Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Erreur d’identification : ce n’était pas Vincent, mais Théo van Gogh

Il faut aujourd’hui reconnaître dans le portrait de Vincent van Gogh à l’âge de 13 ans le visage de son frère Théo van Gogh à l'âge de 15 ans. Cette découverte est le résultat de nouvelles recherches approfondies conjointement menées – une première dans l'histoire – par le musée Van Gogh et Yves Vasseur (commissaire général de Mons 2015, capitale européenne de la culture), et ensuite confirmées par une enquête de police scientifique. Willem van Gogh (conseiller auprès du musée Van Gogh et arrière-petit-fils de Théo van Gogh) : « Quand j'ai appris qu'il s'agissait probablement d'une photo de mon arrière-grand-père Théo, et non plus un portrait de Vincent, ma surprise a été grande, mais je suis heureux que le mystère soit résolu. Il est essentiel que l’héritage de Vincent van Gogh soit convenablement transmis et préservé, et ces recherches participent pleinement de cet effort ».

 Left: Before identified as Vincent van Gogh, aged thirteen. After research identified as Theo van Gogh, aged 15. Photograph: B. Schwarz, Brussels, Van Gogh Museum, Amsterdam (Vincent van Gogh Foundation). Right: Theo van Gogh, aged thirty-two. Photograph: Woodbury & Page, Amsterdam, Van Gogh Museum, Amsterdam (Vincent van Gogh Foundation).
Left: Before identified as Vincent van Gogh, aged thirteen. After research identified as Theo van Gogh, aged 15. Photograph: B. Schwarz, Brussels, Van Gogh Museum, Amsterdam (Vincent van Gogh Foundation). Right: Theo van Gogh, aged thirty-two. Photograph: Woodbury & Page, Amsterdam, Van Gogh Museum, Amsterdam (Vincent van Gogh Foundation).

Une analyse scientifique révèle qu’une photographie de Vincent van Gogh à l’âge de 13 ans est en réalité un portrait de son frère Théo

Erreur d’identification

Vincent van Gogh n'était pas amateur de portraits photographiques, et certainement pas en vieillissant. Nous connaissions à ce jour seulement deux épreuves photographiques le représentant, l’une – du moins était-ce l’hypothèse admise – à l’âge de 13 ans, l’autre à l’âge de 19 ans.

La photographie de Vincent à l’âge 13 ans a été pour la première fois rendue public lors de l’exposition organisée en 1957 par Mark Edo Tralbaut (1902-1976), chercheur belge spécialiste de Van Gogh.

À l’époque, Tralbaut avait reconnu Vincent dans le visage du garçon de 13 ans et intitulé l’épreuve « Portrait de Vincent van Gogh (vers 1866) » dans le catalogue de ladite exposition. Depuis, la photo a fait le tour du monde et illustré de nombreuses biographies.

Teio Meedendorp (chercheur en chef au Van Gogh Museum) : « La question de savoir si la photographie pouvait représenter quelqu'un d'autre n'avait jamais été posée. Les ressemblances physionomiques entre le garçon sur la photo et le portrait de Vincent à 19 ans n’incitant pas à revoir ce jugement. »

 

Constatation inattendue

Il faudra donc attendre l’année 2014 pour que ce jugement concernant l’identité du garçon de 13 ans commence à être questionné.

Au cours de l’émission « Fotostudio De Jong » de la chaîne néerlandaise VPRO, les deux portraits ont été utilisés comme données comparatives pour l’identification d’une troisième photographie, puis comparés au moyen d’une technologie expérimentale.

Il a alors été constaté que le garçon âgé de 13 ans et le jeune homme de 19 ans pouvaient très bien représenter deux individus différents. Cette constatation inattendue a conduit le musée Van Gogh à entreprendre une première série de recherches, avec pour conclusion provisoire que, dans tous les cas, le jeune homme de 19 ans représentait bien Vincent van Gogh.

Indépendamment de ceci, Yves Vasseur (commissaire général de Mons 2015, capitale européenne de la culture, et, à l’époque des faits, un des artisans de l'exposition « Van Gogh dans le Borinage ») a lui aussi récemment mis en doute l'identité du garçon portraituré.

Vasseur : « J'ai découvert par hasard que le photographe du portrait en question, Balduin Schwarz, s'était établi dans son studio photo de Bruxelles en 1870 seulement. Or, à cette date, Vincent avait plus de 17 ans, ce qui m’a conduit à m’interroger sur l’identité de la personne photographiée.

Après de nombreuses recherches personnelles sur le sujet, j'ai fait part au musée Van Gogh de mes doutes concernant l’identité du garçon photographié et nous avons décidé d’unir nos efforts pour résoudre une fois pour toutes cette ‘crise d'identité’ ».

 

Facteurs déterminants

Les premiers doutes ont immédiatement soulevé la question de savoir qui était la personne photographiée. Meedendorp : « Compte tenu des ressemblances frappantes, le garçon représenté pouvait très bien être un membre de la famille (proche).

Nos regards se sont donc tournés vers le frère cadet de Vincent, Théo van Gogh, une hypothèse confortée par plusieurs facteurs. En 1873, Théo a vécu quelque temps à Bruxelles, où le photographe Schwarz avait son studio. Nous savons grâce à des lettres qu'il a pris une photo de lui en février de la même année. Il devait donc avoir 15 ans à l’époque.

« La physionomie des deux frères a fait l’objet d’un examen comparé extrêmement minutieux. Vincent et Théo se ressemblaient. Tous deux étaient blond roux, mais Théo était un peu plus élancé, il avait des traits plus fins, un front haut et droit et des yeux bleu pâle.

Meedendorp : « La couleur très claire des yeux de Théo est un trait remarquable des portraits photographiques que nous connaissons de lui et on le retrouve dans le portrait de Schwarz. Cet indice supplémentaire nous confortait dans l’idée que le visage photographié était très probablement celui de Théo ».

Analyse forensique

Pour en avoir le cœur tout à fait net, le musée Van Gogh a fait réaliser une analyse forensique sous la conduite de Zeno Geradts, professeur extraordinaire en science forensique à l’Institut d'informatique de l'Université d'Amsterdam.

Ce dernier, aidé de deux spécialistes, a analysé sur la base des directives de l'Institut néerlandais de criminalistique les copies haute résolution de tous les portraits photographiques connus de Vincent et de Théo mis à sa disposition.

Cette enquête de police scientifique a permis d’établir de façon hautement certaine que le garçon portraituré représentait bien Théo van Gogh à l’âge de 15 ans, et non pas Vincent.

Axel Rüger, directeur du musée Van Gogh : « Cette découverte nous a fait perdre une illusion, mais gagner un nouveau portrait de Théo. Finalement, nous en revenons à la situation d’avant 1957, date à laquelle l’erreur d’identification a été commise, avec un seul et unique portrait photographique du jeune Vincent van Gogh, à l’âge de 19 ans. »

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Isa Marie 01/12/2018 23:06

Et voilà la vérité rétablie !

Elena800 30/11/2018 05:34

Les traits de Vincent sont plus grossiers que ceux de son frère, il ne lui ressemble pas tant que ça !

jill bill 29/11/2018 18:57

En tous les cas un air de famille... ;-)

missfujii. 29/11/2018 18:46

ça ne m'étonne pas du tout, lors d'une conférence sur le peintre, on nous avait dit que Vincent Van Gogh, était un enfant de "remplacement".