Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Balade dans ta mémoire - Suzanne Lène

Londres, 2015. Emmanuelle est renversée par une voiture. Un homme se trouve à ses côtés, qui est-ce ? "Balade dans ta mémoire", écrit par Suzanne Lène, c’est la métamorphose d’une femme à la recherche d'elle-même, c’est la rencontre d’un homme avec son père, c’est l’avenir de cinq enfants qui se dessine au tournant de l’adolescence.

couverture balade dans ta memoire suzanne lene
Disponible en version numérique

Balade dans ta mémoire

Le poids des secrets de famille

Londres, 2015. Emmanuelle est renversée par une voiture. Un homme se trouve à ses côtés. Qui est-ce ?

À l'hôpital, plongée dans le coma, elle se souvient de ses années d'expatriation dans les pays de l’Est auprès de Franck, son mari, et de ses cinq enfants.

Bucarest, 2001 : mariée à dix-huit ans, sans diplôme, Emmanuelle n’a pas encore quarante ans quand Franck est nommé à Bucarest deuxième conseiller de l’ambassadeur.

En proie au déracinement qu'éprouvent parfois les conjoints d'expatriés, elle fait la connaissance de Marilyn, une mère de famille extravertie dont le couple vacille.

Quand celle-ci lui raconte la double vie de son père, un doute effleure Emmanuelle : serais-je également victime d'un secret de famille ?

Elle se souvient alors d'un cousin, mystérieusement disparu après l'été de ses treize ans.

 

« Je ferme les yeux. (...) Il y a si longtemps. (… ) J’avais treize ans. Et il s’est passé quelque chose. Mais quoi ? Des caresses, un plaisir naissant… 

Est-ce en cela que cette vie ici est initiatique ? Vivre à l’étranger me permettra-t-il peu à peu de regarder, d’analyser le passé, avec plus de distance et plus de lucidité ?

Et moins intimidée, moins inquiète, en étant loin de chez moi, mes souvenirs vont-ils refaire surface ? »

 

Surgissent alors d’harassantes questions : d'où viennent sa sensualité refoulée, les errements de ses enfants ?

Y aurait-il un lien avec cette lointaine histoire, une histoire que sa mère aurait étouffée jusqu'à aujourd'hui ?

Emmanuelle souffre aussi de la froideur de son époux, et s'interroge : serait-il également victime de son histoire familiale, lui qui est orphelin ?

Désespérée de ne trouver aucune réponse, elle plonge dans le monde trouble et fascinant des souvenirs brouillés, du déni et des irrésistibles schémas familiaux.

 

Puis voilà qu'à la suite du décès de sa mère, le secret de l'identité de Franck est levé. Aussitôt il décide de rencontrer son père.

Cette rencontre sera à l'image de ce qu'il avait toujours envisagé : son père est son négatif, un vagabond qui a abandonné sa mère enceinte, et n'a jamais cessé de mener une vie décousue.

De gagne-pain en gagne-pain, d'un pays à l'autre, d'une femme à l'autre, Alain vadrouille. Tout l'envers de la vie que Franck tient à construire.

Lui qui est un mélomane mais a choisi, du temps où il était pensionnaire chez les Jésuites, de s'engager dans la carrière militaire afin de subvenir à ses besoins.

Alors sa décision est irrévocable : il ne reverra pas son père.

De cela, il parle peu à Emmanuelle mais l'énigme que représente son beau-père est loin de la laisser indifférente.

 

Après Bucarest, Emmanuelle suit Franck à Sofia. Dans la capitale bulgare, ses enfants connaissent une adolescence erratique.

Emmanuelle soupçonne la naissance d'une relation incestueuse entre sa fille l'un de ses fils. Il est temps d’affronter sa mère, décide-t-elle. Mais elle attend de quitter Sofia pour Budapest, où Franck est muté, pour enfin lever le voile sur son adolescence.

 

De retour en France, implacable, leurs destins se joueront d’eux. Mais leurs enfants, eux, parviendront chacun à leur manière, à se frayer un chemin vers le monde adulte. Un futur qui s’éclaircit dans l’appendice du roman.

 

Résumé

Londres, 2015. Emmanuelle est renversée par une voiture. Un homme se trouve à ses côtés, qui est-ce ?
Plongée dans le coma, elle se souvient de ses années d’expatriation dans les pays de l’Est auprès de son mari, Franck, et de ses cinq enfants.
Bucarest, 2001. Marilyn, une expatriée, lui confie l'histoire de la double vie de son père. Emmanuelle s'interroge : et si elle-même était victime d’un secret de famille ?

Et si ce secret expliquait sa sensualité refoulée, ses difficultés de couple, l’adolescence tourmentée de ses enfants ?
De Bucarest à Budapest, en passant par Sofia, Emmanuelle doit s’adapter à sa vie à l'étranger et à son rôle d’épouse de diplomate. Mais quelle femme est-elle réellement ?
Tandis que, Franck, orphelin, part à la recherche de son père, Emmanuelle va au-devant de son destin.

La sensualité féminine, le poids du non-dit, l’incommunicabilité dans un couple, les affres de l’adolescence... "Balade dans ta mémoire", c’est la métamorphose d’une femme à la recherche d'elle-même, c’est la rencontre d’un homme avec son père, c’est l’avenir de cinq enfants qui se dessine au tournant de l’adolescence.
Au-delà, c'est le désarroi des femmes expatriées quand elles se retrouvent dépendantes de leur conjoint.

Et un tableau des Pays de L'Est dans les années 2000.

 

Suzanne Lène

Après avoir été attachée de presse dans diverses maisons d'éditions à Paris et documentaliste au Wildenstein Institute (catalogue raisonné Maurice de Vlaminck), en 1998, Suzanne Lène s’est installée à Bucarest où elle a enseigné le français à l'école américaine.

Puis elle a vécu à Budapest et enfin à Sofia où elle a enseigné l'histoire-géographie au lycée français Victor Hugo. En 2014, elle a mis sur Kindle un roman "L'immigrée de Shanghai" qui a été téléchargé plus de 1000 fois.

L'auteure a été elle-même confrontée à un secret de famille…

Redécouvrez l’interview de Suzanne Lène.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

missfujii. 03/11/2018 12:16

Sans aucun doute une bonne lecture

Bernie 03/11/2018 16:05

absolument, et la part d'autobiographie apporte naturellement un réalisme saisissant