Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

L'Homme du Canal

L’HOMME DU CANAL

Microfiction d’Yves Carchon

En lisant les journaux, j’ai vite compris qui était l’assassin. J’ai enquêté à ma façon. Je sais précisément comment les choses se sont passées.

D’abord, il faut savoir qu’il y avait un canal, qu’un gris matin j’ai longé ce canal envahi par la brume. Qu’à bord de ma voiture, j’ai failli m’embourber. Qu’il faisait froid, très froid. La berge herbeuse était transie.

Ma voiture avançait, tous feux éteints, comme à tâtons. C’est alors qu’a surgi une silhouette d’homme qui me tournait le dos et paraissait fixer l'eau du canal. Tête nue, mains en poche, sanglé dans son imper gris-blanc, il m’apparut figé et sourd au bruit de   mon moteur.

Je ralentis, le dépassai et me garai plus loin sur une aire dégagée où stationnait déjà une voiture. Celle de l'Homme apparemment. Je coupai le contact, descendis de voiture, me dirigeai sans réfléchir vers la voiture de l’Homme.

J’ouvris son coffre pour y trouver ce que je comptais bien trouver : le .22 Long Rifle qui m’attendait. Je m’en saisis et le pointais sur l'Homme qui lentement marcha vers moi.

A trois reprises je déchargeai mon arme sur lui. Il s’écroula.

A cet instant, une voiture silencieuse émergea de la brume et alla se garer à côté de la mienne. Deux hommes en descendirent, ouvrirent le coffre de ma voiture pour en sortir chacun un autre .22 Long Rifle.

Je compris vite qu'un même sort que l'Homme m’était promis si je lambinais trop. J’abattis les deux hommes avant qu’ils aient fait ouf.

Je remontais dans ma voiture et filais à l’anglaise.

En conséquence de quoi, on comprendra que quand je dis : « En lisant les journaux, j’ai vite compris qui était l’assassin » ce n’est bien sûr pour moi que manière fallacieuse d’égarer les soupçons.

Je n’ai tué l’Homme du canal qu’avec son arme, ce qui somme toute pourrait passer pour un suicide.

Quant aux deux autres, il les aura tués avant de se donner la mort.

J’ai enquêté, vous dis-je, et sais précisément comment les choses se sont passées.

auteur-yves-carchon

Une Microfiction d’Yves Carchon écrivain, auteur de "Riquet m'a tuer" et de "Vieux démons"

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La Gauffre 29/06/2018 21:49

Super sympa ! J'aime beaucoup :)

Bernie 01/07/2018 15:56

Merci pour Yves

Mimi 29/06/2018 20:13

Un crime presque parfait...

Bernie 01/07/2018 15:55

presque...

ruthiebear 29/06/2018 17:01

AN intriguing excerpt! Friendship

Bernie 29/06/2018 17:24

That's true !