Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Sortie(s) de secours - La vie après le 13 novembre

13 novembre, funèbre anniversaire des attentats de Paris : « réparer les vivants », Caroline Langlade est l’une des otages de l’attentat de novembre 2015 au Bataclan. Son livre Sorties de secours livre son récit du huis clos dans la loge et récit du combat quotidien pour faire défendre les droits des victimes.

couverture sorties de secours

 

Sorties de secours

La vie après le 13 novembre

13 novembre, une date gravée dans l’Histoire de la France, et même du monde. 13 novembre, traduction funeste du 11 septembre…

Parce que « aider les autres, c’est s’aider soi-même », Caroline Langlade décide avec une autre victime, auteur du message Facebook visionnée 2 millions de fois, de fonder l’association Life for Paris.

Durant les presque 400 pages de ce livre, nous sommes pris dans le récit du huis clos dans la loge, et aussi, surtout peut-être, dans le récit du combat quotidien pour faire défendre les droits des victimes.

Ce livre est une magnifique histoire de solidarité et un témoignage d’une rare intensité.

La préface est de François Hollande qui parle du statut de victime, et salue le témoignage de Caroline qui est bien plus qu’une leçon de survie.

Au passage, j’ai été surpris de l’absence, excusée, du Président Hollande, lors des commémorations officielles et parisiennes du 11 novembre. Il me semble que c’est le Président qui était invité, et non la personne, et qu’à ce titre, c’était un devoir d’être présent, sauf maladie comme le Président Chirac.

Alors, et cela n’enlève rien à la qualité du livre, je me suis interrogé sur qui avait préfacé le livre : l’ancien Président, l’homme. La signature F.H. est peut-être un début de réponse.

 

Caroline Langlade

Caroline Langlade signe ici son premier livre. Cofondatrice puis présidente bénévole pendant près de deux ans de Life for Paris, elle développe aujourd’hui un projet destiné à améliorer la gestion du stress post traumatique.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mimi 15/11/2018 23:33

Les victimes de toute guerre, sont hélas soumises à ce syndrome post-traumatique. On semble enfin s’en préoccuper...

Bernie 16/11/2018 11:51

La prise de conscience est tardive

missfujii. 14/11/2018 07:58

L'écriture est une arme contre l'obscurantisme

Elena800 14/11/2018 05:43

On ne peut pas oublier ce qui s'est passé et craindre aussi pour l'avenir. En effet c'est étonnant qu'Hollande ne soit pas allé à la commémoration de l'armistice ?

Bernie 16/11/2018 11:44

Il faut se souvenir... pour Hollande, une absence à son image