Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Interview de Nicolas Bonleux

Nicolas Bonleux est le premier candidat déclaré aux élections de LR31.

nicolas bonleux © patrick crasnier
Nicolas Bonleux © Patrick Crasnier

 

Interview de Nicolas BONLEUX

Présentation : Nicolas Bonleux est cadre dirigeant dans l’entreprise Liebherr située à Aucamville, militant depuis qu’il était étudiant, d’abord au RPR puis à l’UMP et maintenant à LR. Quinquagénaire, père de deux enfants, il est à l’âge idéal pour renouveler les cadres de ce parti qui à maintenant à sa tête Laurent Wauquiez.

Il n’est pas seul pour cette candidature, entouré de certains militants ayant été comme lui très actifs chez les « jeunes républicains » très impliqués dans le devenir du parti avant d’en avoir été écartés par l’actuelle présidente de LR 31.

 Vous êtes le premier à vous être déclaré candidat à la présidence de LR31 qu’est ce qui vous a décidé ?

NB : Un premier constat, la fédération de haute Garonne est en complète déliquescence. Elle a perdu sous l’actuelle présidence toute capacité stratégique, elle a perdu aussi en grande partie ses valeurs et n’a plus aucune existence politique dans le département.

Nous avons donc décidé en équipe de proposer aux militants une ligne politique claire, qui prend des positions affirmées. Un renouveau s’impose ici comme dans beaucoup d’autres départements, c’est à ce prix que Laurent Wauquiez pourra mener le parti vers des victoires indispensables, les fédérations départementales doivent être en phase avec la direction centrale du parti, pour arriver a ces victoires.

Cette ligne clairement à droite doit aussi permettre de retrouver nombre de militants qui ont quitté LR31 depuis trop longtemps.

 

Une fois élu à LR31, votre équipe et vous serez vous dans une opposition à l’actuelle majorité ou bien rechercherez vous des consensus souhaitez par certains.

Les positions de LR sont claires, le parti est en opposition à la politique actuellement menée. Laurent Wauquiez prépare un projet politique construit permettant de se positionner comme le premier opposant à la république en marche.

Les consensus opportunistes qui consistent à trouver bien ce que fait l’adversaire politique pour ne pas perdre sa place ne sera jamais notre façon de voir les choses. Ce que l’on a reproché à tous ceux qui ont quitté le navire pour un hochet ou un portefeuille, tant au plan local qu’au plan national, sera toujours un frein pour les victoires futures.

Notre force politique dans ce renouveau sera cette ligne claire et assumée. Je crois représenter ce renouveau avec l’équipe à mes côtés, composée de nombreux militants ou cadres de LR31 écartés par l’actuelle présidente.

Il est nécessaire après l’élection de Laurent Wauquiez (à 75%) que le renouvellement des cadres départementaux soit réel.

 

Au plan national comme au plan local on constate beaucoup de courants d’opposition internes, croyez vous que « rassembler » est une chose possible ou nécessaire.

Ici à LR31 il n’y a plus de ligne politique depuis longtemps donc il n’y a pas d’opposition, ce que l’on constate depuis les élections primaires et la défaite de François Fillon, c’est plutôt le néant politique.

Par contre une fois l’élection passée, des actions devront se mettre en place rapidement et efficacement pour redonner à la fédération toute sa place dans le jeu politique local. En ce qui concerne l’échéance des municipales, qui est encore loin, notre ligne si je suis élu sera claire.

Pour la ville de Toulouse, si Le maire actuel, qui est membre de LR, reste dans notre parti, nous le soutiendrons sous réserve qu’un certain nombre de conditions soient remplies, telles par exemple le nombre de ses colistiers LR et la place qu’il donnera aux contributions de LR dans l’élaboration de son programme.

En effet je suis convaincu qu’il est aujourd’hui le meilleur candidat pour la ville. Par contre s’il quittait LR pour rejoindre officiellement la république en marche, avec ce que cela imposerait dans une liste municipale, nous serions alors ses opposants.

Dans ce cas de figure une candidature LR aux municipales serait inéluctable.

 

Merci Monsieur BONLEUX,

« Élections internes à LR31 les 13 et second tour éventuel le 14 octobre 2018. Dépôt des candidatures et des parrainages le 13 septembre et validation définitive des candidatures le 24 septembre.

 

Patrick Crasnier

Journaliste

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

missfujii. 07/09/2018 18:13

je fais une allergie aux élections... ils sont tous plein de bonnes volontés, mais une fois au pouvoir leur ADN change, c'est génétique !

Bernie 13/09/2018 18:00

On ne connait jamais sur l'instant les conséquences des décisions.

missfujii. 09/09/2018 17:58

Sauf que les temps changent, ce qui pouvait se prévaloir à une époque, n'est plus valable à une autre...

Bernie 09/09/2018 17:42

Il est important de continuer à se déplacer au bureau de votre lors de toutes les élections. La confiance aux politiques ne doit pas nous priver de ce droit.