Bernieshoot

Web Journal Toulousain éclectique et foisonnant où la qualité domine l’actualité.

Tout près du paradis

Jacques Lucchesi est un écrivain, éditeur, journaliste et critique d'art français né à Marseille le 23 septembre 1958. Son œuvre, abondante et éclectique, comprend des poèmes, des nouvelles, des essais, du théâtre et des scénarios.

Aux alentours du paradis jacques lucchesi

Tout près du paradis

Aux alentours du paradis

Avec Aux alentours du paradis, recueil de douze nouvelles parues chez Edilivre, Jacques Lucchesi nous livre en filigrane un florilège de petites morts, qu’elles soient tragiques ou foncièrement comiques. On entre à petits pas dans ce recueil, sans bruit et sans fracas, ce qui laisse augurer le meilleur. Et l’on n’est pas déçu !

Du village provençal où il fait si bon vivre puisqu’on y a chassé la mort dans un enchantement de conte de fée au jeu Téléréalité où il sera question d’une autre mort, amoureuse celle-là, tout en passant sagacement d’une dimension à l’autre, le nouvelliste gambade à travers les collines, main en visière et contemplant d’un œil vif la garrigue, quand il ne saute pas dans l’abîme du Temps à la recherche de l’adolescent qu’il était et peut-être du vieillard qu’il finira par devenir un jour.

Comme le chantait Brassens, les joyeuses pompes funèbres sont là pour rappeler, si besoin il y avait, que notre finitude n’est pas tragique puisque la mort elle-même est, elle aussi, risible. Jacques Lucchesi écrit bref et serré, ce qui donne à sa prose densité et vigueur.

Son inventivité se trouve nichée dans l’angle où il aborde ses thèmes, - je parlerai d’angle rentré, et rien ne laisse présager qu’il nous mène par le nez. Il est du Sud sans conteste, car sa prose est limpide. Et, si l’on n’y prend garde, elle fraie avec les mythes qu’elle revisite à sa façon.

Car dans ces douze nouvelles (comme le nombre d’apôtres, mais où est donc la traîtresse ?), on y parle de soleil, de saut dans l’avenir (ou de retour dans le passé), et le fatum qui surplombe maints récits - même s’il se trouve en embuscade – a la couleur de mer à marée basse.

jacques-lucchesi
Jacques Lucchesi © DR

Quand je parlais de petits pas, en fait c’est notre auteur qui donne son allure, même quand parfois il nous entraîne vers un pas de travers. C’est justement dans cet infime écart que réside l’art du nouvelliste.

L’époque est brocardée comme il se doit, technologie rimant avec monotonie. Dans tous les cas, on se convainc sans mal que Jacques Lucchesi devrait s’adonner plus à la nouvelle. Quant au lecteur, il ne saurait bouder un tel recueil : il est tout près du paradis !

auteur yves carchon

Une chronique signée Yves Carchon écrivain, auteur de "Riquet m'a tuer" et de "Vieux démons"

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Evy 12/05/2018 14:59

Merci pour ce partage bonne journée à toi bisous

Bernie 12/05/2018 17:26

avec plaisir.

Mimi 11/05/2018 23:31

Petits pas, pas de travers... chacun son rythme pour aller vers la mort et ne boudons pas ce thème puisqu’il est ici plaisant. Merci pour la découverte !

Bernie 12/05/2018 17:24

Et nous y arriverons un jour, alors autant que ce soit plaisant.

trublion 11/05/2018 08:59

là par contre, je souscris volontiers
Bonne journée Bernie

Bernie 12/05/2018 17:21

difficile ne pas adhérer, surtout avec la plume d'Yves.

celine 11/05/2018 07:57

je ne connais pas du tout, merci pour ce partage. bises.celine

Bernie 12/05/2018 17:20

avec plaisir