Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

L’Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique fait le bilan et lance 10 défis environnementaux

L’Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique vient de dévoiler son rapport intitulé « Le changement climatique dans les Pyrénées : impacts, vulnérabilités et adaptation » lors d’une journée portant sur les risques naturels et le changement climatique dans les Pyrénées. Cet événement, qui s’est tenu ce jour à Saragosse, a réuni plus de 100 personnes autour d’une préoccupation majeure : le réchauffement climatique. En conclusion de ce rapport de référence, l’OPCC présente 10 défis environnementaux qui concernent non seulement les Pyrénées, mais également tous les massifs montagneux.

pyrenees ©OPCC
©OPCC

 

Augmentation de la température moyenne dans les Pyrénées : + 30% par rapport à l’évolution mondiale au cours des 50 dernières années.

Depuis son lancement en 2010 sous la présidence de la région Midi-Pyrénées, l’Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique (OPCC) de la Communauté de Travail des Pyrénées (CTP) analyse la vulnérabilité au changement climatique de la région au niveau social, économique et naturel, à travers des méthodologies coopératives transfrontalières.

De ce travail ressort un rapport intitulé « Le changement climatique dans les Pyrénées : impacts, vulnérabilités et adaptation » portant sur les conséquences du changement climatique et son impact sur le territoire, et présentant les 10 défis auxquels seront confrontés les Pyrénées ainsi que tous les massifs montagneux dans les prochaines années.

Cet état des lieux permet d’orienter plus efficacement les politiques d’adaptation au changement climatique, de profiter des opportunités émergentes et de maximiser les synergies positives avec les autres politiques sectorielles.

Près de 100 scientifiques et experts de référence, originaires de France, d’Andorre et d’Espagne, ont collaboré à sa rédaction ainsi qu’aux différents processus de révision. "A travers ce rapport, nous avons l'intention de fournir un document de référence à la communauté scientifique et aux décisionnaires techniques et politiques, ainsi qu'au secteur des entreprises et à la société dans son ensemble.

Il est essentiel de signaler l'urgence des mesures à prendre pour limiter les effets négatifs et tirer parti des opportunités éventuelles.

Si nous sommes en mesure d'anticiper et de gérer les changements, nous pouvons trouver des moyens de rendre compatibles l'activité humaine et la préservation de la nature dans les Pyrénées. » explique Idoia Arauzo, coordinatrice de l'Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique (OPCC).

 

Le document sera disponible dans les 4 langues officielles de l’OPCC : espagnol, français, anglais et catalan, montrant ainsi la volonté de OPCC d’en faire un rapport de référence, non seulement pour les Pyrénées mais également pour tous les massifs montagneux.

« Nous avons un défi urgent : continuer d’étudier le changement climatique et nous adapter à ses conséquences. » ajoute Juan Terrádez, coordinateur du rapport « Le changement climatique dans les Pyrénées : impacts, vulnérabilités et adaptation »

 

Trois données clés :

  1. La température moyenne entre 1949 et 2010 a augmenté de 1,2°C dans les Pyrénées, correspondant à une hausse de 30 % de plus que la moyenne mondiale (0,85°C). Les températures maximales pourraient atteindre les 7°C d’ici la fin du siècle selon les projections climatiques pour le scenario le plus pessimiste.
  2. Au cours des 35 dernières années, la moitié des glaciers pyrénéens ont disparu.
  3. La date d’arrivée de certaines espèces d’oiseaux migrateurs a avancé de près de 10 jours depuis les années 60.

 

FOCUS : 10 ENJEUX DU CHANGEMENT CLIMATIQUE DANS LES PYRÉNÉEES

1. Faire face aux phénomènes climatiques extrêmes

La population doit s’attendre à subir une hausse des vagues de froid, de chaleur, des périodes de sècheresse extrême ou encore des pluies torrentielles. Les habitants, les écosystèmes les plus sensibles, l’agropastoralisme de montagne, le secteur de l’énergie et du tourisme devront s’adapter afin de vivre au mieux ces phénomènes climatiques.

 

2. Augmenter la sécurité face aux risques naturels

L’augmentation de pluies torrentielles et l’avancement du dégel printanier seront à l’origine de plus en plus d’inondations, de crues, de glissements de terrain, ou encore d’avalanches. A l’extrême inverse, les sécheresses et les vagues de chaleur pourraient accroitre la fréquence et l’intensité des feux de forêt.

 

3. Affronter la pénurie d’eau et les sécheresses

À cause d’une augmentation de l’intensité et de la fréquence des sécheresses, les ressources en eau des Pyrénées risquent de s’amoindrir considérablement. Cela engendrera des impacts sur les écosystèmes et les secteurs socio-économiques.

 

4. Garantir la qualité des eaux superficielles et souterraines

Des paramètres tels la hausse de la concentration de polluants et les extrêmes climatiques influeront sur la qualité des eaux souterraines ainsi que sur le processus de recharge des nappes phréatiques.

 

5. Maintenir l’attrait touristique des Pyrénées

La variabilité accrue d’enneigement et d’épaisseur de neige ainsi que la disparition progressive des glaciers pourraient affecter l’attractivité des zones de montagnes. Toutefois, la hausse des températures permettra d’allonger la haute saison et ainsi maintenir l’attrait touristique.

 

6. Faire face aux changements au niveau de la productivité et de la qualité des cultures et saisir les opportunités émergentes

La diminution des périodes de gel et l’augmentation des températures moyennes permettront l’apparition de cultures méditerranéennes ou d’origine subtropicales au détriment de celles plus conventionnelles.

 

7. Prévoir des changements irréversibles du paysage

Accélérant le processus de dégradation de certains paysages iconographiques, le changement climatique aura des répercussions sur les glaciers, les lacs ou encore les tourbières de haute montagne. Le paysage sera donc amené à subir de profondes modifications.

 

 

8. Envisager l’éventuelle perte de biodiversité et les modifications des écosystèmes

Le changement climatique engendrera une perte de biodiversité et l’extinction de certaines espèces par le biais de changements dans la physiologie et la phénologie des plantes et des animaux. Cela influera également sur la durée de la saison de croissance, la répartition des populations et l’augmentation du risque de dissémination d’espèces exotiques.

 

9. S’adapter aux déséquilibres entre l’offre et la demande énergétique

La capacité de la production hydroélectrique dans les Pyrénées sera impactée par l’augmentation des précipitations, la réduction du débit des cours d’eau lors de sécheresses extrêmes ou encore la modification du calendrier de dégel. Par ailleurs, la demande énergétique sera modifiée avec moins de sollicitations l’hiver pour le chauffage et plus l’été pour la climatisation.

 

10. Faire face à une propagation de maladies et de parasites

Le réchauffement climatique pourrait entrainer l’apparition de nouvelles espèces de parasites dans les Pyrénées. De ce fait, la propagation de maladies rares fera aussi partie des impacts de ce bouleversement environnemental.

 

Le rapport est disponible en ligne via ce lien : www.opcc-ctp.org

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

missfujii. 14/11/2018 07:41

Bel article. Soyons le changement, que nous voulons voir. Les petites rivières font les grands fleuves

Bernie 16/11/2018 11:45

Nous devons tous apporter notre pierre

jill bill 13/11/2018 17:12

Voilà le programme pour ne pas aggraver la situation, et chacun à son échelle aussi... Merci Bernie

Bernie 13/11/2018 19:03

avec plaisir.