Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Toulouse Métropole : de nouvelles implantations et une croissance continue sur la destination

L’Agence d’Attractivité de Toulouse Métropole  œuvrant sur les différents métiers : Office de Tourisme, Invest In Toulouse, Convention Bureau et Bureau des Tournages, avec le marketing territorial comme fil conducteur, s’est fortement engagée tout au long de 2018 en faveur de la promotion de la destination Toulouse. En a résulté un bilan positif se traduisant par l’implantation de nouvelles entreprises, l’accueil de manifestations nationales et internationales, la venue de visiteurs dans le cadre d’événements culturels de grande envergure, la pérennisation et le lancement de partenariats avec différents acteurs locaux autour de projets sur le long terme. La promotion de la Ville rose a permis de consolider les performances de 2018, après une année 2017 record. Enfin, la 2ème édition de la campagne « Toulouse a tout », déjà plébiscitée par 85% des Français, a franchi les frontières avec une diffusion dans trois pays cibles : Espagne, Grande-Bretagne et Allemagne.

Toulouse VAE©Ville de Toulouse P
Toulouse VAE©Ville de Toulouse

 

Agence d'Attractivité de Toulouse Métropole : Bilan 2018

INVEST IN TOULOUSE : 29 projets d’implantation pour 557 emplois

29 projets d’implantation (vs 16 en 2017) représentant 557 emplois (vs 335 en 2017) ont été accompagnés par Invest in Toulouse en 2018. La majorité des entreprises accompagnées par Invest in Toulouse est issue des secteurs de la recherche & développement et de l’ingénierie.

Des entreprises novatrices et pionnières dans les secteurs Numérique, CosmeTech, MedTech, Transports du futur, New Space, Intelligence Artificielle… ont été séduites par l’argumentaire de l’Agence d’Attractivité.

Un choix conforté par un environnement toulousain dynamique composé de grands groupes (Thalès, Continental, Airbus, Actia, Siemens, Safran…) avec lesquels l’Agence d’Attractivité collabore, afin de prospecter des entreprises en cohérence avec les besoins du territoire.

L’année 2018 a, par exemple, été marquée par l’arrivée de la start-up américaine Corpometrics, spécialisée dans le suivi de l’évolution corporelle, mais aussi de Green Spot, une start-up néo-zélandaise qui transforme les déchets de fruits et légumes en farines sans gluten.

La société indienne Neewee (bureau commercial et déploiement sur sites industriels), spécialisée dans l’optimisation des processus de production par des algorithmes basés sur l'apprentissage automatique, a aussi fait le choix de la Ville rose, ainsi qu’Exotrail, la start-up parisienne spécialisée dans la propulsion électrique de mini-satellites. Ces entreprises ont été accompagnées, tout au long de leur installation, par les équipes d’Invest in Toulouse.

En 2018, les visites de prospects sur Toulouse ont doublé et le taux de transformation a atteint près de 50%. Les salons professionnels (Toulouse Space Show, ESOF, IoT Valley Innovation Day…) ont, en outre, été une occasion importante pour les équipes d’Invest in Toulouse de promouvoir la destination et de rencontrer de nouveaux prospects.

Sylvie Rouillon Valdiguié Vice-Présidente de l'Agence d'Attractivité, en charge des politiques touristiques
Sylvie Rouillon Valdiguié Vice-Présidente de l'Agence d'Attractivité, en charge des politiques touristiques ©Bernieshoot

Invest in Toulouse a ciblé l’international avec 29 missions de prospection et de promotion réalisées dans 14 pays (Allemagne, Canada, Espagne, France, Etats-Unis, Singapour, Danemark, Pays-Bas, Suisse, Royaume-Uni, Belgique, Maroc, Tunisie et Italie).

Parmi les entreprises qui ont choisi Toulouse en 2018, trois d’entre elles ont souhaité apporter leur témoignage durant la conférence de presse :

  • La start-up parisienne Exotrail
  • La start-up indienne Neewee
  • La start-up bérisilienne Green Spot

 

La start-up parisienne Exotrail a choisi Toulouse pour ouvrir son second bureau

Créée en 2015, Exotrail développe des solutions de propulsion électrique pour les nano et micro satellites (pesant d’une dizaine à quelque centaines de kilos), leur permettant de changer d’orbite. S’intégrant dans l’industrie du newspace, la start-up a réussi une levée de fonds de 3,5 millions d’euros qui lui a permis de développer ses projets et d’agrandir son équipe. Aujourd’hui l’entreprise emploie 20 personnes à Massy (siège social) et à Toulouse.

« Notre levée de fonds nous a permis de recruter de nouveaux talents et d’ouvrir un second bureau à Toulouse en 2018. Nous y concentrons le développement des outils d’analyse et de mission, au plus près des pôles de compétences, des laboratoires, des écoles, des universités et des entreprises partenaires. Le choix de la Ville rose a aussi été conforté par notre partenariat avec le laboratoire Laplace de l’Université Paul Sabatier. Notre investisseur, Irdi Soridec Gestion et nos clients potentiels se trouvent également ici.

Dans le cadre de notre installation, nous avons été accompagnés par l’équipe d’Invest in Toulouse pour la recherche de nos locaux et des mises en contact. Notre bureau s’intègre aujourd’hui à une pépinière, proche de la place Dupuy.

Actuellement, toujours en pleine dynamique de croissance, nous recherchons de nouveaux collaborateurs spécialisés dans le développement et l’architecture de logiciel, pour rejoindre notre équipe de Toulouse », indique David Henri, cofondateur et président d’Exotrail.

David Henri cofondateur et président d’Exotrail
David Henri cofondateur et président d’Exotrail ©Bernieshoot

 

Neewee incarne le futur des solutions industrielles 4.0

Neewee est une société indienne, alumni du Bizlab Bangalore, l’accélérateur aérospostial d’Airbus, qui développe des solutions d’intelligence artificielle pour les chaînes d’approvisionnement, notamment dans l’industrie aéronautique. Cette start-up créée en 2014 compte 18 salariés et a aujourd’hui des antennes aux Pays-Bas et en Allemagne. Installée à Toulouse depuis 2018, elle est au plus proche de l’écosystème industriel et des clients potentiels de Bodhee, sa solution innovante basée sur l’IoT et des outils analytiques de pointe.

« Les solutions industrielles 4.0 que nous avons développées nous ont permis de nous démarquer et d’être sélectionnés pour le programme Bizlab d’Airbus en 2016. Cela nous a ouvert beaucoup de portes et permis d’établir un contact très tôt avec les équipes de Invest in Toulouse, raconte Harsimrat Bhasin, co-fondateur et président de Neewee. La France, et surtout Toulouse, est une destination capitale pour une société comme la nôtre : les plus grands acteurs de l’industrie aéronautique et leurs chaînes de production sont ici. Nous avons pu en rencontrer rapidement un grand nombre grâce à Invest et établir des contacts intéressants, aussi bien avec des entreprises installées qu’avec les startups d’IoT Valley. Notre installation s’est déroulée sans problème, et nous sommes aujourd’hui au coeur de ce qui justifie notre activité. Notre développement est en bonne voie : nous recruterons 4 à 5 personnes d’ici la fin de l’année et avons de fortes ambitions pour le futur. »

Suyog Joshi
Suyog Joshi ©Bernieshoot

 

Green Spot Technologies propose des solutions éco-responsables à l’alimentation de demain

Ninna Granucci et Silas Villas-Boas sont les co-fondateurs de la société néo-zélandaise Green Spot Technologies, qui compte aujourd’hui 4 personnes. Ils ont posé leurs valises et les fondations de leur entreprise à Toulouse en 2018. Spécialisés dans les procédés de fermentation, ces deux chercheurs en biotechnologie ont développé une technique innovante et brevetée permettant de valoriser les déchets de fruits et légumes non utilisés par l’industrie agro-alimentaire, en les transformant en farines dotées d’excellentes qualités nutritionnelles, riches en fibres et en protéines.

Silas Villas-Boas Jean-Christophe Giesbert
©Bernieshoot

« L’idée de nous installer à Toulouse nous a été suggérée par Xavier Duportet, jeune chercheur français qui fait aujourd’hui partie de l’aventure Green Spot, raconte Ninna Granucci, co-fondatrice. Une visite préalable nous a permis de comprendre que tous les éléments étaient ici réunis pour une implantation réussie : un écosystème scientifique riche, les équipements du CRITT bio-industries, des productions agro-alimentaires et le soutien de Invest in Toulouse. Une levée de fonds réussie de 600 000 euros nous a confortés dans notre démarche. Invest in Toulouse nous a surtout permis d’élargir notre réseau et de rencontrer les bons interlocuteurs rapidement. Ils ont aussi accompagné notre installation personnelle : visas, logement, démarches administratives… Nous aimons notre nouvelle ville, qui offre des qualités de vie très appréciables et nous pouvons désormais nous consacrer sereinement à notre développement. Notre but avec Green Spot est de limiter le gaspillage en nous inscrivant dans une démarche responsable forte et de fabriquer des produits sains, nutritifs et durables. »

Silas Villas-Boas
Silas Villas-Boas ©Bernieshoot

 

Tourisme d’affaires conventions et congrès : des événements de grande notoriété

Toulouse, Cité européenne de la science

LEuroScience Open Forum (ESOF) s’est tenu du 9 au 14 juillet à Toulouse. Pour la 1ère fois en France, ce rassemblement international programmé durant 6 jours a rassemblé plus de 4 300 participants et 900 speakers en provenance de 93 pays.

Désignée « Cité européenne de la science », Toulouse a accueilli à cette occasion des événements à forts contenus et de très nombreux visiteurs, mobilisant de nombreux acteurs culturels, institutionnels et privés.

En parallèle du congrès ESOF, le festival Science in the City a proposé au grand public des activités gratuites pour découvrir les secrets de la science, les nouvelles technologies ou le fonctionnement du corps humain.

Toulouse a aussi accueilli la première édition de l’International Planetarium Society (IPS) du 1er au 5 juillet. Cet événement a été le point de rendez-vous de la communauté internationale des planétaristes : 2 256 experts (24% venant de France et 76% de l’étranger, dont 22% d’américains) se sont déplacés, pour découvrir les nouveaux spectacles et les dernières évolutions technologiques dans ce domaine.

Enfin, le FAB14+, la plus importante réunion internationale dédiée à la fabrication numérique et aux méthodes agiles de fabrication, s’est tenu à Toulouse du 16 au 22 juillet. Les 1 000 membres du réseau mondial des Fab Labs et leurs partenaires se sont réunis durant 5 jours au Centre des congrès Pierre Baudis. Le week-end d’ouverture au grand public, le FAB14 Festival a accueilli près de 15 000 personnes venues partager l’effervescence des Fab Labs.

Dominique Faure Vice-Présidente de l’Agence d’Attractivité, en charge du développement économique
Dominique Faure Vice-Présidente de l’Agence d’Attractivité, en charge du développement économique ©Bernieshoot

 

Toulouse, destination de choix pour les grands événements

Dans ce contexte porteur, le Convention Bureau a développé plusieurs axes de promotion sur le secteur de la Meeting Industry : travail avec les porteurs de projets, présence sur les grands salons internationaux, éductours, workshops, rendez-vous en one-to-one avec les agences événementielles et des entreprises (sales missions), visites de sites tels que La Halle de la Machine ou le chantier du MEETT en avant-première en exclusivité pour les partenaires du Convention Bureau…

L’année 2018 a également été marquée par le déploiement du site internet www.meetings-toulouse.fr  avec la mise en place d’un moteur de recherche pour accompagner les organisateurs et leur faciliter la ville, la création de nouveaux outils bilingues (ex : dossier de presse spécifique « Toulouse, destination d’excellence pour les grandes conférences et conventions internationales », plaquette « Toulouse, pôle innovant pour le tourisme d’affaires ») et un plan de communication intensifié au dernier trimestre 2018 autour du message « Laissez Toulouse vous inspirer ! ».

Ce travail de fond a permis de renforcer la visibilité de Toulouse : plus de 500 demandes de porteurs de projets ont été accompagnées par les équipes de l’Agence d’Attractivité, soit une augmentation de +10,5% par rapport à 2017.

Toulouse maintient ainsi son rang de 4ème ville de France1 pour l’accueil des manifestations professionnelles.

1 Classement ICCA 2017  

Vue sur Basilique Saint Sernin Toulouse ©Jourdenuit-Florian Calas
Vue sur Basilique Saint Sernin Toulouse ©Jourdenuit-Florian Calas

 

Annonce du MEETT

L’année 2018 a été marquée par le dévoilement du nom du futur parc des expositions et centre de conventions de Toulouse. Dénommé MEETT, il ouvrira ses portes en juin 2020.

Cette ouverture prochaine a été présentée par le Convention Bureau en partenariat avec le délégataire Toulouse événements /GL events à la communauté internationale du tourisme d’affaires sur le salon IBTM lors d’une soirée en novembre 2018.

Comprenant un centre de conventions de 15 000 m2, des halls d’exposition d’une surface totale de 40 000 m2 et une surface d’exposition extérieure de 25 000 m2, le MEETT proposera la troisième capacité d’accueil en France (hors Paris), après Lyon et Bordeaux.

 

Tourisme de loisirs : Toulouse conforte sa position de destination touristique

Au total 5,4 millions de visiteurs ont été accueillis dans la métropole toulousaine (+54 000 visiteurs sur 1 an). C’est aussi 1,9 millions d’entrées comptabilisées pour les différents sites (+ 4% par rapport à 2017, hors Basilique Saint Sernin) et 4,3 millions de nuitées marchandes (+ 6% par rapport à 2017).

  • L’année 2018 a été marquée par l’affirmation de Toulouse en tant que destination « City Break », avec l’accroissement du nombre de touristes étrangers : + 9 points2, correspondant à 41%* des touristes (par rapport à la dernière étude de clientèle de 2014). Les chiffres témoignent également du rajeunissement de la clientèle touristique avec la présence des 18-30 ans représentant ¼ des visiteurs (+ 7 points, soit 23%) et d’une satisfaction visiteurs en nette augmentation (+ 0,4 points soit une note de 8,6/10).

 

  • Du côté des hébergements3, le taux d’occupation dans l’hôtellerie reste stable (67,2%) après une excellente année 2017. Le chiffre d’affaires moyen par chambre disponible (RevPAR) a, de son côté, progressé de + 3% grâce à une forte hausse des prix moyens (soit 80,3€). La part du tourisme de loisirs dans l’hébergement s’est caractérisée par une augmentation de + 3 points de taux d’occupation sur les week-ends, et de plus de 20% de nuitées sur la période estivale (depuis 2016).

 

Ces chiffres s’inscrivent dans le cadre d’une offre hôtelière solide, avec une capacité d’accueil de 42 000 personnes.

Le Schéma Directeur du Développement de l’Hébergement Marchand (2018-2025) a été élaboré en 2018 en collaboration avec le service centralité & commerce de Toulouse Métropole. Ce schéma doit guider le développement de 1600 chambres d’ici 2025 (au plus près des grandes infrastructures telles que l’Aéroport de Toulouse Blagnac, le MEETT, le Pôle Gare, Toulouse Aerospace…), mais aussi la diversification de l’offre d’hébergements touristiques, en concertation avec les acteurs du tourisme.

 

  • Les manifestations culturelles et les sites touristiques4 restent toujours plébiscités avec 724 000 visiteurs pour la Basilique Saint-Sernin (nouveau système de comptage), 372 000 entrées (+1%) pour les Jacobins, 373 000 entrées pour la Cité de l’espace (-8% vs 2017 qui était une année exceptionnelle, avec cependant +15% par rapport à 2016, année de référence), 284 000 visiteurs pour le Muséum de Toulouse (-2%) et 272 000 entrées pour le musée Aeroscopia et Let’s Visit Airbus (+10%). Les atouts culturels de la Ville rose ont été aussi mis en lumière aux plans national et international avec le spectacle du Gardien du Temple conçu par la Compagnie La Machine. Il a réuni 900 000 spectateurs durant 4 jours. Autre nouveauté de taille : la Piste des Géants a ouvert  ses portes fin 2018. Ce site historique d’envergure et inédit rassemble 3 espaces à fort potentiel touristique et événementiel : La Halle de La Machine, L’Envol des Pionniers et Les Jardins de la Ligne.

 

  • L’aéroport de Toulouse Blagnac confirme sa 3ème place dans le classement des aéroports de province avec 9,6 millions de passagers accueillis. Pour la première fois de son histoire le trafic international (+7,1%) a dépassé les échanges nationaux (+ 0,7%) avec 4,8 millions de passagers. Le trafic low-cost a représenté, quant à lui, 42% du trafic total (+7%) avec 4 millions de passagers. Ces résultats positifs sont le fruit d’un développement d’offres de services au sein de l’aéroport ayant pour objectif de séduire les compagnies : zone de contrôle de sûreté unique, duty free de 1600 m2, nouvelle jetée d’embarquement/débarquement pour les low-cost, ouverture d’un hôtel 4* directement connecté à l’aéroport.
  • L’Office de Tourisme : des contenus enrichis et une stratégie 360° pour valoriser la destination.

Une réflexion globale autour des stratégies de promotion et de communication a été menée par l’Office de Tourisme, afin d’inventer de nouvelles actions tout en s’appuyant sur des partenariats forts. Ainsi, l’Office de Tourisme a développé de nouveaux formats de communication pour mettre en avant la destination :

- Création de partenariats promotionnels avec les grands opérateurs de transport, comme Easyjet (marché anglais, en collaboration avec le CRT Occitanie), Renfe-SNCF (plusieurs opérations dont une en collaboration avec le réseau Fnac Espagne) et Aer Lingus (promotion en Irlande avec Trevor Brenan).

- Ouverture d’un compte WeChat s’adressant au marché chinois (= un canal de promotion majeur), mais aussi l’utilisation de l’outil Facebook Live à l’occasion de reportages en direct afin de faire découvrir d’une manière originale la destination au public francophone, ainsi que l’accueil de collectifs d’influenceurs.

- Renouvellement des outils de communication (photographie, vidéos et création de contenus éditoriaux) afin de faire connaître Toulouse au plus grand nombre.

- Cofinancement et élaboration d’un « topoguide Toulouse Métropole à pied » qui propose 20 circuits de randonnée et des informations sur les points d’intérêts touristiques situés le long du parcours, en collaboration avec le Comité Départemental de Randonnée Pédestre de la Haute-Garonne (CDRP31).

- Lancement à la vente, en août 2018, d’un parcours « Toulouse en 10 lieux à ne pas manquer », disponible en 3 langues.

S’appuyant sur son offre touristique spécifique, l’ouverture de la Piste des Géants et le label « Cité Européenne de la Science 2018 », un éclairage particulier a été porté sur la spécificité de Toulouse comme LA destination de l’aventure et de l’exploration scientifique, notamment grâce à l’organisation de nouveaux événements à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris (du 8 au 10 juin) et à Barcelone (du 16 au 18 mars).

Enfin, des opérations conjointes ont été menées en collaboration avec les institutionnels locaux du tourisme (CRT Occitanie, CDT Haute-Garonne, aéroport de Toulouse-Blagnac). Dans ce cadre, ont été mis en place des opérations croisées de promotions sur Montpellier, un démarchage et un workshop au Canada, l’accueil de 43 agents de voyages parisiens spécialisés sur le marché chinois, un démarchage professionnel en Scandinavie…

 

2 Sources : Etude de clientèle Agence d’Attractivité / Office de Tourisme 2018

3 Sources : MKG Hospitality, CCIT, Agence d’attractivité et direction des finances de Toulouse Métropole, 2018 vs 2016 et MKG Hospitality, CCIT, Agence d’attractivité 2018 vs 2017

4 Source : baromètre touristique partagé 2018 vs 2017 (Agence d’Attractivité / Acteurs du tourisme)  

 

Bureau des tournages club des ambassadeurs

Toulouse, destination cinéma avec le Bureau des Tournages

En 2018, le Bureau des Tournages a accompagné 130 projets (vs 123 en 2017) qui ont représenté 309 jours de tournage (vs 269 en 2017). Les réalisations sont des longs métrages (Si demain ; 7 minutes ; Des cordes dans la gorge), des émissions TV (Un lieu, Une Histoire ; Echappées belles, Des racines et des ailes, Invitation au voyage…), des clips vidéo (Bigflo et Oli ; Berywam ; Fanel ; Foé…) et des spots publicitaires.

A l’occasion du spectacle du Gardien du Temple, le Bureau des Tournages s’est mobilisé pour couvrir cet événement de grande envergure, à travers le repérage des sites à proposer pour le parcours, la centralisation des demandes de tournage pour les différents médias, l’accueil des équipes, la gestion des bénévoles…

Enfin, pour mettre en valeur l’offre et attirer des réalisateurs à Toulouse, ses équipes ont été présentes sur de nombreux salons, comme le salon des tournages à Paris et les festivals de séries de Luchon et de la Rochelle. Dans ce cadre, des outils de communication ciblés ont été développés : brochures, films, site Internet et page Facebook dédiée.

 

Le Club des Ambassadeurs, un réseau très actif

Autre levier important de l’Agence d’Attractivité, le Club des Ambassadeurs a continué de croître en 2018 pour rassembler 450 personnalités (+25% vs 2017), basées dans 35 pays (+50% vs 2017). Connues dans différents secteurs, elles sont engagées dans le cadre de la promotion de Toulouse en France et à l’étranger. Nouveauté : en 2018, l’Agence d’Attractivité a signé un partenariat avec TBS/TBS Alumni. L’objectif affiché est de pérenniser et de structurer leur coopération afin de contribuer conjointement au rayonnement de Toulouse et de sa métropole aux plans national et international.

Toulouse ville joyeuse

Toulouse ville effervescente

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article