05/03/2019 18:03

Il n'y a aucune raison qu'elles ne le soient pas.

trublion 05/03/2019 06:47

je ne vois que des points positifs à cette initiative !

Bernie 05/03/2019 18:15

Moi aussi.