Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Blocus total - Laurent Crevon

Blocus total, un premier roman écrit par Laurent Crevon;  est un roman dystopique sur la révolte étudiante. Un roman qui trouve sa genèse dans la mobilisation contre le CPE en 2006. Un roman publié aux éditions La Liseuse.

blocus total couv

Blocus total

Quand la révolte étudiante devient libération

La révolte étudiante ou lycéenne, est un sujet que moi-même vécu. Certes, j’étais trop jeune pour avoir vraiment participé à Mai 68, mais ma seconde, première, et Terminale au Lycée Henri Wallon d’Aubervilliers, ont chacune été marquées par 3 à 4 semaines de grève. Des grèves commencées en général début mars et se terminant avec les vacances de printemps… C’était au milieu des années 70.

Pourquoi vous parler de mon histoire, alors que je vous présente une chronique ? Tout simplement, parce que le sujet de Blocus Total nous parle de la révolte étudiante dans le contexte de 2006, soit trente ans après…

Naturellement, j’ai retrouvé des éléments clé dans ce premier roman sur les balbutiements des lycéens qui découvrent la politique, la propagande, les premiers leaders, le phénomène de groupe. Même si ce n’est pas une autobiographie, j’ai senti au fil des pages, comment l’auteur avait pu être marqué par cette période, où l’adulte est en train de se forger dans un corps à peine sorti de l’enfance.

Les personnages, je les ai aimés, je les ai même identifiés à certaines et certains camarades de lycée. Les relations entre les jeunes au lycée sont particulières et fortes, c’est un âge de découverte, et pour être clair, c’est sans doute une des plus belles périodes de vie, enfin pour moi. C’est un livre fort, qui vous fera vivre, ou revivre votre vie à cet âge-là. La différence entre les générations est sans doute qu’à mon époque l’ascenseur social fonctionnait, et que déjà en 2006, il était en panne.

Pour la finesse de la compréhension des relations entre adolescents, pour leur rapport aux influences et à la propagande, et la mise en scène très réussie de cette révolte étudiante, je vous conseille vivement ce roman. Il est d’ailleurs à mettre entre toutes les mains des lycéen(ne)s.

 

Résumé

Le lycée Jacques Chirac est un lycée d’un nouveau genre. Semi-privatisé, la sécurité y est assurée par des vigiles et des caméras de surveillance. À sa tête se trouve Charles Friton, un ancien gendarme. La réussite de son bilan permettra au gouvernement de généraliser ce type d’établissement sur le territoire.

C’était sans compter sur Xavier, un élève turbulent de terminale, qui, après un manquement de trop au règlement intérieur, va se voir infliger la sanction ultime à la disposition du proviseur : l’interdiction de passer le bac.

Bien décider à se venger, Xavier va s’inspirer de la mobilisation étudiante qui a lieu dans sa ville pour bloquer son lycée.

Sans le savoir, son initiative va provoquer des remous jusque dans les plus hautes instances de l’État qui vont tout faire pour court-circuiter le mouvement qu’il a créé. S’ensuivra une lutte de pouvoir entre le gouvernement d’un côté, et les étudiants et lycéens mobilisés de l’autre.

En parallèle, nous suivons le cheminement de David, un ado réservé et taciturne qui, confronté à un échec amoureux, va voir son immobilisme et sa passivité remise en cause par les événements exceptionnels qui se déroulent autour de lui.

 

Laurent Crevon

Après un parcours en zigzag, entre des études d’anglais, d’art et de commerce à Poitiers, Laurent Crevon travaille dans le web avant de tout quitter pour se consacrer à l’écriture de son premier roman. Puis il part voyager en Europe à la rencontre de mode de vie alternatif.

Très sensible aux questions sociales et politiques, la littérature reste pour lui le meilleur moyen de mettre de l’ordre dans les flux d’information qu’il absorbe sur ces sujets il incorpore également dans ses écrits une bonne dose de culture populaire d’où il puise une grande partie de son imaginaire.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mimi 26/11/2018 12:12

Une dystopie qui aide à analyser le passé, en somme !

Bernie 27/11/2018 18:59

et qui a tout d'actuel